La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.
La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.
La Basse-Cour
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
-20% sur le Lot de 2 écrans PC GIGABYTE 27″ LED M27Q
429 € 539 €
Voir le deal

 

 Des princes, des ondines, de l'amour, de la magie et... des voix somptueuses

Aller en bas 
AuteurMessage
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !


Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Des princes, des ondines, de l'amour, de la magie et... des voix somptueuses Empty
MessageSujet: Des princes, des ondines, de l'amour, de la magie et... des voix somptueuses   Des princes, des ondines, de l'amour, de la magie et... des voix somptueuses EmptyVen 24 Juin - 12:00

Une voix incroyable...

L'opéra, ce n'est pas ce qu'on croit, un truc réservé à un certain public qui seul y aurait droit (et s'ennuierait beaucoup). Pas du tout.

C'est un spectacle "son et lumières", il y a de grands sentiments, des rebondissements, parfois de la guerre (Guillaume Tell) des meurtres... , le jeu de scène est simple car ce sont avant tout des chanteurs, mais on s'embarque de bon coeur. Et pour mieux se replonger dans cette atmosphère de contes de fées ou de sentiments éternels, de beaux costumes incroyables.

Honnêtement je n'aime pas toujours l'opéra, mais d'abord faut que je vous parle un peu... c'est un peu long mais ne sautez pas tout de suite à la vidéo, lisez...  Des princes, des ondines, de l'amour, de la magie et... des voix somptueuses Smilies2




Ce n'est pas ce qu'on croit, mais beaucoup de gens n'osent même pas penser essayer "en vrai".
A cause de ce qu'ils en croient...et c'est tout aussi faux que ce que les gens qui n'en ont pas croient des poules (waow, z'avez vu le raccord ? haute voltige ça, hein !  )



On se pomponne, on y va, et on en prend plein les mirettes, les oreilles, et le corps résonne comme dans tout concert. Et ce n'est pas plus cher, voire pas plus cherqu'un bon restau, voire bien moins.

L'opéra, c'est pas plus compliqué que Walt Disney.  Le seul truc à savoir, on m'a donné le mode d'emploi : c'est qu'on n'applaudit pas entre les morceaux, mais à la fin seulement, sauf les morceaux de bravoure exceptionnellement réussis des fois.
Ah oui, puis qu'ils y a de fines oreilles que un chuchotement rendraient horriblement malheureuses en les arrachant à leur "plongée" : si vraiment y a un truc urgent à dire, au pire murmurer. Les chuchotements ça franchit des rangées et des rangées... Voilà. J'en reviens à Disneyland (et la queue est beaucoup moins longue !).


Je signale aux Français de passage que la fête de la musique qui se fait actuellement est l'occasion de portes ouvertes dans les opéras, on peut voir les costumes ou les coulisses, on peut voir aussi ces opéras qui sont souvent d'incroyables merveilles d'époques passés, Empire, voire théâtres royaux d'avant la Révolution, et souvent tendus de rouge et or, plus rarement de bleu, tout ornés de moulures.
Et certains présentent des spectacles, des extraits d'une heure ou autre : il suffit de réserver voire, de se présenter un peu en avance et...hop ! on y est ! si si ! donc si vous n'avez rien prévu ce we, il y en a peut-être encore, si oui sautez sur votre ordinateur et profitez dans la foulée des offres de train souvent associées dans les régions. Et peut-être en septembre aux journées du patrimoine. Sinon, il y a toujours des petites places à petits prix (il faut juste réserver très en avance...enfin bref, comme pour les concerts modernes).

Pas réservé à une élite, dommage de rester sur cette idée et de s'en priver. Ca se regarde avec un âme d'enfant. Pis c'est tout. Puis y être, bin ça change tout le regard qu'on pensait porter sur la chose.

Vous ne parlez ni russe, ni italien ni allemand (entre autres) ?
Maintenant la plupart des concerts ont des dispositifs de sous-titrage : pas besoin de lire l'histoire avant. D'ailleurs je me passe des sous-titres : le résumé me suffit pour comprendre l'histoire, les paroles ne sont pas super importantes (même si certaines sont belles quand même), c'est la musique et les émotions qui passent de toute façon.
Mon préféré (de ce que je connais) : Turandote... une histoire terrrrible ! mais ce n'est pas ça aujourd'hui qui m'amenait. Il y a cette voix....



Courageux, vous êtes arrivés jusque là de mon pavé ? ouf, moi aussi, heureusement je ne me doutais pas ; bin on y est :



Ici, extrait de Dvorak : c'est beau, une ondine (si si) amoureuse d'un prince (vous voyez le tableau), et seule, elle s'adresse à la lune...
J'aime dans cet air la simplicité de la musique qui laisse toute la place à la voix qui...à part mon laïus, est ce que je voulais vous poster parce que je viens de découvrir le morceau ; j'ai souvent du mal avec les voix aigües, mais la richesse et le velouté de celle-ci, très colorée...

Revenir en haut Aller en bas
 
Des princes, des ondines, de l'amour, de la magie et... des voix somptueuses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La magie des questions ouvertes� ;-)))
» Cecile Corbel superbe voix
» Helene Ficher magnifique voix
» popouss n aplus de voix!!
» François Budet belle voix et belle vidéo + une autre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Pause Café :: Ecoutez-voir ça....-
Sauter vers: