La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyVen 8 Nov - 16:35

EDIT Admin a écrit:

plan des thèmes couverts dans ce post
p. 1
- installations, espace
- hygiène du poulailler : matériaux, litière, fréquence de nettoyage
- Désinfestation, déparasitage (vers etc.)
- choix de la race

p.2
- couveuse...ou couveuse ?
- questions et réponses, matériaux de bâtiment...

p. 3 & 4
- questions et réponses sur certaines des premières maladies courantes


Bonjour à tous, je vais vous exposer mon projet de poule, de mes besoins/envies jusqu'aux questions que j'aurai à vous poser, en passant par une retranscription de ce que j'ai essayé de comprendre sur toutes mes lectures sur ce forum ou d'autres.

Alors, ce projet de poules vient de deux éléments.

Nous avons un cerisier Napoléon dont les fruits se font piquer allègrement par des mouches. Un ami nous a indiqué que les mouches proviennent de larves qui écloses au pied de l'arbre, et que les poules étaient un remède radical.

Deuxième objectif : nous avons goûté il y a un moment à un poulet élevé au milieu de veaux qui était succulent... Et malgré nos efforts on a du mal à en trouver. Donc l'idée c'est de les élever nous même, sans compter le plaisir de manger un poulet maison :).

Nous avons une consommation d’œuf assez rare, donc ce n'est pas du tout un objectif que d'avoir des œufs.

Nos critères premiers sont d'avoir des poules assez robuste, qui nécessitent un minimum d'entretien (même si on est conscient que  ça demande de l'attention et du boulot). Les rendements nous importent peu finalement.

Nous avons un terrain de 1800 m² dont la moitié est constitué d'un verger et d'un bosquet (arbres de plus de 10m de haut). L'idée aurait été de mettre le poulailler au fond du verger, et de laisser tout l'espace du verger accessible aux poules la journée.

En poulailler je pensais en fabriquer un maison, sur piloti, d'une base de 1,20m x 2,30m. Ce poulailler sera fabriqué à partir de palettes de bois en comblant les trous avec des planches d'autres palettes. Je pensais l'isoler avec des cartons récupérer que j'aurais bourrer l'intérieur des palettes. Le sol du poulailler serait carrelé, et les murs/plafond seraient recouvert de plexiglas.

L'endroit où l'on pensait mettre le poulailler il y a un mur côté Est et un côté Sud. Donc pas l'idéal, mais je pensais coller le poulailler sur le mur Est, l'éloigner un peu du mur Sud, mais que la sortie du poulailler soit côté Sud. Je pensais mettre sous le poulailler un bac avec cendres/sables. Je ne pense pas avoir besoin de chauffer le poulailler. Et je ferai une porte qui s'ouvre automatiquement.

Alors, après avoir exposé mon projet, voici plein de questions :
- tout d'abord que pensez vous de mon projet ?
- Combien de poules je peux espérer avoir avec ce poulailler ?
- quand on vermifuge, il faut aussi vermifuger le parcours... mais là 900m² ça fait beaucoup... je fais comment ?
- quelle race me conseillez vous ? Savez vous par hasard où je peux en trouver ?
- Si je veux faire des poulets à manger, il faut que je trouve de bonnes poules couveuses ? Il faut absolument avoir une couveuse électrique ? Comment se passe l'agencement au sein du poulailler pour les poussins ?
- Pour mon poulailler, vous me conseillez quoi pour faire les joints du carrelage, et avec les murs ?
- En paillage je pensais à du chanvres mais j'ai pas réussit à trouver deux fois le même délais pour changer (j'ai lu de toutes les semaines à 2 fois par an ...)
Revenir en haut Aller en bas
jean-mi
7e dan de hen-do
jean-mi

Nombre de messages : 16708
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/01/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 5:13

Très beau projet , le poulailler sur piloti , c'est très bien pensé , mais mettre des cartons pas bien , pense que ce sera le bonheur des petits rongeurs , pour ton planché rien de tel que des planches , rt tu places de la sciure de bois , chez vous pas besoin de chauffer pour l 'hiver , si tu n 'as pas de courant d 'air et d 'humidité c 'est bon comme cela . Pour le bac des cendres c 'est très bien , n 'oublie pas de mettre la nourriture et l 'eau à l 'intérieur .Pour ce qui est de la race de poule c 'est souvent un coup de coeur , il faut toujours acheter chez un éleveur et surtout visiter ces installations , et voir si il emploi des médoc dans son élevage , si oui il faudra que tu suive les mêle traitement que lui ,
Revenir en haut Aller en bas
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 5:50

Merci de cette réponse. Pour le plancher je pensais carreler pour pouvoir passer le tout au karsher. Pour l'élevage c'est ce que j'avais lu :) reste à en trouver un.

J'ai eu l'idée de cartons car on en a qui traînent depuis un an sous un auvent et pas de traces de rongeurs... Mais je vais trouver autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
roussette
La fouine du forum
roussette

Nombre de messages : 1145
Age : 66
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 14/12/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 5:59

Il faut penser aux absences et aux vacances d abord.As tu quelqu un pour venir nourrir tes animaux? peut etre un voisin , ou quelqu un pas trop loin de chez toi . ..

Ensuite, c est a toi de savoir ce que tu veux. Au début, tu peux prendre 3 ou 4 poules pour nettoyer ton terrain , et voir par la suite, pour faire un élevage, et manger tes poulets.

Les poules naines volent, ce n est peut etre pas ce qu il te faut. Les poules sont des animaux robustes ( bien les nourrir) et ne demandent pratiquement pas d 'occupation., a part de bien nettoyer le poulailler et surveiller qu il n y a pas de poux (ou autres ). Le vermifuge n est pas obligatoire, il y a des posts sur ce forum pour t aider ...Au besoin un véto peut t aider pour les médocs.

Il y a aussi plein de posts pour ton poulailler (des champions du bricolage ont mis des photos et tu seras jaloux comme nous autres)... Le plus important , et la c est important, il faut qu il soit bien fermé pour la nuit pour les prédateurs .

Voila, pour l instant, nous attendons tes questions , et surtout, les photos.A bientot.:galline: 
Revenir en haut Aller en bas
jean-mi
7e dan de hen-do
jean-mi

Nombre de messages : 16708
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/01/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 6:45

Si tu places de sciure sur ton plancher un coup de brosse tout les 15 jours et l 'intérieur sera nickel .
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 8:23

Tieeens ! Wameuh !!

Ca me fait bien plaisir de voir que tu as accepté l'invitation, et de te découvrir avec un projet déjà bien avancé.


J'ai vu ton post hier, après 12 h de cannage ananas-concombre-tomates, aussi j'ai préféré attendre : je veux tâcher de te faire une réponse détaillée (et là, ceux qui me connaissent quand je fais simplement "une réponse" comprennent que ... Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Rire07 Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Thumb_02 ok, vous pourrez sauter à la réponse suivante ! ^^] )

Je rédige ça à part, ou bien je vais perdre les nouveaux messages, et je te poste ça ensuite.

Revenir en haut Aller en bas
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 11:17

Merci roussette pour ce tour d'horizon. Alors pour les vacances c'est vrai qu'on a commencé à y réfléchir, mais on ne part pas souvent et quand on part c'est pour peu de temps. On a des amis dans notre ville qui voudront bien je pense s'occuper des poules. Après, on m'avait dit que les poules rentraient dans leur poulailler toutes seules le soir, donc je me disais qu'avec une porte automatique et un abreuvoir/une mangeoire automatique ça devrait pouvoir tenir quelques jours ... non ?

On pensait faire comme tu dis, prendre 2 3 poules au début, puis après se lancer pour des poulets pour de la viande.

J'avais déjà vu le post de Keskekoz sur le vermifuge c'est pour ça que j'ai lu qu'il fallait traiter le parcourt (d'où ma question). Mais je pense qu'on s'orientera vers un non traitement.


jean-mi a écrit:
Si tu places de sciure sur ton plancher un coup de brosse tout les 15 jours et l 'intérieur sera nickel .
Qu'entends tu par brosse ? Il faut tout enlever, tout nettoyer et remettre de la sciure ? Dans d'autres posts j'ai entendu parlé de coup de râteau. Désolé, je suis vraiment néophyte...


Pour Keskékoz : j'attends ta réponse complète alors ! (Tu as vu ? Je n'hésite pas à poser des questions :) )
Revenir en haut Aller en bas
jean-mi
7e dan de hen-do
jean-mi

Nombre de messages : 16708
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/01/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 11:37

Oui tu brosses tout et tu remets de la nouvelle sciure .
Revenir en haut Aller en bas
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 12:31

Parce que sinon je pensais passer un coup de karcher et hop c'est propre et après il n'y a pas de soucis pour les poux... non ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-mi
7e dan de hen-do
jean-mi

Nombre de messages : 16708
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/01/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 12:42

Tu peux passer un coup de karcher même sur du bois , mais fait le en été , si tu traites ton bois pas de problème de poux , moi connait pas les poux et pourtant j 'ai un bâtiment en bois , mais je places des bouquets de tanaisie dans le bâtiment .
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 12:42

Je vois que tu as pas mal "planché" sur la question. Tout d'abord, sois le bienvenu parmi nous.

Je saisis l'occasion - rare, car souvent les gens arrivent sur le forum en disant "j'ai acheté des poules..."- de te prévenir avant que tu aies mis le doigt dans l'engrenage Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Rire07: tu vas mettre le doigt dans l'engrenage. ange



Le forum va te permettre d'avoir des points de vue différents, et aussi de voir que curieusement, souvent, les approches a priori opposées ne sont pas incompatibles, car à rapporter aux objectifs et contraintes de chacun.
Par exemple Jean-Mi représente toute la sagesse et l'expérience des Anciens, tout en ayant un grand-savoir faire pointu, même s'il n'en parle pas souvent. Il maîtrise aussi toute la basse-cour, a même des nandous...je ne pourrais t'aider que sur les poules, auxquelles je suis plus attachée que lui. Nous savons avoir des "vérités" parfois radicalement différentes, et même si nous sursautons sans le dire l'un et l'autre parfois à certaines affirmations, ça n'empêche pas le respect mutuel ni le plaisir de lire une autre cohérence, ni, au fond, de se rejoindre assez souvent sur d'autres points.
Tous les deux nous considérons que les connaissances sont à partager et que l'objectif du forum est d'aider, qu'il n'y a pas de question idiote : je crois que c'est le fondamental.  
Et il y a de nombreux participants, encore, chacun avec ses apports. Aussi tu pourras voir d'autres points de vue, et faire ton choix selon tes priorités de bon traitement de l'animal/ de confort personnel, de tenue et d'objectif d'élevage.


Je rejoins Jean-Mi sur les cartons par exemple : pas tant pour les rongeurs que pour les poux rouges, qui sont des ennemis sanguinaires et presque indélogeables. Ne  jette pas cependant tes cartons... le point faible qu'ils constitueraient peut être retourné en avantage, en en changeant l'usage (rappelle moi d'y revenir une autre fois si ce point t'intéresse, il concerne le volet "pou" entre autres).



Simplement, comme je te disais en taquinerie en parlant d'engrenage, tu ouvres toute une porte, aussi donne toi "de la marge" car, sur des choix qui peuvent te sembler tomber d'évidence a priori, tu vas être amené à évoluer, a posteriori.
Par exemple, les œufs ; anecdote personnelle, je mangeais très peu d'oeufs, c'était pour moi plus un ingrédient culinaire qu'un aliment proprement dit, aussi je voulais des poules qui pondent longtemps plutôt que souvent. J'ai même mis longtemps, avec mes propres poules, à m'apercevoir que les oeufs durs ... je les supportais fort bien. Aujourd'hui je serais capable si je ne me refrénais d'en manger 3 ou 5 par jour. Ce sont ceux du commerce (même "bio") qui sont indigestes, trop soufrés.
De même quand j'ai goûté les premiers oeufs "maison", bon, ok, le plaisir du trésor cueilli, de l'oeuf coque extra frais si bon qu'il se mange religieusement et sans mouillettes, mais je trouvais que ça "goûtait juste l'oeuf, honnêtement" . Il a fallu, un an plus tard, une remarque de ma soeur « urbaine » sur la qualité du jaune pour que j'aille racheter des oeufs (bio...) du commerce et que je me rende compte que mes poules avaient fait du chemin. L'onctuosité du jaune et la saveur sont aussi supérieures par rapport aux poules qui ont un parcours grillagé, même si elles ont de la verdure quotidienne.



Tu vas aussi voir les poules... vraiment... vraiment différemment. C'est un des animaux les plus mal connus.
D'ailleurs, si ce n'avait pas été pour les oeufs "maison" je n'en aurais jamais pris, je n'aimais vraiment pas ces bêtes-là (... ...    et là... y a un blanc...tout le forum tombe sur les fesses ...).
C'est qu'on a un monceau d'idées reçues à leur sujet. Or pour peu qu'on se mette à les regarder vraiment, on se rend compte de toute la... paille.... qu'on avait dans les yeux.

Les poules apprennent, vite et bien, sont curieuses, au point de savoir prendre du recul sur leurs peurs, ce que peu d'animaux font. Elles ont leurs amitiés et leurs inimitiés, leurs jalousies aussi, et ne sont pas interchangeables en ce qu'elles ont des caractères, des préférences distinctes. Certaines font des choix très personnels. Elles sont capables de se positionner dans un groupe jusqu'à 25, elles distinguent aussi individuellement les autres animaux (chats...humains... bref les autres animaux) et sont curieuses d'eux. Elles te feront confiance tant que tu ne les décevras pas, il faudra éviter quelques erreurs pour cela, mais je ne développe pas plus, ce n'est pas le sujet immédiat.

Je sors des généralités et reprends les choses par ordre :


Dernière édition par Keskékoz ! le Sam 9 Nov - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 14:54

L'hygiène du poulailler : matériaux, litière, fréquence de nettoyage.

matériaux

le bois est souvent choisi ; il est assez peu onéreux, facile à trouver, relativement isolant. Son principal inconvénient : il offre une multitude d'interstices, refuges idéaux de divers parasites ; on peut parer cela par un enduit « fibré », qui colmate les fissures, sinon il faut prévoir de passer les boiseries au chalumeau de temps à autre.
Le mieux est la prévention : j'utilise aussi la tanaisie, mais ça ne garantit pas ,et le perchoir "anti-poux", qui est aussi efficace en curatif (mais la "curation" est une longue bataille qu'on aimerait s'épargner).

Sans tout aseptiser sur le parcours, un poulailler doit être propre et hygiénique. Les volailles avalent assez de cochonnerie en picorant librement, inutile de "charger".
La litière saine et propre, l'eau changée tous les jours, et pas de l'eau de pluie, les gamelles à pâtée nettoyées chaque jour.
Il n'est pas souhaitable de laisser la nourriture la nuit au poulailler ni de débris, du moins pas accessibles, les rongeurs auraient tôt fait de venir, voire se multiplier et d'apporter leurs excréments.
Je ne le fais que pour les poussins, mais c'est associé à de la lumière.

Pour l'eau, j'ai opté pour des pipettes, c'est le plus hygiénique à mon sens, et en prime beaucoup moins de travail ! mais en cas d'absence je laisse des siphoïdes en plus, par précaution. Toujours plus hauts que le croupion, mais ça prend quand même poussières et projections de "grattage".

Les fientes et plumes tombées et qu'on laisse sont comme une enseigne de restaurant clignotante pour les prédateurs et les parasites... autant l'éviter. C'est sale, et source de contamination, et c'est malsain pour les sacs aériens
Quand je ne suis pas en "surpopulation", je ramasse matin et soir, c'est très vite fait, le poulailler est nickel, c'est à dire que pour y trouver 5 ou 6 fientes tu devras les chercher dans l'intervalle, et je n'ai pas une corvée dominicale qui m'attend au bout. Quand j'ai eu les yeux plus grands que les bras, fait trop de naissances, je ramasse un peu chaque jour, mais ce n'est pas la propreté optimale.


Sur le bois, sur le plancher et sur la fréquence de nettoyage, je préfère ton idée.
Un sol en bois s'imprègne des fientes, leur humidité mais aussi les œufs des agents pathogènes qu'elles contiennent. Ton idée de carrelage est assez bonne donc, toutefois une fiente qui s'y étale est assez pénible, et c'est un support glissant. Ou alors de tous petits carreaux, rugueux, et non poreux.

Même si la rusticité et l'endurcissement sont dans les points que je trouve importants, même si je n'aime pas nettoyer,ce n'est pas naturel d'être les pieds dans sa m***, encore que l'être humain semble avoir le chic pour placer les chevaux en box, les lapins en clapiers, et changer les pratiques de nettoyage des cochons en porcheries...

Quant aux volailles, les poussières sont redoutables pour leur fragile système respiratoire d'oiseaux, de même que l'humidité et les émanations ammoniaquées issues des déjections.


Or on peut voir le poulailler non seulement comme un lieu de sommeil, mais de ponte, couvée, et comme un habitat de repli ; une hygiène quotidienne améliore la croissance, la vitalité, et aussi nous protège, consommateurs d'oeufs ou de viande, du risque de salmonellose ou autre. Elle évite aussi la corvée hebdomadaire.  Avec très peu de sujets, c'est tout à fait faisable ; avec une quantité raisonnable, et tant qu'on n'a pas trop de sortes d'animaux et de parcs, ça demande plus d'organisation, mais ça reste encore possible.


Un nettoyage chaque matin
, en prévoyant la planche à fiente (tu peux regarder le poulailler de Gozo) pour te faciliter la tâche ; je dis planche, mais recouvert d'une chute de prélart ou lino, ce sera encore plus pratique. C'est aussi un des meilleurs moyens de suivre à temps et individuellement l'état de santé de tes sujets, en ayant chaque soir repéré qui dort où (globalement, les mêmes places d'ailleurs).


L'idéal à mon sens est un support ciment... J'ai la chance d'avoir des poulaillers en dur dans des bâtiments ; pour un poulailler sur pilotis, d'autres solutions sont envisageables, comme un enduit de colle à carrelage. Si tu optes pour du carrelage, va vers de tous petits carreaux, non dérapants. Tu peux aussi carreler les parois, ce sera très propre.

Pour les parois, hormis en dur, si on peut éviter le bois ma préférence va au plastique, par contre à mettre à l'abri du soleil direct, et isolant. Certains qui ont peu de poules adaptent des composteurs et en semblent satisfaits.

La litière : copeau, paillette, ou sable ?

Pour la litière, car comme toi j'ai un climat doux, pour une hygiène optimale je préfère ne pas mettre de copeaux ; c'est pour moi un pis-aller, quand j'ai de nombreux sujets et que je n'arrive pas à "assurer", et aussi pour les jeunes, et parce que je l'ai gratuitement.

Si je devais acheter, le mieux est en effet la paillette de lin ou de chanvre, que tu peux trouver à des tarifs intéressant à condition de le prendre par 200 L ou plus au rayon chevaux.
Ce substrat permet de ramasser les fientes chaque jour et surtout rapidement, qui ne collent pas, au contraire de ce qui se passe avec le copeau, où il est quasi impossible de les ramasser sans changer toute la litière (du moins de les ramasser vite).

Enfin, le copeau n'est pas idéal à composter, il est très acidifiant car c'est du copeau de résineux, trop acide pour le jardin, de plus les fientes de poules le sont déjà. Si c'est du copeau de chêne ou châtaigner, c'est pire, il est tannique.
Ce n'est pas le cas de la paillette - ni du carton mais il faudrait détaille, je passe - très bons au jardin.

Je réserve donc le copeau en cas de densité plus élevée, et surtout pour les poussins, et quand il fait froid si je dois tenir les sujets enfermés un moment, mais je ne considère pas cela comme une vertu.

Quand le poulailler est, non pas densément, mais décemment peuplé, je ne jure que par le sable. J'en dispose à même le ciment à peine un voile. Son inconvénient, les poussières, dont j'ai mentionné la nocivité ; les poussières de silice sont les plus agressives. J'utilise donc le sable si j'ai très peu de sujets, ou quand le temps ne les incite pas à passer des heures au poulailler.
C'est parfait car la fiente qui y tombe ne colle pas au sol et y est roulée : comme le chanvre en fait, mais ça sèche au lieu que l'humidité soir absorbée, et ... je l'ai aussi gratuitement.
Sinon, l'idéal est la paillette + ramassage quotidien.


Les instruments du ramassage : pour les nettoyage intégraux, en changeant la litière, ne te tracasse pas avec le choix "râteau ou balai",  utilise pelle, râteau, et balai !  (et les volailles sont priées d'aller respirer l'air frais dehors pendant ce temps).
Pour le ramassage quotidien, je ménage mes reins : j'ai mon outil fétiche, une pelle à long manche qui tient debout toute seule, et un autre manche où j'ai fixé une pelle pour litière à chat. Hop, pas à se baisser, donc même plus besoin de planche à fiente !

Pour ce sol, de la javel diluée dans 10 volume d'eau, pour les grands nettoyages.

Pour éviter la respiration de poussières tout en le gardant au sec, le bac à cendres sous les pilotis tel que tu l'as conçu, impeccable.


Dernière édition par Keskékoz ! le Sam 9 Nov - 19:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 15:13

Désinfestation
Pour le sol du parcours
Personnellement j'utilise une fois l'an ou en cas d'infestation (mais idéalement pas plus d'une fois l'an) de la chaux vive. C'est une horreur, ça tue les vers de terre... mais ceux ci sont vecteurs de certains pathogènes qui ont besoin d'hôtes intermédiaires, ça casse donc la chaine d'infestation.

Sur 900 m2, (pourquoi pas les 1800 ? ) tu peux délimiter un parcours de 100 m2 (1000 pi² env.) ou même bien moins, qui sera comme une cour de récréation, bien sécurisé contre les prédateurs, où tes poules pourront accéder sans ton intervention, et ce sol largement plus exposé à leur déjection sera chaulé. Selon la race et la configuration des lieux, tes poules n'utiliseront pas forcément tout l'espace où elles seront en liberté : les miennes, race assez casanière, utilisent 300 m² (env 3200 pi²).

Vermifuges ? anticoccidiens ?
C'est le choix de ne pas les employer en préventif qui me pousse à chauler. Les poules se créent des résistances à certains hôtes intestinaux, mais pas aux vers : ça veut dire que c'est pour leur organisme une lutte permanente, et que la multiplication fulgurante est à l'affût de la moindre faiblesse.
Dans la mesure ou tu veux des animaux de chair, tu auras peu de molécules utilisables : autant en effet les avoir sous la main (une poule cache ses maladies, quand on voit, c'est que le stade critique approche), mais ne les employer qu'en cas de nécessité avérée. Ca ne rendra pas tes animaux plus résistants, ça les éprouvera, mais ça t'évitera de rendre les vers trop résistants à ton traitement. Raison de plus pour ne pas lésiner sur l'huile de coude côté hygiène. Tu pourras aussi te documenter sur le préventif naturel, mais pas de miracle à en attendre, et par ailleurs les vermifuges naturels sont des toxiques donnés à dose tolérable par l'animal... pas l'idéal non plus donc.

Je me méfie des anticoccidiens, qui ne sont pas bénins du tout et ravagent la flore intestinale tout en diffusant des antibiotiques dans la nature ; de plus ils sont souvent donnés à la va comme j'te pousse, à savoir par l'eau de boisson, par commodité coupable, ce qui devrait être réservé aux gros élevages... et encore, l'industrie devrait chercher d'autres solutions pratiques. Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 15:39

Citation :
- Combien de poules je peux espérer avoir avec ce poulailler ?
1,20 m² x 2,30 m² : soit 4 pi par 7,5 ; c'est encore une demeure confortable pour 3 poules et rester nickel, et tu pourras en rajouter le temps de t'agrandir, ou en avoir plus le temps que vienne le sacrifice. Si tu en mets 8, ce sera tassé, et il faudra nettoyer en permanence.
Tu peux avoir le(s) nid(s) à un bout et le perchoir à l'autre (50 cm de perchoir par poule, elles peuvent se serrer mais c'est bien qu'elles soient loin des parois, à cause des poux, au moins 30 cm).

Ce qu'il faut que tu prévois, idéalement, c'est un autre poulailler à bonne distance : utile en cas d'animal malade, mais aussi plus tard si tu veux produire des animaux de chair, on ne nourrit pas de la même façon selon l'âge, ni parfois le sexe, tu apprécieras de pouvoir séparer au moins en deux.
Le fait d'avoir un poulailler "de dépannage" sous la main, plus près de la maison, même si ton cerisier (heureuses poules) détermine ton emplacement, tu pourras aussi venir à l'apprécier.

Par ailleurs, le fameux pou rouge n'est pas un problème de poules... mais de poulailler. Ce parasite ne monte sur sa victime que le temps de prélever du sang, les poules sauvages n'ont qu'à déménager. Par contre, chez nous, ils se multiplient chaque nuit... et les poules en meurent parfois. Et ils peuvent rester 9 ou 10 mois sans "nourriture". Donc pouvoir changer de poulailler c'est la solution de luxe, mais la plus efficace. Autre utilité d'une "résidence secondaire". Mais un simple espace "de fortune", en appoint, bien sécurisé et sans courants d'air, c'est l'objectif essentiel.


Je glisse ici la parenthèse sur les cartons : j'aime m'en servir de nids ou de cloison, et les changer très souvent, les brûler en cas de maladie, ou bien les composter sinon ; c'est un vrai nid donc un piège à pou rouge, je n'en ai jamais eu, mais ça ferait d'une pierre deux coups. J'aime aussi beaucoup le carton ondulé "une face" comme litière pour très jeunes, c'est anti dérapant et le son que ça fait stimule le picorage.

Si tu en as trop, un petit truc...Durant l'hiver, j'en mets plusieurs couches sur le sol du potager (que je ne retourne pas), qui reste ainsi grumeleux, et qui en sort désherbé et enrichi.
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 16:09

Citation :
quelle race me conseillez vous ? Savez vous par hasard où je peux en trouver ?
En te rapprochant d'un club avicole local, tu pourras avoir des adresses d'éleveurs. Il i a l'association avicole auboise dans ton coin, mais je crois qu'ils se distinguent surtout sur les pigeons, sarcelles, autres. Tu as G. Blondel qui fait de la Wyandotte maillée, il doit y en avoir d'autres, je ne connais pas bien.

J'aurais plus tendance à te conseiller une poule dite "à deux fins" qui soit une race plus locale (toutefois, la Wyandotte pond en hiver, par ailleurs, c'est une bonne couveuse). Ces races, plus équilibrées, pondent honnêtement, n'ont pas leur capacité à se reproduire dégénérée par sélection, et sont savoureuses.
En saveur, le poulet de Bresse est plébiscité : hors de sa région d'appellation (seule volaille française avec AOC), c'est ce qu'on appelle la Gauloise, mais en fait c'est la même race hors terroir.

Je me doute que le fait de te dire "pour la race, vois ce qui te plait" ne t'avance guère, mais c'est assez vrai. Mon conseil principal, c'est que beaucoup de races anciennes sont un capital précieux, pas seulement historique mais génétique, et ont besoin d'être préservées. Outre qu'elles ont nombre de qualités que le "micro-éleveur" recherche, comme rusticité, polyvalence, adaptation au climat local, que dis-tu d' en profiter aussi pour contribuer à maintenir une race moins connue ?

Je peux t'en mentionner certaines toujours...

Dans le plus "local", la Gâtinaise est dans ton secteur.

J'ai une affection particulière pour la Crève-coeur, un peu plus connue, une des nombreuses savoureuses poules "normandes" que j'apprécie aussi (La Flèche, Le Merlerault, qui ont également cette originale crête en cornes si singulière) .. ajoutons la Courte-pattes et la Coucou de France pour faire bonne mesure,  races qui se sont développées pour nourrir les riches gourmets de Paris quand est apparu le chemin de fer, en poulardes, poulets, chapons.

Je la trouve très belle en bleu, on la voit plus souvent en noir (c'est la même famille de couleur).
Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Images?q=tbn:ANd9GcT1lmlfxoBZUSARqzh2DgrIvdaXUOu14oNBGte_NPqgIDmF9KHc1o4kEln5VQ


Si tu cherches une race très autonome pour sa nourriture, un peu plus sauvage, la poule Landaise a (mais on pourrait le dire de la Le Merlerault) bien besoin d'amateurs pour se diffuser.
Si tu cherches une race très française (encore que frontalière) tu as la poule d'Alsace, une des rares voire la seule qui n'aie pas reçu un apport  de sang asiatique au XIXè siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 17:07

Citation :
Si je veux faire des poulets à manger, il faut que je trouve de bonnes poules couveuses ? Il faut absolument avoir une couveuse électrique ? Comment se passe l'agencement au sein du poulailler pour les poussins ?
Une couveuse électrique, c'est pratique pour avoir 25 ou 50 éclosions simultanées, et une éleveuse élever d'un coup, sans se compliquer avec la gestion simultanée de 5 alimentations différentes selon l'âge... mais rien ne t'oblige non plus à "pousser" dans le raffinement. Par ailleurs, rien ne couve mieux qu'une poule, et la remplacer, c'est beaucoup de travail - c'est aussi un investissement financier, mais surtout de temps.

Bref, je te conseille chaleureusement d'avoir deux ou trois poules pour tes poussins, tu auras infiniment moins de travail et de contraintes, et si tu choisis une race "maternelle", elle le fera bien mieux que toi : je ne saurais manquer de te conseiller la poule soie, pas bonne à manger mais aux oeufs de haute qualité, et qui couve et éleve comme personne... mais on peut aussi mentionner l'Orpington, ronde et froufroutante à souhait, qui pourra en réchauffer un peu plus à la fois, et la Wyandotte, qui offre un grand choix de plumage magnifique. Toutes trois, races asiatiques, pondent en hiver. Pour ne citer qu'elles.

Les poussins en éleveuse grandissent plus vite (pas nécessairement plus à la fin) mais sont moins résistants aux maladies à l'âge adulte. Les poussins sont autonomes malheureusement pour eux, c'est pratique pour nous, mais leur besoin de se sentir protégés n'est pas satisfait.
Les poussins aiment avoir une maman, certains plus que d'autres, c'est aussi bête que ça. Un jour je raconterai les petites expériences involontairement cruelles qui me l'ont démontré, et je raconterai le périple incroyable du poussin d'Alcatraz) ; si on se soucie de manger une "viande heureuse", je crois qu'on ne peut pas occulter cet aspect (et... oui, j'utilise les poules mais aussi l'éleveuse... c'est pas beau).

Si tu es tenté par la couveuse, ne prends pas n'importe quoi, on pourra en reparler.



Quant au choix de tes poules, j'ajoute la réponse à une question que tu n'as pas posée, le prix et le coût.
Les poules de races de sont pas produites par dizaines de mille chaque jour, les éleveurs amateurs sont plus souvent déficitaires que bénéficiaires sur la vente rien qu'en payant leurs fournitures (sauf à vendre des oeufs à couver ou du poussin à la chaîne, ou dans les races à business, comme la Marans, où l'on peut trouver du meilleur mais souvent du pire dans les sujets proposés sous ce nom), et on ne compte pas le temps ; ni l'investissement au fil des années.
En effet il faut nourrir ces animaux longtemps pour les conduire à l'âge adulte, et leur "rendement alimentaire" n'a pas été l'objet de la sélection des races industrielles : ils consomment plus.Toutefois ils sont aussi plus capables de se nourrir seuls sur un parcours. Pour sélectionner des reproducteurs, il faut conduire de nombreux poussins à l'âge adulte plein, pour au final n'en garder qu'un ou quelques.
L'équipement se fait à échelle individuelle du particulier, donc revient plus cher que pour élever 10000 poulets.

Ne compte donc pas faire d'économie en élevant tes poulets. Mais le rapport qualité-prix du produit sera sans égal.
Par ailleurs, ne t'attends pas à trouver des prix comparables à ceux de la volaille industrielle : des sujets entre 20 et 30 euros sont normaux... pour un éleveur sérieux lambda (le hic c'est que, le propriétaire lambda de poules, qui ne fait pas tout ça et un peu du n'importe quoi, s'aligne parfois aussi sur ces prix).


Donc pour le choix de tes sujets, une fois déterminé la ou les races qui te plaisent, regarde bien le standard, parce que le maquignonnage (parfois juste l'inconscience) n'est pas rare, et rend toi chez l'éleveur s'il l'accepte -certains s'y refusent, qui ont eu des vols par exemple : un bon éleveur est souvent un passionné qui aura le temps de te parler de sa façon de faire, tu pourras voir la propreté des installations, si les animaux ont des fientes nettes, des croupes propres, des pattes aux écailles lisses etc.

Un dernier point, les poules de race ne sont pas moins robustes que d'autres, même si certaines races sont plus sujettes à tel ou tel défaut ou telle maladie. Mes poules soie sortent sous la pluie sans se transformer en éponges, et se montrent pas mal adaptées à mon climat, elles supporteraient aussi le froid soutenu. Les cous-nus sont aussi robustes.
Evite les doigts emplumés sur terrain humide, les plumes frisées (retroussées) qui laissent passer la pluie (je ne sais pas, on disait ça des soyeuses aussi et c'est faux), les huppes surabondantes et énormes  qui gênent la vision et sont des cachettes à poux, comme sur les Padoues (Polonaises pour les Québécois)... les grandes crêtes et barbillons craignent le gel, éventuellement... mais sinon....


Donc un investissement pour de la qualité, mais... si tu jardines...si tu as des restes alimentaires,... si tu connais des agriculteurs pour te vendre du grain... si tu ne fais pas d'élevage de sélection... si tu es bricoleur et ingénieux... si la qualité alimentaire et la qualité de vie prime, surtout...



Sans compter que les poules, c'est vraiment un bonheur facile. Un oeuf au creux de la main...Une chaise, les regarder évoluer... les voir te raconter on ne sait quoi et te "caqueter" leurs états en détail avec une grande richesse de cris et bruits différents parce qu'elles t'ont intégré à leur monde, ou courir vers toi dès que tu apparais... voir les mamans choyer les poussins, le coq choyer tout le monde... Elles font souvent éclater de rire par leur inventivité inattendue, et rendent cent fois ce qu'on leur donne.


Dernière édition par Keskékoz ! le Mar 4 Mar - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron
bourdon febrile

Nombre de messages : 2157
Age : 60
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptySam 9 Nov - 20:46

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Autre062 Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Autre062 Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Autre062 
Eh que tu écris bien Keskékoz ;bisou; 
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
lacstjean

Nombre de messages : 18240
Age : 69
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyDim 10 Nov - 1:45

Bien raison Bourdon! Tu imagines tous ces tronçons réunis qu'est ce que ce doit être??????Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Smilies7 
Bon.......j'ai un litre et demi de vin dans le nez Kes. ça t'expliques mon imagination débordante du sujet.............comme d'habitude! Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Rire07 
Revenir en haut Aller en bas
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyDim 10 Nov - 16:41

Waouuu Keskekoz ! Quelle réponse ! Merci beaucoup pour tout le temps passé pour me répondre. Par contre... ces explications amènent à d'autres questions :siffle: 

Jean-mi et toi avez mentionné la tanaisie... vous l'achetez ? Sous quelle forme ?

Les matériaux
A la base, je pensais faire tout le poulailler en bois, mais sans contact avec les poules : l'intérieur serait doublé par du carrelage/plexiglas. Comme ça j'ai l'avantage de l'isolation du bois, sans avoir l'inconvénient du bois : les interstices.

Citation :
Le mieux est la prévention : j'utilise aussi la tanaisie, mais ça ne garantit pas ,et le perchoir "anti-poux", qui est aussi efficace en curatif (mais la "curation" est une longue bataille qu'on aimerait s'épargner).
Le perchoir "anti-poux" c'est un perchoir particulier ou juste une sorte de tringle à rideau démontable pour pouvoir nettoyer régulièrement ?

Edit : J'ai trouvé ton sujet sur le forum sur ce fameu perchoir !

Citation :
Sans tout aseptiser sur le parcours, un poulailler doit être propre et hygiénique. Les volailles avalent assez de cochonnerie en picorant librement, inutile de "charger".
Ca m'enmène à une question que je n'osais pas encore posé : j'ai un (gros) compost à l'air libre, faut-il que je condamne l'accès aux poules ?

Citation :
La litière saine et propre, l'eau changée tous les jours, et pas de l'eau de pluie, les gamelles à pâtée nettoyées chaque jour.
Plus loin tu parles "d'absences". Donc comment fais-tu en cas d'absence pour gérer tout ça ? Et quelle est la durée des absences ? (Désolé je souhaite savoir précisément à quoi m'attendre :) )

Citation :
L'idéal à mon sens est un support ciment...
Je pense que je visualise mal une fiente de poule... car une fiante qui coule sur du ciment ça doit être encore plus dur à nettoyer que sur du carrelage non ?

Donc après tous ces éléments, et malgré l'expérience de Jean-mi, je pense que je vais voir pour faire le sol avec un enduit de colle à carrelage, et carreler les murs.

Citation :
Si je devais acheter, le mieux est en effet la paillette de lin ou de chanvre, que tu peux trouver à des tarifs intéressant à condition de le prendre par 200 L ou plus au rayon chevaux.
Je pense m'orienter vers cette solution. J'ai lu quelque part qu'on parlait de 15cm d'épaisseur de cette litière... qu'en penses-tu ?

Citation :
une pelle à long manche qui tient debout toute seule
Tu parles d'une binette ?

Citation :
Sur 900 m2, (pourquoi pas les 1800 ? )
900m² car notre verger/bosquet fait environ cette taille sur notre terrain de 1800 m², il est bordé de clotures/maison et  notre terrasse qui est recouverte d'un enduit avec des cailloux (enduit monocouche ou bicouche je ne sais pas)

Citation :
Sur 900 m2, (pourquoi pas les 1800 ? ) tu peux délimiter un parcours de 100 m2 (1000 pi² env.) ou même bien moins, qui sera comme une cour de récréation, bien sécurisé contre les prédateurs, où tes poules pourront accéder sans ton intervention, et ce sol largement plus exposé à leur déjection sera chaulé. Selon la race et la configuration des lieux, tes poules n'utiliseront pas forcément tout l'espace où elles seront en liberté : les miennes, race assez casanière, utilisent 300 m² (env 3200 pi²).
Ca m'embête plus qu'autre chose de les limiter sur 100m², car ça veut dire du grillage en plus, c'est plus compliqué pour tondre aussi etc. Vois-tu un inconvénient à les laisser sur les 900m² ?

Par contre 900m² il n'est pas envisageable de chauler... Est-ce donc possible de ne pas faire de vermifuge (sauf en cas de nécessité) et de ne pas chauler ?

Citation :
1,20 m² x 2,30 m² : soit 4 pi par 7,5
A parler en pi, j'ai l'impression que t'es québecoise blblbll; 


Citation :
Ce qu'il faut que tu prévois, idéalement, c'est un autre poulailler à bonne distance
Je note ça pour plus tard, mais je pense que je démarrerais qu'avec un seul poulailler.

Citation :
Si tu en as trop, un petit truc...Durant l'hiver, j'en mets plusieurs couches sur le sol du potager (que je ne retourne pas), qui reste ainsi grumeleux, et qui en sort désherbé et enrichi.
Je connaissais, j'ai d'ailleurs commencé à en mettre cette semaine dans notre futur potager :)
Citation :
Je me doute que le fait de te dire "pour la race, vois ce qui te plait" ne t'avance guère, mais c'est assez vrai.
En effet, ça ne m'avance quère, mais tu m'as donné des pistes.

Pour les races, je pense commencer par des Wyandotte... Mais mon choix n'est pas encore bien fait.

Voilà pour l'instant les questions qui me viennent à l'esprit.

Merci encore pour ta réponse.


Dernière édition par Wameuh le Lun 11 Nov - 6:21, édité 1 fois (Raison : Trouvé le sujet sur le perchoir anti-poux)
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyLun 11 Nov - 22:21

Wameuh a écrit:


Jean-mi et toi avez mentionné la tanaisie... vous l'achetez ? Sous quelle forme ?

Il faut récupérer une racine de la plante (ça peut être avec la tige ) et la replanter dans un coin de ton jardin ; ensuite, ça ne demande aucun entretien ; attention, ça s'installe et ça tend à s'élagir.

Les matériaux
A la base, je pensais faire tout le poulailler en bois, mais sans contact avec les poules : l'intérieur serait doublé par du carrelage/plexiglas. Comme ça j'ai l'avantage de l'isolation du bois, sans avoir l'inconvénient du bois : les interstices.

:super: Il faudra que les joints des plaques de plexi soient siliconées ; attention, prévoir quand même la ventilation haute. Tu peux aussi faire une partie en plexi+ grillage sur cadre uniquement, pour que l'intérieur soit éclairé par un petit côté.


Citation :
Sans tout aseptiser sur le parcours, un poulailler doit être propre et hygiénique. Les volailles avalent assez de cochonnerie en picorant librement, inutile de "charger".
Ca m'enmène à une question que je n'osais pas encore posé : j'ai un (gros) compost à l'air libre, faut-il que je condamne l'accès aux poules ?
Les produits moisis (fruits ou pire, céréales) ou rances sont sournoisement nocifs, ça peut être gênant vu que tu vas garder des reproducteurs qui vont donc vivre un bon moment ; par contre sur un bon compost déjà fait, c'est une source d'insectes et invertébrés excellente. A prévoir par contre, tes poules vont te l'étaler...
Citation :
La litière saine et propre, l'eau changée tous les jours, et pas de l'eau de pluie, les gamelles à pâtée nettoyées chaque jour.
Plus loin tu parles "d'absences". Donc comment fais-tu en cas d'absence pour gérer tout ça ? Et quelle est la durée des absences ? (Désolé je souhaite savoir précisément à quoi m'attendre :) )

En période à poussins, j'évite plus de 24 h d'absence, et je suis pas mal pressée de rentrer...
En dehors, 3-4 jours si je ne peux faire passer personne. A ce moment je prévois plus d'eau que nécessaire en multipliant les distributeurs, uniquement du granulé dans les mangeoires, et pour la verdure je suspend du chou et/ou des feuilles de bette. Enfin je mets un programmateur pour les plages de lumière.

C'est en vue de tes futures absences (et de tes grasses matinées si ce luxe t'es accessible) que je prévoyais un petit parc, ouvert le reste du temps.

Citation :
L'idéal à mon sens est un support ciment...
Je pense que je visualise mal une fiente de poule... car une fiante qui coule sur du ciment ça doit être encore plus dur à nettoyer que sur du carrelage non ?

ça ne fait pas un piège glissant, et le sable reste en place sur le ciment. Si tu optes pour une couche épaisse de paillette, je pense que c'est sans importance, si elle tient en place.



Citation :
Si je devais acheter, le mieux est en effet la paillette de lin ou de chanvre, que tu peux trouver à des tarifs intéressant à condition de le prendre par 200 L ou plus au rayon chevaux.
Je pense m'orienter vers cette solution. J'ai lu quelque part qu'on parlait de 15cm d'épaisseur de cette litière... qu'en penses-tu ?
du bien ! ^^D
Citation :
une pelle à long manche qui tient debout toute seule
Tu parles d'une binette ? non. J'ai mis une image sur un autre post où tu passes, tu devrais la voir.

Citation :
Sur 900 m2, (pourquoi pas les 1800 ? )
900m² car notre verger/bosquet fait environ cette taille sur notre terrain de 1800 m², il est bordé de clotures/maison et  notre terrasse qui est recouverte d'un enduit avec des cailloux (enduit monocouche ou bicouche je ne sais pas)


Citation :
Sur 900 m2, (pourquoi pas les 1800 ? ) tu peux délimiter un parcours de 100 m2 (1000 pi² env.) ou même bien moins, qui sera comme une cour de récréation, bien sécurisé contre les prédateurs, où tes poules pourront accéder sans ton intervention, et ce sol largement plus exposé à leur déjection sera chaulé. Selon la race et la configuration des lieux, tes poules n'utiliseront pas forcément tout l'espace où elles seront en liberté : les miennes, race assez casanière, utilisent 300 m² (env 3200 pi²).
Ca m'embête plus qu'autre chose de les limiter sur 100m², car ça veut dire du grillage en plus, c'est plus compliqué pour tondre aussi etc. Vois-tu un inconvénient à les laisser sur les 900m² ?
Au contraire, mon idée n'était pas pour les priver de ces 900 m², mais pour y délimiter un petit espace où elles pourront sortir et rentrer en toute sécurité pendant que tu dors ou pendant tes absences, et ouvert le reste du temps ; par contre c'est vrai que c'est (comme la trappe automatique qui du coup serait moins utile) un travail et un important investissement.

Par contre 900m² il n'est pas envisageable de chauler... Est-ce donc possible de ne pas faire de vermifuge (sauf en cas de nécessité) et de ne pas chauler ?
tout est possible. Chez point vert je paye 12 € pour 50 kg de chaux vive.

Citation :
1,20 m² x 2,30 m² : soit 4 pi par 7,5
A parler en pi, j'ai l'impression que t'es québecoise blblbll; 

Je le prends comme un compliment ! le forum est québécois et comme la majorité de ses lecteurs ne se repèrent pas plus en m² que nous en pieds, j'estime qu'ils n'ont pas à être freinés dans leur lecture ; cet effort d'adaptation est une forme de remerciement pour leur accueil. Tsé. blblbll; 

Citation :
Ce qu'il faut que tu prévois, idéalement, c'est un autre poulailler à bonne distance
Je note ça pour plus tard, mais je pense que je démarrerais qu'avec un seul poulailler.
Penses-y bien, c'est vraiment le genre de chose dont on a besoin et quand on ne l'a pas sous la main, ça se termine dans le garage, puis dans le salon... je sais c'est dur à croire...mais crois-moi !
Pas besoin que ce soit grand ni que ça prenne des heures à faire, mais l'avoir...


[/quote]

Je repensais à ton emplacement et à l'inconvénient de tes murs : même si ton poulailler n'est pas immédiatement à proximité du cerisier, tu peux compter sur tes poules pour se rendre sous ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyMer 13 Nov - 9:06

Citation :
Il faudra que les joints des plaques de plexi soient siliconées ; attention, prévoir quand même la ventilation haute. Tu peux aussi faire une partie en plexi+ grillage sur cadre uniquement, pour que l'intérieur soit éclairé par un petit côté.
Une fenêtre est nécessaire au poulailler ? Même s'il y a un système d'ouverture ?

Citation :
C'est en vue de tes futures absences (et de tes grasses matinées si ce luxe t'es accessible) que je prévoyais un petit parc, ouvert le reste du temps.
En fait, je n'ai pas précisé, mais les 900m² seront grillagés, avec un grillage d'1m de hauteur. On est également en zone urbaine (pavillonaire). Je me dis que ça limite le risque d'attaques en journées (si je suis absent et que j'ouvre/ferme automatiquement le poulailler).

Citation :
tout est possible. Chez point vert je paye 12 € pour 50 kg de chaux vive.
C'est surtout que ça ne me tente pas de chauler mon terrain :/

Citation :
Au contraire, mon idée n'était pas pour les priver de ces 900 m², mais pour y délimiter un petit espace où elles pourront sortir et rentrer en toute sécurité pendant que tu dors ou pendant tes absences, et ouvert le reste du temps ; par contre c'est vrai que c'est (comme la trappe automatique qui du coup serait moins utile) un travail et un important investissement.
La trappe automatique, grâce au lien que tu as donné dans un autre sujet, est un investissement peu onéreux en argent et temps comparé à la pose du grillage + les soucis de tontes derrière.

Citation :
Penses-y bien, c'est vraiment le genre de chose dont on a besoin et quand on ne l'a pas sous la main, ça se termine dans le garage, puis dans le salon... je sais c'est dur à croire...mais crois-moi !
Pas besoin que ce soit grand ni que ça prenne des heures à faire, mais l'avoir...
Oui oui j'y penses, c'est juste que je vais pas attendre de faire un deuxième poulailler, déjà que j'ai pas commencé le premier, pour avoir des poules. Mais je m'y mettrais assez vite !

Citation :
Je repensais à ton emplacement et à l'inconvénient de tes murs : même si ton poulailler n'est pas immédiatement à proximité du cerisier, tu peux compter sur tes poules pour se rendre sous ce dernier.
L'emplacement choisit n'était pas forcément par rapport au cerisier mais plutôt un emplacement idéal pour nous (à l'autre bout comme ça pas de soucis de bruit, pas trop exposé, dans un coin tranquil etc.).

Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyMer 13 Nov - 9:57

Wameuh a écrit:
Citation :
Il faudra que les joints des plaques de plexi soient siliconées ; attention, prévoir quand même la ventilation haute. Tu peux aussi faire une partie en plexi+ grillage sur cadre uniquement, pour que l'intérieur soit éclairé par un petit côté.
Une fenêtre est nécessaire au poulailler ? Même s'il y a un système d'ouverture ?

absolument, il faut deux points opposés ouverts à l'air afin qu'il circule. Cela doit être en hauteur car les poules craignent les courants d'air comme la poussière.  

Le système respiratoire des oiseaux comporte en plus des poumons des sacs aériens où l'air entre presque directement, il est plus complexe et en même temps moins protégé que le nôtre, il est très vulnérable.
Un poulailler non aéré comporte ces ennemis principaux :
* l'humidité
* la poussière (abondante avec les poules)
* les émanations ammoniaquées.


Les poules redoutent beaucoup moins le froid.





En fait, je n'ai pas précisé, mais les 900m² seront grillagés, avec un grillage d'1m de hauteur. On est également en zone urbaine (pavillonaire). Je me dis que ça limite le risque d'attaques en journées (si je suis absent et que j'ouvre/ferme automatiquement le poulailler).

A savoir, ton grillage servira seulement à empêcher les poules de divaguer (et encore, ailes coupées peut être) ; il suffit du passage d'un chien errant, et les renards sont présents en ville, bien qu'on ne les voie pas. Cela juste pas du tout pour modifier tes choix mais juste pour que tu en connaisses la réalité. La probabilité est certes réduite ; au pire tu te trouveras avec de la viande saignée à canner en quantité et en urgence (humour).  

C'est surtout que ça ne me tente pas de chauler mon terrain :/
Citation :

"tout est possible".
Dans la mesure où tu veux juste "de la viande", et non faire une sélection suivie, et que tu ne souhaite pas désinfecter ton terrain - à moins que ce soit la chaux même qui te gêne, et ill existe des alternatives toutefois plus polluantes-  au pire si tu avais un problème, tu aurais besoin de faire un vide sanitaire à un moment ou à un autre  - ce qui peut toutefois être une procédure assez lourde en temps, argent et peine.
La trappe automatique, grâce au lien que tu as donné dans un autre sujet, est un investissement peu onéreux en argent et temps comparé à la pose du grillage + les soucis de tontes derrière.
je ne comprend pas pourquoi la tonte posera souci, un passage suffisant à faire passer la tondeuse, par ailleurs il est peu probable que les poules ne tondent pas elles mêmes ; ton souci est peut être que tous les brins aient impeccablement la même hauteur y compris le long desdits grillages , c'est le genre de détail qui a son charme et que j'oublie souvent -  j'entends parfaitement que tu veuilles te dispenser de grillage pour les raisons que tu as indiquées. Tu es parfaitement libre de faire le choix de n'avoir aucun espace sécurisé, il faut juste être conscient de ce choix.
Revenir en haut Aller en bas
Wameuh
Bavard


Nombre de messages : 37
Localisation : Troyes, France
Date d'inscription : 07/11/2013

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyMer 13 Nov - 14:19

Citation :
absolument, il faut deux points opposés ouverts à l'air afin qu'il circule. Cela doit être en hauteur car les poules craignent les courants d'air comme la poussière.  

Le système respiratoire des oiseaux comporte en plus des poumons des sacs aériens où l'air entre presque directement, il est plus complexe et en même temps moins protégé que le nôtre, il est très vulnérable.
Un poulailler non aéré comporte ces ennemis principaux :
* l'humidité
* la poussière (abondante avec les poules)
* les émanations ammoniaquées.


Les poules redoutent beaucoup moins le froid.
J'avais bien compris pour l'aération. En fait en parlant de fenêtre je pensais à "lumière" dans le poulailler.

Citation :
A savoir, ton grillage servira seulement à empêcher les poules de divaguer (et encore, ailes coupées peut être) ; il suffit du passage d'un chien errant, et les renards sont présents en ville, bien qu'on ne les voie pas. Cela juste pas du tout pour modifier tes choix mais juste pour que tu en connaisses la réalité. La probabilité est certes réduite ; au pire tu te trouveras avec de la viande saignée à canner en quantité et en urgence (humour).  
Tiens je n'y avais pas pensé ... les poules risquent de s'enfuire ?

Autre question, sur ta blague, une poule égorgée par un animal est comestible ?

Citation :
Dans la mesure où tu veux juste "de la viande", et non faire une sélection suivie, et que tu ne souhaite pas désinfecter ton terrain - à moins que ce soit la chaux même qui te gêne, et ill existe des alternatives toutefois plus polluantes- au pire si tu avais un problème, tu aurais besoin de faire un vide sanitaire à un moment ou à un autre - ce qui peut toutefois être une procédure assez lourde en temps, argent et peine.
Ce qui me gène c'est de mettre du produit sur mon terrain, que ce soit de la chaux ou des produits moins sympa. Par vide sanitaire, c'est tout zigouiller ?


Citation :
je ne comprend pas pourquoi la tonte posera souci, un passage suffisant à faire passer la tondeuse, par ailleurs il est peu probable que les poules ne tondent pas elles mêmes ; ton souci est peut être que tous les brins aient impeccablement la même hauteur y compris le long desdits grillages , c'est le genre de détail qui a son charme et que j'oublie souvent - j'entends parfaitement que tu veuilles te dispenser de grillage pour les raisons que tu as indiquées. Tu es parfaitement libre de faire le choix de n'avoir aucun espace sécurisé, il faut juste être conscient de ce choix.
C'est juste que j'ai souvent la flemme de sortir la débrouissailleuse pour faire le long des clotures, ce qui devient de la forêt vierge à ces endroits là. Et puis l'investissement dans une clôture n'est pas anodin. Je pense que je ferais sans au début et j'aviserai par la suite.

En tout cas merci de prendre autant de temps pour me répondre, pour discuter/échanger avec moi et pour répondre à toutes mes questions :super: 
Revenir en haut Aller en bas
Agricurb
Langue pendue
Agricurb

Nombre de messages : 1149
Localisation : Québec
Date d'inscription : 06/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyMer 13 Nov - 14:42

Le vide sanitaire c'est retirer les animaux d'un lieux le temps que leurs hôtes indésirables, pathogènes et parasites meurent d'inanition, se barrent pour trouver pitance ailleurs, soient exterminés par nos bons soins ou quittent cette planète sans avoir passés leur gênes parce que leur cycle vital a été rompu d'une quelconque manière que l'on peut vouloir dramatique.

Bon maintenant, tu peux zigouiller tes animaux pour faire le vide sanitaire, mais s'ils ne sont pas prêts pour la table, tu préfèrera sans doute le reloger ailleurs en attendant qu'il le deviennent, d'où l'utilité d'un deuxième poulailler. personnellement, je profite de ma serre lorsque je dois le faire mais elle n'est pas aussi bien équipée que mon poulailler (mais mieux que mon salon).
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] EmptyMer 13 Nov - 17:29

Voilà. J'ajouterais que certains pathogènes restant longtemps (poux rouges 9 ou 10 mois sans manger, autres, dans le sol 10 ans ou plus...) tu voudras dans certains cas plutôt zigouiller tout le monde que contaminer ton "endroit de rechange", par exemple avec un coryza. Bien sûr toutes ces réponses ne visent qu'à te donner un aperçu des cas possibles, pas à dire que ça arrivera forcément. Toutefois pour les vers, coccidies etc, tu peux en être sûr, et ces bêbêtes là tuent les poules (comme aussi le font les poux). Dans ton cas avec le moins de chimie possible, tout animal à l'air un peu moins tonique devrait être sans attendre abattu ou mis à l'écart immédiatement.

Pour ce qui est de consommer un animal retrouvé mort, autant ça a pu m'arriver de consommer des accidentés de la route "ultra frais", autant je préfère pour moi la prudence, surtout avec les renards...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty
MessageSujet: Re: Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]   Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon projet de poules - [LE post pour tout savoir]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emission D&CO du 04/09/07 Une semaine pour tout changer
» Combien de poules faut-il pour débuter?
» Cotisations sociales et CSG pour tout le monde. C'est voté !!!
» [Projet électronique] Pré-amplificateur pour Biburo Watch Master
» tout les pourboires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Les Poules :: Bien s'instruire rapidement : meilleurs sujets dans "Les poules"-
Sauter vers: