La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci

Aller en bas 
AuteurMessage
Teenline
Nouveau


Nombre de messages : 7
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie, Manche (50), France
Date d'inscription : 02/03/2010

odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty
MessageSujet: odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci   odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci EmptyMar 2 Mar - 5:29

Bonjour,

Voici 6 ans que nous avons choisi de vivre à la campagne après 30 ans en ville. Pas vraiment pour moi parce que j'ai passé tous mes étés depuis l'âge de 5 ans juqu'à 18 au milieu des moutons, chevaux, poules, chèvres, lapins et chiens de chasse. Et j'adorais ces moments de pure liberté !

Les bruits de campagne ne nous posent aucun problème : le coq, les oies, les beuglements,... Nos voisins, agriculteurs et éleveurs, ont pourtant essayé de nous pourrir la vie de plein de façon et en contradiction avec beaucoup de réglements mais nous avons choisi de rester calme et d'observer, moqueurs, toutes leurs tentatives mesquines (animaux en divagation : une vache et des moutons dans le jardin, ça fait des dégats. Dégâts qu'on a pu constaté mais les animaux été partis ! ; déjections de chiens sur le paillasson et ce ne sont pas les meilleures ...)

Malheureusement, ils ont réussi sans le vouloir à nous nuire. Après avoir tailler 2 ans de suite notre haie de thuyas au-delà de la limite séparative et sans sommation, il se trouve que nous sommes soumis aux odeurs nauséabondes de leur poulailler et c'est peu dire... Le Hic c'est que mon conjoint et deux de mes enfants sont asthmatiques et voilà que nous avons tous attrapé une méchante toux courant âoût. Ma fille cadette a eu des complication pulmonaire et début novembre après une sérologie spécifique, on a compris qu'on avait tous chopé un chlamydia psittaci ou "maladie du perroquet". Elle a été hospitalisée début décembre et est restée 5 jours en isolement. Elle a perdu 3 kilos, retard de croissance, retard scolaire,...

Elle va mieux depuis peu : bon appetit et bonne couleur aux joues. Mais le printemps approche à grands pas et elle risque d'être de nouveau exposé à ce germe. J'entreprends les démarches qu'il faut avec peu d'espoir d'obtenir le soutien du Maire, lui-même éleveur et amis de nos voisins.
Le réglement sanitaire départemental ne définit pas précisement ce qu'est un élevage familial. Nos voisins font le commerce de leurs volailles et des oeufs. Je sais aussi qu'une oie compte pour 3, une poule pour 1 et un canard pour 2. Ils ont donc plus de 20 têtes à la belle saison dans leur jardin. Mais dans le cas d'un élevage familial, il n'y a pas de distance imposée entre les habitations et l'installation. C'est mon problème : comment prouver que ce n'est pas une basse-cour familiale mais un élevage à proprement dit ?

Y aurait-il quelqu'un dont le métier lui permettrait de vérifier si leur élevage est déclaré ? Y a t-il un inspecteur des impôts amoureux des poules parmi vous ? Y a t-il un pilote dans l'avion ?

Si vous avez des suggestions, des idées, de réelles infos précises et radicales c'est encore mieux... Je n'ai pas pour habitude de me plaindre ou de raconter ma vie. Nous avons eu très peur pour elle à cause de la grippe A et des versions mutées du virus qui s'accrochent aux alvéoles pulmonaires. Dans son état, elle serait morte. Et nous ne pouvions pas la faire vacciner non plus. Je ne veux plus de cette épée d'amoclès au-dessus de nos têtes.

Merci de votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Bobonhomme
Langue pendue
Bobonhomme

Nombre de messages : 4045
Age : 99
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty
MessageSujet: Re: odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci   odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci EmptyMar 2 Mar - 9:11

Je crois que le problème origine du choix de l'endroit où vous vous êtes établis il y a 6 ans.
Quand vous partez de la ville ne pensez avoir les mêmes commodités à la campagne.
Malheureusement c'est vos enfants qui en souffre....eux ont été élevés en ville, étaient-ils malheureux là-bas ?
Vivre en communauté c'est pas facile si on est seul contre tous.
Faudrait peut-être penser à vous établir ailleurs. Je crois que vous devrez réfléchir sérieusement sur vos besoins et exigences.

Je vous dis cela sans vous connaître et ignorant de vos règlements municipaux......donc mon opinion vaut pas grand chose, désolé . odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Hein43
Revenir en haut Aller en bas
cachoux
Langue pendue


Nombre de messages : 1948
Date d'inscription : 07/07/2009

odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty
MessageSujet: Re: odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci   odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci EmptyMar 2 Mar - 10:18

Je suis un peu d'accord avec bobonhomme, je suis desolee pour vous! Je crois que prise dans un dilemme avec un enfant malade j'opterais pour le bien de l'enfant c'est sur, je suis moi-meme mere de 2 jeunes enfants. Il ne sert a rien de se battre contre toute une municipalite, je crois que les elevages familiales sont une bonne chose, naturellement ils doivent etre bien fait, et si possible avec peu d'impact sur les gens autour et l'environnement. C'est dommage pour vous de penser a vous relocaliser, mais si vous le pouvez il serait mieux ainsi, avenant que le probleme persiste pour votre fille.
Je vivais moi-meme a Montreal avant, j'etait jardiniere pour la ville et durant quelques annees j'ai appliquer des pesticides pour essayer d'enrayer la fameuse herbe a poux dont on nous parle chaque ete, et qui rend beaucoup de gens malades. Je trouvais ca ridicule mon travail, car cette herbe pousse partout ou presque rien d'autre ne pousse, car sol trop sec, trop dur, sol pauvre et souvent avec residu de calcium. On appliquait sans merci parfois meme sur les oiseaux qui venait manger dans les mauvaises herbes juste devant nous. On sait maintenant les effets indesirable du 2-4-d, ce que j'appliquais a l'epoque. Tou ca pour les gens qui n'ont plus de bon systeme immunitaire, peut-etre que le fait d'etre trop aseptiser ne les aide pas? Bref, il faudrait vivre dans une cloche ou tout est parfait et rien n'affecte personne...
Vous pouvez vous renseigner aupres de votre municipalite pour voir si les gens sont conformes, cote reglementation de leur terrain, et faire une plainte meme si ils sont corrects, car la municipalite repond avec des plaintes! Moi et mes voisins sommes pris avec une nouvelle piste de motoneige qui passe dans la rue, un relais de la piste provinciale pour aller soit au resto du village ou chercher de l'essence. C'est nouveau depuis 2 ans. Laisser moi vous dire qu'on est ecoeures! Les skidoo roulent plus vite que les voitures (notre rue est un cul de sac, avec une piste qui sort du bois au bout ) et ils ne respectent aucune regles. Ils roulent tres pres du banc de neige, meme parfois dessus. Mes enfants ne peuvent meme plus aller jouer chez leur amis 2-3 voisins plus loin car ils risquent de se faire heurter, car c'est tres boiser sur le bord du chemin dans les courbes, j'ai failli moi-meme etre heurtee par 2 fois. On a fait des plaintes et le verdict est: notre village a besoin des retombees economiques, meme s'il y a problemes de cohabitation avec les motoneigistes. Tout le monde ici a des motoeneiges mais on se respecte, on roule lentement dans la rue. Bref tout cela pour vous dire qu'on veut faire un retour collectif, mais je crains que si je veux la paix, je devrai peut-etre demenager! Pourtant j'ai choisis cet endroit dans la nature, avec un assez grand terrain et une rue qui ne debouche pas, pour me rendre compte qu'il y aura toujours quelques chose qui viendra troubler notre paix...moi aussi j'ai un petit elevage de poules, et quelques autres petites betes, s'il venait a y avoir une plainte de la part d'un voisin je devrai m'en departir, a regret. Mais meme si je me plains pour les motoneiges qui risque de tuer mes enfants, il n'y a pas grand chose que je peux faire....
Revenir en haut Aller en bas
StephaneD
Langue pendue
StephaneD

Nombre de messages : 6456
Localisation : St-Georges-de-Windsor
Date d'inscription : 15/03/2009

odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty
MessageSujet: Re: odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci   odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci EmptyMar 2 Mar - 10:50

Cette zoonose est peut-être a déclaration obligatoire chez vous. Dans plusieurs pays, elle le serait et les troupeaux contaminés sont alors mis en quarantaine et même, détruits dans plusieurs cas. Je vous suggère de contacter la santé publique puisque c'est ca le problème principal.
Pour les problèmes de voisinage, ils sont habituellement a double-tranchant.
Revenir en haut Aller en bas
Teenline
Nouveau


Nombre de messages : 7
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie, Manche (50), France
Date d'inscription : 02/03/2010

odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty
MessageSujet: ???   odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci EmptyMar 2 Mar - 11:14

Partir ? Mauvais choix de vie ?

Mes enfants n'ont jamais été aussi bien que depuis que nous avons quitté la région Parisienne. La grande a passé plus d'années ici qu'à Paris, la cadette ne fait plus de crise d'asthme majeure depuis ses 3 ans et elle avait 20 mois quand nous sommes arrivés. Le petit dernier est asthmatique de naissance comme son Papa mais n'est jamais malade ! Il avait 3 semaines quand nous avons déménagé : un vrai normand !
Mon conjoint respire mieux ici qu'à Paris.
La campagne est notre milieu. La Normandie, la mer, la forêt, les animaux sont notre quotidien et nous aimons notre maison et nos autres voisins et amis.

Votre bataille Cachoux et autrement plus hardue parce qu'il ne s'agit pas d'affinités mais de gros sous. Peut-être que votre Mairie enrichie peut sécuriser le passage avec une passerelle ou une voie piétonne protégée ? J'avoue que je ne vois pas trop à quoi ça ressemble par chez vous alors mon idée est peut_être farfelue. Si vos voisins devaient se plaindre de vos poules, ils ne le feraient pas sans raison mais je suis sûre que vous n'êtes pas du genre à faire la sourde oreille. Les odeurs et les germes sont dues à une mauvaise hygiène et ils sont inhalés. En tant que voisine mécontente, c'est la seule raison valable de se plaindre d'un poulailler.

Nous ne partirons pas parce que l'herbe n'est pas toujours verte ailleurs et parce que la connerie de nos voisins ne fait pas le poids face à la santé et au bien être de ma famille.

Je ne prends pas ce problème par le même bout que vous, on dirait...

Je vais aller voir le Maire, puis le Président de la communauté de communes (qui est médecin) puis le préfet, la gendarmerie si nous n'obtenons pas de solution, le tribunal s'il le faut. En attendant, je prépare des lettres recommandées avec AR pour nos voisins et le Maire afin de mettre un point de départ à la procédure. Les personnes concernées et les élus seront au courant du risque sanitaire que représente ce poulailler malsain. Si rien n'est fait, ils seront tous, devant un tribunal, responsables des dommages subis (une nouvelle contamination et ses conséquences) pour cause d'inertie et de négligence. Combien de leurs amis vont les suivre à votre avis ? Les prochaines élections sont en 2012, peut être un conseiller aux dents longues voudra t-il gagner des voix...

J'ai vu notre médecin. Nous allons privilégier le vaccin contre la grippe A au prochain hiver et on fera le plein de vitamines en attendant. Et puis, le diagnostic sera plus rapide cette fois. Les macrolides sont des antibiotiques spécifiques pour les germes pulmonaires : j'en ai d'avance au cas où.

Je ne peux pas être d'accord avec Bonhomme et vous Cachoux. Mais merci d'avoir pris le temps de me lire et de vous être intéressés à mon problème.

J'espère toujours de nouvelles astuces ou conseils pour prouver qu'il s'agit d'un élevage à but lucratif ou simplement déclaré comme tel. Je ne vois pas d'autre voie que celle du fisc mais je ne sais pas comment faire ou qui contacter. Est-ce que parmi vous des éleveurs pourraient m'expliquer comment ça marche ?

Pour Stéphane D : j'ai contacté la DDASS et l'inspection à la salubrité mais la réglementation n'est pas la même pour un poulailler dit familial et un élevage à but lucratif, d'où mon besoin de prouver que ce poulailler s'inscrit bien dans leur activité et leurs revenus.

Merci à tous les trois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty
MessageSujet: Re: odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci   odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
odeurs, poussières, plumes et chlamydia psittaci
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Les Poules-
Sauter vers: