La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comme la vie peut-être étrange parfois!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre


Nombre de messages : 16395
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 1:48

Les vieux du forum savent qu'en 2000, j'ai vécu quelques coups durs. Perte du boulot, divorce, fonte comme neige au soleil des sous économisés. Bref, des moments ou la pauvreté commence a te dire quelque chose.
Pis c'est dans ces moments a l'allégresse limitée qu'est arrivée Fabiana. Par contre, issue d'un milieu pauvre du Brésil, elle en avait vu d'autres et n'était pas très impressionnable par les piles de dollars qui se faisaient de plus en plus rares.
Or, cette torbinouche de Fabiana au positivisme inébranlable avait une devise qui lui venait du Brésil: Lorsqu'une porte se ferme, il y a toujours une fenêtre qui s'ouvre quelque part. Faut dire que je la taquine souvent avec le Vaudou qui est très présent au Brésil et que même si cela la scandalise que je compare certaines de ses croyances avec le Vaudou, il faut reconnaître que certaines s'y apparentes un peu.
Donc......j'ai toujours eu le plus grand sceptiscisme pour ces patentes a la mord-moi-le-noeud la!
Lorsqu'on a passé tout un premier mariage (27 longues zé pénibles années) a s'arracher le coeur pour entrer assez d'argent pour a peine réussir a combler les besoins de la dame de la maison (pourtant, je gagnais 62,000$ en 1983. Quand même pas de la marde. Ben clisss, c'était pas suffisant, m'a fallu pendant un bon moment me prendre une deuxième job a temps plein pour patcher les trous qu'elle faisait stie!) on est pas habitué a compter sur la chance pis sur les manifestations divines pour gagner sa croute.
Ben la torbinouche de Fabiana a tout de même réussi a m'apprendre a souffler par le nez. C'est elle qui, lorsque nous habitions le chalet a L'Ascension a l'année, m'a obligé a décompresser en me faisant comprendre qu'il était inutile de me chercher une job dans ce que je faisais avant puisque j'avais toujours détesté ça. Je n'ai alors plus postulé que pour une job dont j'avais toujours rêvé, enseigner. Mais bien sûr, a 50 ans, plus personne ne se cherche d'aussi vieux profs sans trop d'expérience au Québec. Mais Fabi....même si le temps passait sans que je ne trouve rien, m'insitait a persévérer dans cette unique voie. Pis a force de gruger dans tes noisettes de secours (entendre dans tes économies! Bien qu'après un divorce, elles se sont en grande partie envolées!), il fini par ne plus en rester épais! J'ai vécu 4 ans comme ça, sans qu'il me rentre 5 cents de nulle part, car pas droit a rien de rien a 50 ans tant qu'il te reste a toi 5 cents dans ton compte en banque, REER inclus! Faque après 4 ans de dénoisettages de mon compte, il était ben proche de ne me rester que des queues.
Pis cette fichue Brésilienne n'en démordait pas! Fait confiance a la vie! Une porte s'est fermée pour toi, une fenêtre ouverte t'attend quelque part!
Moi, j'était ben proche de l'apoplexie a ce moment la! La chance n'avait jamais occupé aucune place dans ma vie, alors je n'y croyais pas une fichue seconde.
C'est quand même pile a ce moment la que le téléphone a sonné pour la job d'enseignant a Ignace, nord de l'Ontario. Bon...tout n'a pas été rose gomme baloune, mais, surprise! Alors que je m'attendais au salaire minimum d'un enseignant débutant du Québec, voila qu'on me reconnait, ici en Ontario, les deux ans ou j'ai enseigné a Alma en finissant l'Université! En plus, la cerise sur le sunday, les enseignants Ontariens gagnent 10,000$ de plus par an que ceux du Québec! Ben tiens! Mort de rire!
Bon....vla la Fabi qui se pète les bretelles ben sûr! Hein! Hein! Je te l'avais bien dit!
OUAISSSSSSSSSS....mon cul le Vaudou oui!
Mais elle, rien a faire, elle y croit dur comme fer a ces conneries! Portes/fenêtres oui, mets en des anges avec leur cartes de la construction!
Mais.....j'ai un abonnement a vie avec les emmerdements! Sans doute ma naissance grincheuse qui m'y prédispose. Mais il y a des trucs dans la vie avec lesquels je ne suis pas capable de dealer! La malhonnêteté en est un, les gens prêts a tout pour s'assurer un avenir directorial de léchage de cul en est un autre et ça s'agrave lorsque ça se double d'une énorme dose de snobinardise assez peu appuyée par les compétences! Faque je cumule tous les défauts pour être le champion des situations intenables!
Or, on s'est retrouvé a l'école ou j'enseignais avec une directrice qui cumulait l'ensemble des choses que je trouve intolérables. Il ne me fallut pas vraiment une éternité avant de laisser paraître le grincheux en moi. De ce moment, avec mon habileté coutumière, je me suis mis la poudrée a dos bien sûr. Boffff....de toute façon, comme je le lui rendais bien, ce n'était que justice! Par contre, ça manquait un peu d'équilibre. Tout le monde connait le dicton....quand t'es valet, t'es pas roi! C'était mon cas, valet.....tu passes la moppe en estie! Ohhhhhhhhh....j'ai résisté! Tant que j'ai pu! Mais ça a miné l'estomac et le reste du système digestif du bonhomme! Pis ça a fini par affecter le reste. Pepére se déglinguais de tous bords tous côtés! J'ai fini par tomber malade suffisamment pour être mis au repos un bout de temps.
Mais, avant ça, faut dire que j'adorais enseigner et que ça allait merveilleusement avec les élèves. J'ai réussi a améliorer substantiellement tous leurs résultats aux examens provinciaux du Ministère et j'étais au paradis tant qu'il s'agissait de travailler avec les enfants. D'un autre côté, tant Fabiana que moi-même, en travaillant ainsi avec les enfants, dans une école, avions une position privilégiée pour voir toutes les souffrances qui pouvaient affecter plusieurs des enfants qui nous étaient confiés. Des mères qui négligeaient totalement leurs enfants, qui ne leur accordaient absolument aucune attention. Des enfants en mal d'amour, d'autres pour qui nous craignions qu'ils ne soient battus bien qu'ils aient toujours refusé d'en parler. Bref, ça nous fendait le coeur. De plus, nous étions seuls tous les deux, dans une assez grande maison, nous aimons tous deux les enfants, nous en désirions un a nous qui ne venait pas. Nous nous considérions tout de même privilégiés sur le plan matériel puisque travaillant tous les deux dans un village ou il n'y a plus d'emplois. Donc, nous nous demandions un peu comment rendre une partie de ce que nous recevions de ce village qui ne nous avait pas vu naître.
C'est alors que Fabi m'a fait part de son désir de devenir famille d'accueil. Je n'étais pas contre du tout, mais....je n'avais jamais songé a un truc comme ça. On a donc convenu de se donner le temps d'y penser car je considérais que c'était un engagement important et a ne pas prendre a la légère. Finalement, on a pas mis des mois a y songer, la décision d'aller de l'avant, tout de même mûrement pesée a été vite prise. En effet, quel plus beau moyen de donner au lieu de recevoir et de donner a ceux qui en ont vraiment le plus besoin. Bingo! On s'embarque!
Nous avions déja entendu dire que certaines familles d'accueil faisaient ça pour l'argent et ça nous répugnait profondément. Par contre, nous ne savions pas du tout si c'était effectivement possible de faire de l'argent avec ça et en fait, nous ne voulions surtout pas le savoir. Jamais nous ne nous sommes informés s'il y avait des sous de versés lorsqu'ils confiaient un enfant a une famille. Étant donné ce que nous avions déja entendu a ce sujet, je dois admettre que nous avions d'ailleurs un peu peur de nous voir accoler cette étiquette de profiteurs nous-mêmes.
M'enfin....la première enfant nous a été confiée après un long parcours du combattant et c'est alors qu'on nous a mis au courant. Oui, il y a des sous de versés. Mais, vraiment pas de quoi être accusé de quoi que ce soit! D'autant qu'une foule de dépenses sont entièrement a ta charge. Meubler la chambre pour recevoir correctement l'enfant entre autre. Lits, matelas, draps, décorations, jouets, en veux-tu, en vla!
Mais on se crisse de ça comme de notre première couche culotte! On meuble et pis c'est tout! Pis on y met tout notre coeur. Pis on a d'excellents résultats. Pis jamais les enfants qui nous ont été confiés et qui provenaient toujours d'autres familles qui n'en pouvaient plus de les supporter ne sont ressortis de chez-nous autrement que pour retourner dans leur famille originelle. On ne doit pas être si mauvais! Nous les prenons méfiants, la mine basse, sans étincelles dans les yeux, tristes et profondément perturbés. En deux temps, trois mouvements, nous en refaisons des enfants, des vrais, des pétants de santé, des qui bougent, des actifs et des heureux. Ben c'est pas croyable le bonheur que ça nous fait a nous!
OUIIIIIIIIIIII....nous nous transformons en profiteurs, nous aussi! OUIIIIIIII, a force, on se perverti! On devient accro! Mais, c'est pas aux dollars qui viennent avec les enfants! C'est aux enfants eux-mêmes! On adore ce qu'on fait. Toujours, nous l'aurions fait pour rien. Nous l'avons d'ailleurs déja proposé par deux fois aux services sociaux de continuer a nous occuper d'un enfant pour rien du tout. Mais.....ça ne marche pas comme ça!
M'enfin....toujours est-il que les services sociaux qui nous suivent pas a pas depuis plus de 4 ans maintenant, nous connaissent bien maintenant et savent tout ça. Ils voient de leurs yeux régulièrement (parce que chaque famille d'accueil reçoit très régulièrement la visite de la travailleuse sociale responsable de l'enfant plus la visite de la responsable de nous comme famille d'accueil, alors ça en fait des vas et viens dans la cabane) la transformation des enfants qui nous sont confiés. Donc, l'an dernier, ils nous contactent pour nous demander de suivre un cours avancé. Ils l'appellent Treatment Program. Il est destiné a des familles d'accueil en mesure d'offrir plus aux enfant ayant d'importantes difficultés. Fabi et moi on se regarde, on s'assoit pis on jase. A date, on a toujours trouvé ça facile avec tous les enfants qu'on a eu alors on ne trouvait pas vraiment que nous rendions quelque chose a la communauté. On avait plutôt l'impression que c'était encore nous qui lui prenions le meilleur de ce qu'elle avait. Faque la non plus, ça n'a pas été long. Oui on enbarque. Le cours fut long, nous a pris une bonne quantité de week end. Puis, a la fin, ils nous annoncent que pour être acceptés comme famille d'accueil dans ce programme, ils exigent qu'au moins l'un des parents soit a la maison a plein temps. Ce n'est pas notre cas! On travaille tous les deux et a ce moment Fabi est enceinte jusqu'aux yeux!
Ils nous annoncent également que, comme ils exigent un parent a temps plein a la maison, ils considèrent cela comme un travail désormais et rémunérent davantage par enfants. Pfffffff...on s'en fout! On ne prend pas la peine de s'informer de ce qu'ils versent. Par contre, les enfants pour ce programme sont rares....comme les familles qui ont été invitées a suivre le cours d'ailleurs. Nous avons été très étonnés de nous rendre compte que pratiquement toutes les personnes qui nous ont accompagnées lors de ce cours étaient des travailleuses sociales, employées de Kenora-Patricia. Peut-être deux, trois familles d'accueil, c'est tout.
On nous informe également qu'avec ce programme, un seul enfant sera confié par famille et que dès lors, nous ne pouvons avoir d'enfants ''normaux'' en même temps.
La....ça nous décoit un brin! Bref....pffffff....pas sûr pentoute moi qu'on va se lancer la-dedans.
Revenons a nos moutons maintenant!
Pendant ce temps, pepére ne pète pas le feu en regard de l'école. Fabi sait bien que le stress est responsable de ma santé défaillante actuelle. Elle sait que je n'éprouve plus aucun plaisir a envisager mon retour a l'école. Elle me dit: Fout moi ça la, tu vas te faire mourrir! Je lui réponds: T'es folle, tu as un petit Gabriel qui est sur le point de te faire éclater la bedaine. C'est ma responsabilité de voir a son avenir a cet enfant!
Elle me retourne: Écoutes....ce dont il a besoin cet enfant, ce n'est pas d'un père mort avant sa naissance en lui gagnant quelques sous mais d'un pére présent pour l'aimer.

Pis la vla qui ajoute: Quand une porte se ferme, il y a toujours une fenêtre qui ....gna gna gna! La vla repartie dans sa manufacture de portes et fenêtres stie! Elle, elle a ratée sa vocation c'est sûr! C'est pas dans l'éducation qu'elle aurait dû se diriger, mais définitivement dans la construction! Pffffff........tu parles oui que c'est de même que ça marche!
Clissss....a Ignace, y a rien de rien du tout a part l'école!
Mais....est-on obligés de s'en tenir a Ignace! Finalement, je vois bien qu'elle a raison. Je n'ai aucune envie de revoir la face de la madame a la direction. Donc en février dernier, je leur fouts ma démission. Elle a dû en trembler de joie! Grand bien lui fasse. Nous n'avions alors aucun enfant avec nous depuis le départ de Taralynn juste avant le Noel précédent. Fabi attendait Gabriel pour fin février. Gabi est né le 5 Mars finalement mais nous avions décidé d'attendre qu'ils soit un peu plus vieux avant de lever les voiles définitivement. J'avais réservé une grande remorque chez U-Hall. Tout était prêt, on foutait le camp.
Pis.....vla l'ostie de fenêtre de Fabi qui nous saute dans la face! Les services sociaux nous appellent, ils ont besoin de nous pour deux frères. BON""""OK""""on reste! Cancelle le U-Hall pis prends les deux ptits gars. Ce sont des ''normaux'' a rémunération ''normale'' donc! Pas de quoi s'énerver la! Alors ne vous énervez pas!
On les a jusqu'a fin juin, moment ou ils retournent dans leur famille originelle. Puis nous on part en vacances a L'Ascension chez-nous. Pis on planifie d'étirer les vacances jusqu'en novembre. Moi, j'ai démissionné donc j'ai plus de boulot, j'ai rien qui me commande a Ignace. Fabi est en congé maternité pour 1 an donc elle n'a rien qui la commande a Ignace. On prend ça en soufflant par le nez! Malgré que je ne peux m'empêcher de me trouver assez Brésilien Vaudouiste d'avoir crissé ma job la avec mon fils dans les bras! Dur sur le maniaque de la planification financière de sa progéniture ça!
Mais, pendant ce temps.......Fabi......portes zé fenêtres Vaudou fait la danse de St-Guy régulièrement!
BANGGGGGGGGG....l'ostie de fenêtre me claque sur la tête! Les services sociaux du nord de l'Ontario me sonnent les cloches du téléphone jusqu'a l'Ascension! Vous viendrez me dire après que le Vaudou c'est de la superstition! Mon cul oui dla superstition, simonac....ça marche en joualvert oui!
Z'auraient un ti-gars pour nous et ils voudraient qu'on soit la début septembre. OUPSSSS!
Bon je travaille demain, faut je dodote. Je vous finirai plus tard! Vous en avez déja plein votre casque a lire!
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue


Nombre de messages : 2508
Age : 53
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 1:59

Il est chiant ton texte, il est farci de bon sens
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.spaces.live.com/default.aspx
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre


Nombre de messages : 16395
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 2:30

Revenir en haut Aller en bas
Ti-Noël
Langue pendue


Nombre de messages : 4147
Age : 54
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 3:29

yessssssss, un roman. ange



tout l'histoire sans coupure ni annonce publicitaire.























j'crois que c'est le post le plus long du forum.
Revenir en haut Aller en bas
cachoux
Langue pendue


Nombre de messages : 1948
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 9:49

Ouin, une chance que je me suis fait une bonne tasse de the avant! Chin-chin a toi Pierre!!!!
Oui, maudite argent, ca m'empeche parfois de dormir lorsque je calcule le budget et que ca ne balance pas pantoute, donc pas d'epicerie cette semaine-la, on reporte le paiment d'hypotheque a plus tard, etc...mais je me couche et demande un ti peu d'aide de mes amis les petits anges, puis m'endors...ben souvent il arrive quelque chose d'imprevu, du moins dans mon budget, et on s'en sort encore une fois! Non , on ne vit pas grassement, mais caline au moins je profite de mes enfants et eux ils profitent d'une maman a la maison, meme si pas la meilleure des mamans....

Plusieurs aujourd'hui ne font plus d'enfants a cause de la peur monetaire, et c'est triste, car le bonheur qu'on peut vivre avec son enfant, n'est pas mesurable, il en vaut des millions de dollars!!!!! Comment ca que ces gens-la ne s'en rendent pas compte? Vive Fabi et son voudou ou autre truc, cet espoir doit etre contagieux, quand on veut on trouve toujours les moyens, n'est-ce pas Pierre? Je vous leve encore une fois tout haut mon chapeau!!!!!
Hier, lors d'une fete d'enfants, je disais a mes amies que j'etais tellement contente de ne plus faire partie de la fameuse course aux cadeaux, un maudit stress de moins, et je n'apprehende pas Noel, au contraire! La elles m'ont demander: mais qu'est-ce tu fais? Comme si je m'en allais sur Mars! Ben je leur ai expliquer que les cadeaux c'est bien beaux mais tellement superficiel et sans valeur a mes yeux, les beaux soupers de Noel en famille et amis, le partage, aider les moins fortunes que nous, tout ca, ca me fait bien plus plaisir aux Fetes que les C... de cadeaux! Et je n'ai pas les moyens d'acheter le plus gros et plus cher de la famille comme certains dans ma belle famille...Ma famille est sans le sous aussi, alors ils m'accompagnent dans mon "feeling" et eux aussi ca leur manque les gros souper en famille, qu'on a pu ben ben! Du cote de ma belle famille, ya encore beaucoup de chemin a faire, surtout pour ceux qui vont encore a tout les ans a Walt Disney(me semble qu'apres 2 fois je me serais tannee....) mais ca , ca les regarde, tant pis, ils nous trouvent plates, mais moi, me taper 2 hres de deballages de cadeaux le soir de noel, ca me purge, en plus de l'hypochrisie qui regne dans la piece!
En tout les cas, si je le pouvais Pierre, je suivrais vos pas! Mais le destin parfois decide autrement pour nous...
J'attend la suite de ton roman avec une autre bonne tasse de the! :rendeer:
Revenir en haut Aller en bas
Hellcat
Langue pendue


Nombre de messages : 2699
Localisation : Stoke (Québec)
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 11:01

C'est vrai qu'il y'a souvent une fenêtre qui ouvre, mais encore faut t-il garder l'oeil ouvert, Merci a Fabi de t'avoir botté le c.. pour que tu garde le tient ouvert ;bisou;
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poulaillerdeville.net
lapascou
Langue pendue


Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 11:53

ouf! Quel message d'espoir en ce temps des Fêtes! Moi non plus je ne suis pas du genre à croire à ces affaires de portes/fenêtres, je suis plus du genre à stresser, et TOUJOURS pour rien pantoute!

Pour ce qui est des cadeaux, mon chum m'a dit cette année qu'il ne voulait pas de cadeau. On s'en est toujours fait, mais cette année on est en processus d'achat pour la maison et on a eu le petit... Il m'a dit tu m'as donné Edouard! :jadore: Je pense qu'on ne fera pas de cadeau au bébé non plus. Il a tout ce qu'il lui faut, une tonne de linge, des jouets en masse qu'on s'est fait donner de tous bords, tous côtés! S'il lui manque quelque chose, on lui achètera en temps et lieu! J'ai des amies qui me disent ah non, pauvre petit... il ne s'en souviendra même pas de ce Noël, et en plus ils se sont tous donné le mot pour lui acheter des cadeaux: parrain et marraine, grands-mères et je me demande s'il en aura pas de ses tantes ou oncles en plus, comme c'est le premier de la famille. Mon père lui a dit qu'il ne nous faisait pas de cadeau cette année et qu'il n'en voulait pas, un casse-tête de moins! On ne sait jamais quoi lui donner, il a tout!
Pour le souper, nous on mange toujours en famille, partout! Moi et mon chum, nos parents sont séparés, ce qui nous fait 7 party! ouf!
Revenir en haut Aller en bas
Bobonhomme
Langue pendue


Nombre de messages : 4045
Age : 96
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 13:52

Pierre , tu es réveillé ? La suite siyouplait. :hé!:
Revenir en haut Aller en bas
cachoux
Langue pendue


Nombre de messages : 1948
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 17:29

Il s'est peut-etre ben pogner les doigts dans la fenetre.... :siffle:

Juste pour vous dire, l'an dernier ma fille qui avait juste 2 ans a Noel, a recue juste " 4" poupees !!!!! Ridicule...on en a donner une a la petite fille de ma filleule et les autres se font decapiter de temps a autre....elle en avait deja 2!
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Langue pendue


Nombre de messages : 3494
Localisation : Haute Laurentides Québec
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 17:43

Ti-Noël a écrit:
yessssssss, un roman. ange
tout l'histoire sans coupure ni annonce publicitaire.
j'crois que c'est le post le plus long du forum.


Long tu dis ?

Ouais, et même si je conaissais l'histoire a quelque détails près je l'ai lu au complet ce matin et.... j'suis arrivé en retard au boulôt. Lache toi lousse Pierre, demain chus en congé ange
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.myspace.com/sansparole
Ti-Noël
Langue pendue


Nombre de messages : 4147
Age : 54
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 17:48

155 lignes a battre. ange



Michel lève toi 10 min plus tôt pour lire la suite. :chaudevan:
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Langue pendue


Nombre de messages : 3494
Localisation : Haute Laurentides Québec
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 18:25

Tu les as compté !
Une heure si il le faut J'connais probablement le début de la suite mais après ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.myspace.com/sansparole
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre


Nombre de messages : 16395
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Lun 13 Déc - 18:48

Je pense que ça va viendre ce soir. Aujourd'hui, je remplacais un prof toute la journée a l'école! Demain matin faut qu'on se lève tôt, Fabi et moi avons une formation sur le Treatment Program des services sociaux, a Dryden de 9 hr a midi. Il faut 1 hr 15 pour s'y rendre mais avant, on a a faire déjeuner notre ptit Craig et Gabriel et a les reconduire ensuite chez une gardienne. Puis, en après-midi, nous sommes invités au spectacle de Noel de l'école alors qu'en soirée, c'est le souper de Noel des employés de l'école.
Donc, j'ai la soirée libre....ou a peu près après les devoirs et leçons de Monsieur Craig! S'il me laisse l'ordi!
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre


Nombre de messages : 16395
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 1:41

Pis comme on a toujours dit que pour un enfant, nous serions toujours la bennn...fin août on pacte les petits, j'entrepose ma moto pour l'hiver, on ferme le chalet début septembre pis c'est reparti pour un tour Ignatien.
Lorsqu'on arrive a Ignace, les choses traînent en longueur avec les services sociaux. Septembre passe, pis rien ne se passe. Je commence a me demander sérieusement pourquoi ils sont venus interrompre des vacances que j'aurais tant aimé prolonger jusqu'en novembre. M'enfin, les méandres des services sociaux sont parfois bien difficiles a suivre. Faque on attend en se tournant les pouces. Pis moi, faut quand même pas que le tournage de pouces en vienne a les user avant que je m'emmerde. Donc, sur les entrefaits, j'apprend que la directrice de l'école que j'aime tant a été mutée ailleurs. Je ne sais pas ou et j'espère que c'est la ou le diable ne m'emportera pas! Je connais très bien la nouvelle qui la remplace pour avoir eu l'occasion de travailler avec a plusieurs reprises. Elle me connait tout autant pis on s'aime bien. J'apprend également que les suppléants sont sapréments rares dans le coin depuis que Fabi est en congé maternité. Ben coup donc, quelle bonne nouvelle pour moi!
Je passe donc rencontrer la nouvelle directrice et lui propose mes services comme suppléant. Ça n'a pas trainé, je lui ai offert mes services le vendredi, le lundi je travaillais. Pis comme suppléant, ais-je la sainte paix vous pensez? Pis comme je m'entends super bien avec la nouvelle directrice, est-ce un fichu plaisir que de travailler de nouveau? OUIIIIIIIIIII!
Par contre, je m'étais un peu trompé. Oui, suppléant paie davantage qu'enseignant régulier....mais enseignant débutant. Or j'en étais a 8 années d'ancienneté et en Ontario, on atteint le maximum de l'échelle salariale après 10 ans, faque j'étais pas loin. Donc ça paie un peu moins finalement que lorsque j'étais enseignant régulier, mais ça fait parfaitement notre affaire. Pis la santé n'a plus rien pour se plaindre. D'ailleurs, on vient tout juste de m'offrir un poste a temps plein car la nouvelle enseignante vient de quitter pour débuter un congé maternité d'un an. Mais.....NO WAY! Je ne veux rien savoir de cette vie de fous. Je l'ai assez fait.
J'ai la chance que la simple suppléance suffise a nous faire vivre car Fabi m'a appris a réduire le train de vie. Ça diminue la pression financière en torbinouche! Pis a Ignace, il y a si peu a faire que ce ne sont pas les activités mirobolantes qui nous harcèlent. ange ange
C'est pas encore un grand coup de fenêtre par la tête ça que cette disparition de la directrice honnie et de l'arrivée d'une amie qui me réouvre toutes grandes les portes de l'école. Pis que ce boulot de suppléant me tombe du ciel sur la poire? Vraiment, je commence a me demander sérieusement qui tire toutes ces ficelles si agréables dans mon dos. La fenêtre probable!
Pis vous avez oublié les services sociaux vous autres hein? Mais pas nous! Car de tous nos plaisirs dans la vie, celui-la est le plus grand que nous connaissions je crois. Donc, même si Gabriel naturellement occupe une bonne part de notre temps, il reste des trous que nous aimerions bien voir comblé par la présence d'un autre enfant.
C'est alors que les choses s'activent de ce côté la aussi jusqu'a ce que vers la dernière semaine d'octobre, on nous transfére notre petit Craig. Or, Craig était depuis un an dans une famille ''normale'' qui ne parvenait pas a combler ses besoins qui sont effectivement assez importants. Juste sur le plan académique, malgré ses 12 ans, il ne sait ni lire, ni écrire, a des difficultés énormes de concentration. Il s'est habitué a une vie d'échecs et dès lors, il baisse les bras immédiatement a la moindre difficulté qu'il rencontre. Il a développé une répugnance pour l'école et est devenu un spécialiste du ''je m'en foutisme''. De tout le temps qu'a duré son transfert, jamais je n'ai vu un sourire sur son visage lorsqu'il se trouvait au sein de cette famille d'accueil. Jamais non plus je n'ai vu aucune marque d'affection d'échangée.
Les services sociaux, devant toutes les difficultés que présentait Craig avaient décidé de le transférer au sein du Treatment Program. Lorsque nous l'avons pris, nous avons immédiatement rétabli une routine sérieuse, avons acheté une série de manuels scolaires adaptés a ses capacités très limitées (niveau première et deuxième année), avons combattu ses habitudes de paresse face aux efforts intellectuels, lui avons serré la vis en douceur. Pis....nous n'avons jamais été chiches sur les manifestations d'affection, les rires et le plaisir en famille. Ben le tout fait lentement des miracles. Tous les soirs désormais, il s'installe sans rechigner a la table de la cuisine pour faire une bonne demi-heure de travail dans les livres que nous lui avons achetés. Oui, il a besoin de notre présence constante a ses côtés mais il a compris que le but n'est pas de le juger mais bien de l'aider. Il n'est plus que sourire et ne retourne qu'infiniment rarement dans sa morosité ancienne. Bref, c'est un très bon garçon qui a un énorme besoin d'être entouré et guidé. Ben c'est justement a ça qu'on sert, ça tombe bien!
On voit qu'il a énormément évolué déja et qu'il est heureux. Reste une énorme quantité de travail a faire mais nous croyons être sur la bonne voie.
Puis, depuis quelque temps, Craig constate que nous servons de temps a autre de gardiens pour les filles d'Yvonne, la secrétaire de l'école aussi famille d'accueil. Or, il voit qu'il aime la présence d'autres enfants chez-nous. Bien sûr, régulièrement ses copains viennent jouer avec lui a la maison et assez souvent coucher le week end, mais il constate que ce n'est pas comme des enfants vivant vraiment sous le même toit. Il s'est donc mis a nous demander de prendre un deuxième enfant avec nous. Mais, on nous a bien dit que dans ce programme, ce n'est qu'un enfant a la fois. On le lui a donc expliqué. Il a accepté l'explication mais ne peut s'empêcher de nous dire de temps en temps, ce serait le fun hein si.....
Donc....fin octobre Craig nous arrive. 15 jours plus tard....ce dont nous ne nous étions jamais informé nous sapre un grand coup de fenêtre par la tête! La, pas le choix d'apprendre qu'il y a des sous associés a ce Treatment Program puisque le relevé de paie arrive en même temps que les sous sont déposés directement dans notre compte. On ne s'attendait pas a ça!
C'est 75$ par jour qui sont versés pour Craig, il y a 7 jours dans une semaine et 30 ou 31 par mois. Oui, oui, c'est bien dans les 27,000$ par an que nous recevons grâce a Craig. ;meuhhhhh; ;meuhhhhh; ;meuhhhhh; ;meuhhhhh;
Or....pas 5 sous de ces 27,000$ ne sont imposables! C'est du clair! Vous comprenez bien qu'il faut normalement gagner bien plus pour qu'il reste cette somme dans vos poches aprés impôt!
Franchement, on tombe sur le cul! S'occuper de Craig est un plaisir pour nous, pis ces fous la sont assez malades pour nous donner 27,000$ par an pour ça?
Ben s'il n'y a pas des interventions divines la-dedans, je veux ben être pendu!

Ben quand une fenêtre entreprend de te taper dessus, ça ne lâche plus! La semaine dernière, notre responsable nous appelle. Fabi et Pierre....accepteriez-vous de prendre un autre jeune garçon de 12 ans, lui aussi faisant partie du Treatment Program a votre charge. Ce serait pour du long terme. Nous prensons qu'il serait parfait pour fiter avec Craig. BEN LAAAAAAAAAA! ;meuhhhhh; ;meuhhhhh; ;meuhhhhh; J'en reviens pas! C'est pas un seul par familles? Oui, mais nous voyions que de votre côté vous seriez tout a fait a l'aise avec deux car la rapidité avec laquelle Craig évolue est tout a fait étonnante. C'est vrai que craig ne nous pose aucun problème....alors....ben allons-y! Bon, ce n'est pas chose faite, mais l'offre est la. On verra la suite.
Pis la, croyant sans doute nous pousser au cul, elle mentionne immédiatement que cet autre garçon entraîne lui une rémunération de 100$ par jours!
Stieeeeee.......les cheveux me dressent sur la tête! Zavez une idée que simplement deux petits garçons de 12 ans a aimer te filent autour de 62,000$ clair par année dans tes poches! Sainte bénite! Je capote! C'est du bakin en sacrement! Je comprends maintenant qu'on puisse dire certaines horreurs des familles d'accueil. Et je comprends aussi que ce soient des sommes qui font réfléchir!
Alors, je songe a m'ouvrir une manufacture de portes zé fenêtres moi aussi! ange ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Langue pendue


Nombre de messages : 3494
Localisation : Haute Laurentides Québec
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 8:41

62.000. $ peu paraitre énorme mais c'est loin d'être un montant net. Faut déduire tes frais. Deux pti cul ça coute un bras a élever. Pis vous êtes deux a vous en occuper sept jours sur sept, 24 hrs par jour.
62.000 / 2 = 31.000 moins les dépenses 10.000 ? = 21.000
7 jours de 24 hrs = 168 x 52 semaines = 8736 heures
21.000 / 8736 = 2.40 $ de l'heure chaqun ange Net !!

Prenez l'argent et sentez vous a l'aise, vous méritez bien plus que ça. ;bisou;
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.myspace.com/sansparole
Kirla
Langue pendue


Nombre de messages : 860
Age : 43
Localisation : Laterrière (Saguenay)
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 9:27

Tu vois Pierre, tu as pas juste des fenestres, tu y mets avec FAbi de jolis rideaux.

Vous avez un coeur grand comme la terre et méritez emplement se qui vous arrive.

J'ai versé une petite larme....

Une chose me trouble....les sous que vous avez grâce à ça, je les remets pas en cause mais je me dis...souvent si un tel montant était disponible dans la famille d'origine, l'enfant ne serait peut-être pas en famille d'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/Kirla
cachoux
Langue pendue


Nombre de messages : 1948
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 9:40


Pierre pourrait nous eclairer un peu plus sur le sujet, mais je ne crois pas que seul l'argent est responsable du pourquoi un enfant fini par se faire placer...
En general, je pense que se sont les parents, ou un des 2 dans le cas de monoparental, qui ne peut arriver a bien elever l'enfant, que ce soit a cause du caractere plus difficile de l'enfant, un trouble quelqconque, soit physique ou mental, ou un trouble chez les parents, mental ou alcoolisme, drogue. Dans le cas des autochtones, l'alcoolisme est un gros probleme je crois, souvent les meres se retrouvent seules a elever la famille, et bien sur le manque de ressources n'aide en rien. On peut voir la meme chose chez les quebecois, souvent issus de millieu plus pauvre, soit monetaire ou d'education! On voit souvent des familles sur l'aide sociale, qui en vit longtemps, et parfois les enfants continuent sur ce mode de vie, car c'est ce qu'ils ont appris, non ete beaucoup stimules sur le monde exterieur, ne vont pas tres loin en education etc...c'est plate mais je vois souvent ce phenomene, qui n'est pas vraiment lier au faible revenu, mais plutot sur un manque d'education, et de motivation. Les parents de ces enfants autochtones sont encore un peu pris entre 2 generations, celle de leur parents qui savaient tout sur la chasse, en vivaient et c'etait leur mode de vie, tout tournait autour de la nature, ils avaient souvent un clan etc...aujourd'hui ils vivent souvent d'aide sociale, n'ont rien d'autre a faire de leur journee, ils sont comme un peu perdu dans leur monde diviser, et les jeunes enfants sont de plus en plus en contact avec le monde moderne, mais encore la ils ne sont pas bien encadres de leur parents qui eux meme peinent pour se retrouver un sens a la vie...je sais que ca semble exagerer, mais corriges-moi Pierre si je ne touche a un brin de verite la?


Dernière édition par cachoux le Mar 14 Déc - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kirla
Langue pendue


Nombre de messages : 860
Age : 43
Localisation : Laterrière (Saguenay)
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 9:54

non en fait se que je veux dire, le montant que recoit les familles d'accueilles est supérieur au motant que les familles d'origine peuvent recevoir.

J'ai une tante qui était sur l'aide social. Une de ses filles lui donnait du fil à retordre. Ma tante était évidemment pas riche et pas beaucoup de sous pour les besoins de sa fille. Une autre tante à pris ma cousine en famille d'accueille et recevait pas mal plus de sous que ma tante(sa mère) aura jamais pu avoir. Si la mère avait eu un tel montant à sa disposition, probablement que sa fille aurait pu rester avec sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/Kirla
Hellcat
Langue pendue


Nombre de messages : 2699
Localisation : Stoke (Québec)
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 9:55

Généralement quand l'enfant est retiré de sa famille . c'est parce que celle-ci a de grave lacune, leurs donner plus de sous les enfonce encore plus dans leurs problèmes et au lieu d'en profiter a l'enfant, ça le plonge encore plus dans la misère.

Il y'a 2 sorte de pauvreté, la pauvreté monétaire et la pauvreté entre les 2 oreilles
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poulaillerdeville.net
suzy
Langue pendue


Nombre de messages : 472
Localisation : canada
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 12:31

pierre, j adore!

tu sais pierre, pour etre maman d'enfants differents je te dirais qu'avec l'experience que j'ai aujourd hui il faudrait que les parents ai des cours pour etre parent au meme titre qu'on a des cours prénataux avant d'avoir le bébé.... et l'argent n'est pas tout, moi si je regarde mes neveux (ici je parle de parents qui gagnes dans les plus de 100 000 par ans lolllll) ben un est placer en centre jeunesse et les deux autres sont chez leurs meres avec vraiment beaucoup de probleme (un en instance pour le tribunal jeunesse) et plus de contact avec le pere.

tu sais moi ont me dit que j'ai bien reussis avec mes petits, ont est trois enfants et nos petits sont dans la meme tranche d age, dans le temps quand ils avait dans les 3-10ans c'était dont épouventable! pis tu y arriveras pas, pis quesceque ca va etre quand y seront grand! oui ca été difficile, non j ai pas réussi autant que j aurais voulu, mais avec beaucoup d amour je peut etre fiere de mes petits aujourd hui! juste se matin mon plus vieux (il va avoir 17ans se mois-ci) me dit ''ont est gater maman'' avec un gros sourir pendant que je mettais les sandwitch dans le sac a lunch de son frere.....

ont est pas riche tu sais, au contraire j'ai une ''petite job'' parceque ca me permet de les nourrir mais aussi d etre a la maison a tout les soirs, d habitude avant qu eux arrive de l école, je travail la fin de semaine mais pour tout les activités de l école et lollll les problemes avec l école je suis la! c'est sur que contrairement au reste de ma famille je ne peut me permettre d aller en vacance, de toute facon ont a tous des horraires differente ici lolllll mais le frigidaire est plein et les enfants ont tout ce qu ils ont de besoin! ici l hiver c est les ski doo, c est pas comme des vacances dans le sud mais ca fait du bien! ont profite de ce qu on peut...quand ont le peut

mais tu sais ont a la plus grande richesse, l'amour! quand j entend mes petits rires ca vaux toute la richesse du monde! tu sais le dimanche matin je donne le lift au plus vieux pour sa job, en sortant de la voiture il me regarde dans les yeux et me dis avec le sourir bye bye, a toute les fois j'ai le coeur gros! il est bien, il est heureux, je l aime lolllll quand le petit (plus grand que moi lolll) me fait un calin avant d aller se coucher et un je t aime maman..... quand ma plus vieille me donne un gros calin quand je part de chez elle et me dit je t aime maman.....

c est la que je me dis p'tete pas riche mais ange

bon qui cracherais sur 62 000 par an.... j suis preneuse moi la

pis si jamais tu trouve que c est trop payer attend dans pas long..... des gars ca mange deux portions hein, attend d aller au resto, les miens sont capable candidement de te commander deux assiete chaque mmm (ha oui, pour les fetes ont va au resto avec mon beau-pere.... tsé un buffet )
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Langue pendue


Nombre de messages : 3494
Localisation : Haute Laurentides Québec
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 12:36

Un buffet a volonté ? :super:
Pauvre resto
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.myspace.com/sansparole
suzy
Langue pendue


Nombre de messages : 472
Localisation : canada
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 12:40

michel tu crois pas si bien dire ca peut manger non-stop pendant deux heures ..... moi j'ose meme plus compter le nombre d assiete! tsé quand le gars du sushi bar commence a connaitre ton nom et tes gouts......... ange de toute facon mon estomac ne le supporterais pas....une entrée, un assiete principale, un dessert, une assiete principale, une autre assiete principale, un derssert.......
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Langue pendue


Nombre de messages : 3494
Localisation : Haute Laurentides Québec
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 15:35

suzy a écrit:
michel tu crois pas si bien dire tsé quand le gars du sushi bar commence a connaitre ton nom et tes gouts......... ange




Revenir en haut Aller en bas
http://fr.myspace.com/sansparole
Ti-Noël
Langue pendue


Nombre de messages : 4147
Age : 54
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mar 14 Déc - 23:08

qui a décidé que la richesse passait par l'accumulement d,argent...............

la richesse est dans nos coeur et surtout dans la santé qui nous permet de vivre chaque jour.

Voir grandir nos enfants est une richesse qui n,a pas de prix.....................

dans l'cul les millions, sans vie ni enfants pour en profiter.................. ;finger;




on a chacun notre richesse................................

moi c,est ma famille , mais surtout ma femme qui me supporte malgré mes imperfections.................... de la vie.................. ;bisou; ;smaak; ;smaak; ;smaak; ;smaak; ;smaak;
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre


Nombre de messages : 16395
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Mer 15 Déc - 0:46

Bien raison tous, la richesse c'est dans le coeur, c'est dans l'amour. Dans le fait d'avoir des êtres chers a aimer. Le reste, ce n'est que choses qui peuvent disparaître du jour au lendemain en ne te laissant rien du tout.

Kirla....je trouve intéressant ton raisonnement. Je suis heureux que tu soulèves ce point, franchement, je ne m'étais pas arrêté a réfléchir de cette façon. Je trouve que c'est une question qui mérite réflexion.
Je vais tenter de te fournir quelques éléments qui me viennent comme ça, rapidement.

1) Comment en premier lieu vas-tu découvrir a qui il faudrait verser ce faramineux 62,000$ ? Car il m'apparait clair qu'un enfant ne devient pas victime de ses parents comme ça, du jour au lendemain et victime au point qu'il faut le leur retirer. Dès lors, il te faut un mécanisme, un espèce de réseau d'espionnage national de la totalité de la population donnant naissance a son premier enfant et que ce réseau se mette a surveiller chacun des actes que tu vas poser a l'égard de ton enfant. Car comment découvrir autrement quel est le parent qui va donner un enfant maltraité? De plus, si tu ne verses pas AVANT que ce parent ne commence a négliger son enfant....il le négligera de toute façon.......non?
2) Soit tu verses au parent qui néglige ce beau 62,000$...APRÈS qu'il ait suffisamment négligé son enfant pour que d'autres personnes s'en aperçcoivent?
Mais alors....tous les habitants de la province qui en arrachent et qui voient entrer 62,000$ de plus chez leur voisin parce que ceux-ci maltraitent leurs enfants ne risquent-ils pas de voir la un sapré bon moyen d'augmenter ''facilement'' leurs revenus? Pis tous les parents pauvres de la province se mettent a taper sur la tête de leurs enfants? Non?
3) La première petite fille que nous avons eue avait 2 ans et demi. Elle était tout ce qu'il y a de blanche. Elle était victime d'abus sexuels de la part de son père. Je te dirai qu'elle n'était plus vierge. Crois-tu réellement que de verser 62,000$ par an a son père aurait aidé la petite a conserver sa virginité? J'ai quant a moi de très très sérieux doutes.
4) Les deux petits frères qui ont suivi, Jordan 1 an 1/2 et Elkeena 6 ans. Victimes de négligeance extrême, de violence physique dû a l'alcoolisme des deux parents. Ceux-ci s'arrêtaient de boire lorsqu'ils roulaient par terre et avaient épuisé tous leurs sous. A mon avis a moi, 62,000$ de plus leur auraient simplement permis de passer davantage de temps sous les meubles!
5) Taralynn, petite fille autochtone de 5 ans qui a été la suivante. Elle a retiré sa petite soeur tout bébé de l'empoignade de sa mère qui tapait sur l'enfant a tour de bras et qui n'en finissait plus de taper. Taralynn s'est enfuie de la maison avec le bébé dans les bras pour aller la mettre a l'abris chez une voisine. Les enfants n'étaient pas nourris parce que maman était sans cesse sur la baloune et qu'elle ne rentrait qu'a 4 pattes aux petites heures du matin. Lorsque tu vois la dureté du visage de la mère, ça te donne froid dans le dos. Son site internet s'intitule: I am hated by a lot, but chalenged by nobody! Je suis détestée par beaucoup de monde mais personne n'ose se frotter a moi! Ça en dit long je trouve. Taralynn a une soeur plus vieille, celle-ci avait une peur bleue de devoir retourner chez sa mère. Taralynn pleurait comme une madeleine pour ne pas retourner chez-elle lorsque nous avons du lui annoncer que les services sociaux autochtones, ayant mal géré leurs fonds se voyaient dans l'obligation de retourner tous les enfants sous leur responsabilité dans leur famille. C'est l'une des occasions ou j'ai offert aux services sociaux de continuer a prendre soin de Taralynn pour rien du tout. Que je me chargeais personnellement de toutes les dépenses. Ben ça n'a pas marché!
La non plus, je ne crois pas le tiers d'une seconde que donner 62,000$ a la mère changerait en quoi que ce soit la vie des enfants. Depuis que Taralynn est de retour avec sa mêre, celle-ci n'est JAMAIS chez-elle. Les enfants se démerdent tous seuls. C'est la soeur plus vielle de Tara qui joue le rôle de la mère absente. Je crois que depuis que Tara est partie, il y a eu un autre épisode dégueulasse qui semble être un abus sexuel sur l'une des filles de la part du frère de la mère de Taralynn. Je sais que celui-ci est recherché par la police et....la mère de Taralynn s'en désole car elle s'ennuie de lui! Tu crois vraiment que c'est une affaire de dollars qui manquent?
6) Les suivants: Cole et Keven. Autochtones qui vivaient au coeur des bois (Taralynn aussi d'ailleurs!), sur une île au milieu de nulle part. Leurs deux parents sont toujours ensembles. Ils travaillent tous les deux comme concierges a l'école autochtone du village. Ils ont de bons revenus....mais les boivent en totalité. Les enfants étaient négligés comme c'est pas dieu possible. Ils vivaient un peu comme des animaux, chapardant des bouts de nourriture la ou ils pouvaient s'en voler pour survivre. Ils ne s'étaient pas lavés depuis des millénaires. Ils vivaient dans une crasse d'une épouvantable épaisseur. Lorsqu'ils sont arrivés ici, il me fallait faire très attention au moindre de mes mouvements. Le moindre geste un peu brusque leur faisait entrer la tête dans les épaules. Ils croyaient constamment que je m'apprêtais a les frapper.
Alors je te repose la question. Tu crois sérieusement que les bidous additionnels auraient changé leur vie du tout au tout? MMMMMMMMMMMM! T'es pas sûre hein? Moi non plus.
7) Pis maintenant, c'est Craig. Pour lui, je ne crois pas que les sous changeraient grand chose. Aucun de ses parents n'en veut. C'est clair comme ça. Aussi bien la mère que le père l'ont clairement indiqués aux services sociaux. Pis c'est la même réponse de la part de TOUS les membres de sa famille. Les grands-parents, les oncles, tantes....tous ont dit: NO WAY! On n'en VEUT pas! Par contre....ici, je mettrais des bémols. Je ne suis pas si sûr que si les services sociaux attachaient un chèque de 62,000$ au fond de culotte de Craig, qu'il n'y aurait pas quelques bagarres afin de s'emparer de l'enfant.

Bon...,je viens de réaliser que je parle tout du long de 62,000$ alors que c'est inexact. Il faut diviser ce montant par 2 quand même!

Voila Kirla ce qui m'est venu a l'esprit en m'arrêtant quelques secondes pour y penser. Peut-être me réflexion est-elle biaisée, je ne sais trop. Mais je demeure profondément sceptique.

P.S. Pis la, j'ai même oublié de te parler qu'il y a des enfants de médecins, de juges, d'avocats, de riches hommes d'affaires qui sont tout autant victimes de: Négigeance, abus sexuels, violence ...alouette!
La fille d'une grosse poche d'Alma, championne athlétique et grande amie de ma propre fille nous arrivait régulièrement a la maison couverte de bleus. Elle nous inventait constamment des tas de tomberies en faisant ses pratiques de course de fond pour expliquer ses bleus. Un jour j'ai eu des doutes, j'ai déclaré. Elle était battue comme plâtre par sa saleté de père. Mais, c'était quand même son père et elle l'aimait quand même!
Sais-tu qu'il y a l'épouse d'un médecin de mes amis qui maltraitait son chien au point que la SPCA a dû intervenir. Heureusement, elle ne maltraitait pas ses deux petits garçons! Je ne te donne pas la spécialité de son mari, ce serait trop facile de mettre la patte dessus! Pis pourtant, la dame se déplace dans son Honda Odissey, vêtue de luxe, elle est très très bien nourrie et ma foi, fort jolie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme la vie peut-être étrange parfois!   Aujourd'hui à 16:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme la vie peut-être étrange parfois!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comme la vie peut-être étrange parfois!
» Le chien peut-il être considéré comme une arme?
» peut-on donner nos vitamines aux oiseaux ?
» quoi comme barbecue
» le mâle peut rester avec la maman parfois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Pause Café :: Vingt Milles Lieux sur la Terre-
Sauter vers: