La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La traite à la main, du rêve à la réalité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lora
Bavard


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Sam 30 Oct - 23:25

Bonjour,
depuis des années j'ai le goût d'avoir une vache, de faire la traite à la main pour ensuite transformer l'or blanc en beurre, fromage et yogourt. Pendant longtemps cet envie est restée au stade de rêve retenu car à chaque fois que j'en parlais, on avait vite fait de me remettre les yeux vis à vis des trous en me rappelant l'évidence farfelu de mon projet!

L'année dernière, en novembre, j'ai décidé de vérifier par moi-même, ayant la situation parfaite pour le faire. Après beaucoup de lecture et en avoir parlé avec des personne qui avaient toutes sortes d'expériences, je me suis lancé dans la recherche de la vache parfaite malgré le peu d'encouragement reçu (mis à part mon chum qui est super!!!).

Mon coeur balançait entre une Canadienne ou une Dexter. J'ai rapidement constaté qu'une Dexter serait beaucoup plus facile à trouver et que ce serait déjà bien assez gros!!!!

J'ai trouvé une génisse, je l'ai acheté avec son amie qui lui ferait de la compagnie. L'homme qui me les a vendu, après s'être prétendu une référence en Dexter, a, volontairement ou non, donné de mauvaises dates de fête, me laissant croire qu'elles étaient plus vieilles qu'elles l'étaient en réalité. Donc, au lieu d'avoir 18 mois, elles avaient 12 mois. Avant de me rendre compte de leurs âges réels, j'attendais les chaleurs qui n'arrivaient pas!! Finalement, je décide que je ne peux plus attendre si longtemps pour avoir du lait et m'achète une jersey (et un petit boeuf Dexter qui lui ferait de la compagnie!!!!). Une belle et douce jersey pleine d'un boeuf Dexter. Il ne me restait plus qu'à attendre quelques mois pour voir le beau mélange que ça donnerait. Enfin, j'avais une date à laquelle je pouvais m'attendre à avoir du lait. Cela devait être à la mi-novembre.

Je suis partie pendant 2 jours à la mi-octobre et à mon retour la Jersey avait vêlé et perdu sa petite taure pendant la nuit où j'étais absente. J'étais tellement déçue lorsque mes petites filles et mon chum m'ont annoncés la nouvelle à mon retour. Moi qui avais planifié cette sortie d'avance pour être là le grand jour. Au départ, nous avons cru à un avortement mais elle avait eu un retour de chaleur après la première saillit et l'ancienne priprio de la vache l'avait fait saillir de nouveau. La première fois avait fonctionné! Avec plus d'expérience nous aurions porté plus attention aux signes d'un vêlage éminent et peut-être cela aurait fait la différence. Mais bon, c'est comme ça!

Alors, l'aventure de la traite à la main commença un mois plus tôt que prévu.
Par contre, suite à la non délivrance du placenta, nous avons dû la mettre sous antibiotique, cela signifie jeter le lait pendant plusieurs jours.
Je me suis donc installée pour la première traite, en équipe avec mon chum. Ouf, c'était donc ben difficile et long. 1h pour réussir à vider le pie et si je me rappel bien, je crois que nous avions 2 1/2 litres ou 3. Il faut dire que cette belle vache a de ces trayons courts qu'on ne se souhaite pas!!! Avec la congestion du pie et notre manque d'expérience (à nous et elle), les facteurs de difficultés s'accumulaient dangereusement! Mal aux mains, puis aux poignets mais de jour en jour tout s'assouplissait et mes mains s'habituaient (très) tranquillement. Le jour où je reviendrais à la maison avec mon seau de lait approchait et cela m'encourageait. Je devenais plus efficace et le temps de traite raccourcissait peu à peu. Cependant les quantités de lait augmentaient pour finir par avoir 5-6 litres de lait par traite. Finalement, j'en étais à calculer 10 minutes par litre. Il me semble qu'on m'avait dit 15 minutes deux fois par jour. J'avais de la misère à y croire maintenant.

Au départ mon plan était de traire 1 fois par jour et de laisser le veau à sa mère pour la traite du soir, question de pouvoir encore avoir une vie sociale!!!
Mais sans veau mon plan était à l'eau. Et je ne croyais pas que ce serait facile de mettre un autre veau à la place! Comme la vie fait drôlement les choses parfois, on m'a offert une petite taure de 2 jours (à donner car jumelle=stérile). J'ai décidé d'essayer et ma vache accepte la petite taure sans trop se plaindre. Bientôt je crois que nous pourrons les laisser ensemble sans surveillance. Donc, pour le moment, on se partage le lait, moitié-moitié la taure et moi. Mes mains sont très reconnaissantes!! Bien lentement, les choses se placent et le plus difficile est passé je crois. La belle image de la traite de 8 litres de lait en 15 minutes en plein champs, est devenue un peu flou dans mon esprit mais je trouve l'expérience très enrichissante et je persiste à laisser aller les choses. Je profite du positif et tante de trouver des solutions au négatif. J'ai de la chance car ma vache est calme, elle m'écoute très bien et elle donne son lait généreusement à la taure comme à moi.

Même si je croyais bien savoir dans quoi je m'embarquais (étant fille de producteur laitier!) je dois faire preuve d'humilité, j'ai encore beaucoup de choses à apprendre. Je suis vraiment heureuse de réaliser se projet qui me revenait toujours en tête depuis des années. Je ne sais pas encore si je vais continuer longtemps ou si je vais trouver que l'investissement de temps et les compromis n'en valent pas la peine. Mon objectif était d'essayer et pour le moment je trouve très stimulant tout ce que j'apprends et chaque réussite ou amélioration me fait plaisir. Et l'étable est un peu ma bulle, où je décroches du reste. Le temps y passe si vite! Mais ce n'est pas juste beau et zen! Quand la vache met la patte dans la chaudière après 30 minutes de traite, je n'ai pas envie de dire: "C'est don beau la nature"!!!!! Mais ça pratique le lâcher-prise et la patience. La nature, c'est lent et on doit accepter qu'on ne peut pas tout contrôler.

Mais au bout du compte et c'était le message que je voulais dire dès le départ; l'important c'est d'essayer et dans mon cas, j'ajoute de ne pas me mettre de pression pour réussir à tout prix. Au diable l'orgueil et le jugement des autres! Et en plus, ici j'ai trouvé d'autres gens avec des projets non moins farfelus que le mien!!!
...Wow, vous avez vraiment l
u jusqu'à la fin!!!!
:vach:
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2544
Age : 54
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 5:38

La grande gagnante, dans cette jolie histoire, c'est toi, et tu le mérites bien !

Que tu aies un litre ou bien trois, peu importe, mais tu as réalisé un rêve, tu t'es rapprochée de la nature, tu as acquis patience et humilité etc etc

merci de nous faire part de cette belle tranche de vie

:super:
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.spaces.live.com/default.aspx
StephaneD
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 6456
Localisation : St-Georges-de-Windsor
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 8:59

Super ca! Et oui! c'est très difficile de traire a la main! En fait, c'est de bien "finir" le pie, une fois les mains fatiguées.
Par contre, j'te suggère de te procurer une trayeuse car, si toutes tes petites taures finissent par vêler, tu auras ce que tu fais déjà X4! C'est beaucoup! Au moins, tu pourras continuer a la main avec la plus facile et traire les autres mécaniquement!:)
Revenir en haut Aller en bas
Bobonhomme
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 4045
Age : 97
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 9:17

Lora tu as toute mon admiration. J'ai lu avec intérêt ton expérience de nouvelle propriétaire de vache laitière. Oui j'ai tiré les vaches à la main dans ma jeunesse et le coup de la patte dans la chaudière ça m'est arrivé quelques fois. Maudit qu'un vache comprend rien quand on veut lui sortir la patte de là. Et les coups de queue sur la tête...parce qu'on avait oublié de l'attacher. Je me rappelle aussi qu'on jouait, mon frère et moi, à viser une cible sur le mur arrière avec le lait tirée du trayon. Ma mère nous chicanait souvent parce qu'on ramenait pas beaucoup de lait à la maison.
J'espère que tu persisteras assez longtemps pour connaître tout ce faut savoir sur l'élevage de vaches laitières. Si tu le peux, nous aimons bien te lire encore sur toute aventure vécue.
Revenir en haut Aller en bas
Ti-Noël
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 4147
Age : 55
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 9:53

Tres belle histoire , que Lora nous raconte.
Pas beaucoup de personne ont l'audace de faire tout ce boulot en 2010, faut juste avoir l'amour de ce qu'on fait, et de profiter des moments présents a chaque journée..........................chose que je n'arrive pas a maitriser moi même encore (profiter du moment présent).

J'ai des bons souvenirs de mon enfance lorse qu'on trayait les vaches a la main ( ma job était de tenir la queue de la vache) ,il fallait prendre le temps de bien placer le filtreur , vider le lait dans le couloir a lait au dessus du bidon, laver chacune des chaudieres en fer blanc a cette époque, les entreposer par la suite a l'enver , une sur chaque piquet de cèdre planté a cet affet. Ensuite mon père allait porter les bidon de lait au chemin a 6h du matin,3 fois par semaine pour que le camion les ramassent.La maison était a 300 pieds du chemin.
Se lever si tot a 6 ans c'étais tout un événement, sentir l'air frais du matin était chose peu fréquente a 6 ans, mais je m'en souvient, et cé ca qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
cachoux
Langue pendue


Nombre de messages : 1948
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 10:08

Je te leve mon chapeau et te felicite pour ce bel exploit, tu vis un beau reve que j'aurais moi -meme aimer vivre, mais je me contente d'avoir quelques poules, canards et lapins. Profites-en pleinement, car c'est la base de l'alimentation d'etre pres de la nature, et comme tu dis si c'est ton petit refuge, ca en vaut en peine! Bravo et bon courage, tu fais quelques chose de merveilleux! :révérence:
Revenir en haut Aller en bas
MathLaplante
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 314
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 11:39

J'ai aussi adoré lire ce récit. Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.agriqc.com
Lora
Bavard


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 22:38

UN CHALEUREUX MERCI À TOUS! J'AURAIS DÛ ÉCRIRE AVANT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cot-cot
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2852
Localisation : Région de Lotbinière
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 22:58

Bravo Lora!

Continue de nous parler de ton rêve...ce que j'admire les plus c'est que tu n'as pas honte des ''pépins'' qui sont arrivés en cours de route!

;meuhhhhh;
Revenir en haut Aller en bas
suzy
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 472
Localisation : canada
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 22:59

hihi lora, je suis tres contente d avoir fait un ti-detour pour lire ton post, j ai beaucoup aimer, c'est vrai qu il y a une difference entre le reve et la réalité, mais quand ont profite du présent c'est tellement bon!
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17049
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 31 Oct - 23:24

Bravo Lora! J'ai adoré ton récit. C'est bien écrit et très agrable a lire en plus d'être vraiment intéressant.
Merci a toi!
Revenir en haut Aller en bas
flo
Langue pendue


Nombre de messages : 223
Age : 62
Localisation : Charette, Québec
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: les vaches   Lun 1 Nov - 6:54



Merci Lora pour ce beau partage qui vient me chercher car j'ai aussi cette passion de tout essayer et sans calculer le temps que l'on y consacre.

Mon étable, c'est mon studio. Je ne sais jamais quel spectacle m'attend mais j'en ai toujours un.

En février dernier, j'ai acheté une canadienne avec une taure de 1 an, une génisse de quelques jours et un petit mâle. J'ai récolté son lait manuellement quelques semaines et ensuite j'ai reparti une vieille trayeuse surge car je tenais à revivre des souvenirs d'enfance, à l'époque où le compresseur tournait pour la traite d'une quinzaine de vaches.

Quand j'ai entendu à nouveau le chant des pulsateurs, c'est comme si on m'avait plongé dans la fontaine de Jouvence et l'enfant en moi s'est émerveillé de la renaissance de si beaux souvenirs.

En mai, j'ai 3 autres vaches non gestantes et j'ai commencé avec les inséminations car mes vaches sont des canadiennes pures. En août, un autre éleveur avait désigné une vache pour la boucherie mais sa génétique m'obligea à lui faite une offre et une cinquième vache entra dans mes stalles.

Présentement, je les penses toutes gestantes donc des veaux qui commenceront à naître en mars 2011. C'est pour la sauvegarde d'une race menacée que j'y travaille et j'espère susciter l'intérêt vers d'autres âmes fermières qui voudront un jour avoir une vache canadienne digne de ses ancêtres.

Bonne chance avec ta vache Lora ! flo ;meuhhhhh;
Revenir en haut Aller en bas
ladycaryane
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 40
Localisation : Inverness
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Lun 1 Nov - 7:55

étant nouvelle propriétaire depuis plus de 10 jours d'une belle canadienne pure, je te comprend! Cela faisait 4 ans que je rabattais les oreilles de mon farmer pour en avoir une à moi! Pouvoir faire mon fromage. mon beurre, et tout!!

On a chercher longtemps car je n'en voulais pas de vache non trayable à la main, avec de petits trayons, ou autre....

Depuis février que mon chum fait le tour des producteurs où il ramasse le lait (expert-ramasseur certifié pour Agropur) pour avoir LA vache en parafait accord avec MON caractère ( parce que j'ai des demnades spécifique et un caractère de......... 🐷 )Alors, après maintes espoirs, car une avait pas "collée", une avec un taux trop élevé de leucosites, une trop petits trayons et les autres, pas touchables à la main.....On a trouver ma belle Lola. alors maintenant, matin et soir, je vais la gratter, lui donner sa moulée, la flatter, m'accotter le genou sous son flanc, le front dans le ventre et let's go, 5 à 7 litres de lait chaque fois! je suis rendue bonne, ça me prend 15-20 minutes maintenant pour la traite ( je prend ben plus que ça pour la minoucher!!!).

C,est drôle car les chatons joue après sa queue, qui soit dit en passant, ne bouge pas d'un poil lors de la traite; c'est un ange la Lola. les cannes, qui sont encore à l'étable par manque de temps pour aller les porter pour l'hiver chez Ticoune, passe sous elle et mange les mouches qui lui trainent sur les pattes; c'est de toute beauté!! Hier matin, la canne passait par là durant la traite et je lui ai sploucher un jat direct sur le bec; ben la voilà ti-pas qui se rouvre le bec et bois direct au jet!!! trop trop cute!!! Les chats, cannards et poules ont droit à un bol chaud chaque traite!!!( un bol pour la gang par exemple!!)

En tout cas je vous le dit, l'expérience est très satisfaisante ici, pas encore eu de trouble, si ce n'est que je manque de pots et de place au frigo pour tout ranger ce lait!!!!!

Hier, j'ai faiot + de 3 1/2 livres de fromage et je vais avoir pour + de livres de beurre que je vais faire cet avant-midi!!!Je peux avoir cela 3 fois par semaine si j'ai le temps, c'est magique! Et je ne vous parle pas des tonnes de quick, chocolats chaud et poudding dont moi et mes fils on se bourre la face!!!!Lolll

alors, félicitation pour ce bel; achat, le jeu en vaut vraiment la chandelle!!!
Revenir en haut Aller en bas
jobine
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 669
Localisation : St-Ours
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Lun 1 Nov - 14:46

Wow, moi aussi je veux une vache. Mais je n'y connait strictement rien. Alors, je vais me contenter du lait de chèvre, lorsque ma chèvre me donnera un bébé.
J'ai bien hâte, car moi aussi, je faisais mon fromage avant d'acheter ma petite fermette. Du yogourt, des poudings au riz avec du bon lait.

:vach:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revededouceur.com
suzy
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 472
Localisation : canada
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Mer 3 Nov - 11:26

coucou flo contente de te lire,

dites, vos vaches canadienne, vous pouvez les mettres en photo? sont elles toutes brunes? j'adore les vaches beige et brune ange

quand je restais a laval, j'allais souvent au centre de la nature avec les enfants, c'est un tres grand parc et il y a une mini-fermette, il y avait la une vache brun-beige avec de grand yeux noir dont je suis tomber amoureuse! j'ai jamais su de quelle race elle etait!

j'suis contente que tout aille bien avec ton reve lora
Revenir en haut Aller en bas
ladycaryane
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 40
Localisation : Inverness
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Mer 3 Nov - 16:48

Suzy, voici le lien pour voir la mienne sur mon post:
http://coop-la-basse-cour.forumactif.com/chevres-moutons-et-compagnies-f13/j-va-l-avoir-ma-tite-tite-t5196.htm

mais toi, tu dois surement parler de jersey, ou même, au pire, de suisse brune....

Fait une recherche google, tu vas en voir des images....
Revenir en haut Aller en bas
Lora
Bavard


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Jeu 18 Nov - 16:40

Bonjour à tous,
je viens de relire vos message et je trouve extraordinaire de pouvoir profiter de l'expérience, des souvenirs, des conseils et encouragements de chacun. C'est très précieux. Merci!

Je poursuis mon récit;

Depuis mon dernier envoi, les choses n'ont pas cessées d'évoluer. Ma petite taure a été malade. Elle a eu une grosse diarrhée. Elle est devenue très faible et j'ai eu peur de la perdre mais elle est passée au travers et se porte très bien maintenant. Elle boit beaucoup de lait, ce qui m'en laisse moins! Mais ce partage me convient tout à fait. 3 à 4 litres de lait par jour me suffisent amplement et la traite est courte! En une heure ou moins (40 minutes parfois) j'ai fais la traite, laissé boire le veau, gratté les 2 enclos (vache et veau), nourri mes vaches dehors et nettoyé leur cabane et j'ai répondu aux besoins des minoux et des poules. Quand j'ai le temps, je flâne un peu, juste pour le plaisir.
Ma vache à toujours été très coopérative mais elle l'est encore plus maintenant. Pas de coup de queue et elle ne bouge pratiquement plus les pattes non plus. Il faut dire qu'elle a moins le temps de se tanner qu'avant.

Tout va très bien dans l'étable!!!! C'est dans la maison que c'est plus difficile. Je n'avais jamais envisagé la possibilité que quelqu'un soit rebuté par le lait cru et voilà que le lait de ma jersey ne fait pas l'unanimité. Bon bon, c'est quoi ça? Un test? Juste pour voir jusqu'où je vais tenir le coup? Le lait; dégueulasse, rien de moins, selon ma plus vieille! Il faut dire, qu'il est vrai, qu'après avoir avalé, un arrière goût "d'étable" nous revient en bouche. Quelqu'un a une explication? Une solution?
Pour ce qui est du beurre, c'est la même chose; petit goût qui ne passe pas la rampe selon mes fines gueules! Le fromage c'est mieux, beaucoup mieux...mais pas parfait!!! Bon, c'est certain que j'ai encore un bout de chemin à faire au niveau du lâcher prise car cette situation met à rude épreuve ma motivation! Je me dis que je dois laisser le temps au temps de faire son travail. Mais combien de temps? Et juste pour en remettre un peu par dessus, mon chum a été malade. Maux de ventre, de tête, fièvre et diarrhée. D'où c'est venu? On ne sait pas, mais c'est certain que le lait cru est une piste à envisager.
Bon, là je veux juste finir en disant que je ne baisse pas les bras encore. J'atten
ds...euh, j'attends!
Revenir en haut Aller en bas
jobine
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 669
Localisation : St-Ours
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Jeu 18 Nov - 17:26

Nous avons bu du lait cru pendant des années quand mes enfants étaient jeunes. On n'a jamais eu de problème. On a manger amplement de yogourt et bu du lait cru.

Et avant que nous déménagions a St-Ours, je faisais mon fromage, yogourt avec du bon lait cru et nous n'avons jamais eu de problème.

Peut-être que ta vache a encore un petit quelque chose, infection ou maladie.

Et si l'ail est bon pour tous les animaux, peut-être que se serait une solution pour voir ce que ca donnerais.

En tout cas, j'espère que pour toi tout va se placer.

Et dire que moi, je me cherche du bon lait cru dans mon coin, mais je ne peux pas en avoir.

Vraiment dommage,

;meuhhhhh;
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revededouceur.com
AmieNature
Bavard
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Estrie
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Sam 18 Déc - 20:42

J'ai beaucoup aimé te lire.
Je n'y connais rien de rien aux vaches laitières, mais je me permets de rêver à une fermette à moi aussi un jour.

Un point m'a accroché. Est-ce que toutes les vaches jumelles sont nécessairement stériles?
Revenir en haut Aller en bas
math
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1615
Age : 27
Localisation : Abitibi, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Sam 18 Déc - 20:45

non pas nécéssairement, j'ai un voisin qui a eu 2 génisses jumelles, les 2 ont eux des veau dont une un couple de jumelles au deuxième vêlage
Revenir en haut Aller en bas
Fransouais
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1060
Age : 34
Localisation : St-Liboire Qc
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Dim 19 Déc - 11:10

Les couples de jumelles peuvent être fertiles c'est plus dans les couples jumeau/jumelle que la femelle est stérile.
Revenir en haut Aller en bas
ladycaryane
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 40
Localisation : Inverness
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Mar 21 Déc - 9:26

exactement, c'est une histoire que la testorérone du boeuf annule la fertilité de la génisse jumelle.

Le fait que l'on deviennent souvent très malade lors d'un début de consommation de lait en quantité c'est que notre estomac n'a pas l'enzime naturellement conçue pour digérer efficacement ce lait là; ça provoque une bonne gastro bien forte, mais ça passe et ensuite, plus jamais de problème. Ici, on a tous été malade près d'un mois de temps quand je suis déménagée et que l'on s'est mis au lait cru des jerseys de ma belle-soeur.

Mais tous ceux à qui j'ai envoyée du lait ou du fromage ou de la crème de ma Canadienne m'ont dit n'avoir rien vécu de tel; et c'est pas tous du monde qui en avaient en déjà bu dans leur vie....Peut-être est-ce significatif de la race ou de ce que la vache mange??

Je sais que le goût change selon ce qu'elle mange ( la vache) et de la quantité de ce qu'elle mange... Si ton lait reste dans l'étable aussi il peut prendre l'odeur et le goût... Donc, si elle mange de l'ensilage au lieu du foin sec, ça goûte; si elle a de l'orge et/ou de l'avoine; ça goûte et si elle a pas assez d'eau pour le faire "passer", ça goûte!!!

Moi, ces temps-ci, je met la chaudière directe dehors dans la neige comme ça, ça goûte pas, ça sent pas et ça refroidit plus vite. L'été ( ou même aux chaleurs de cet automne) je la mettais dans une plus grosse chaudière remplit d'eau très froide; ça faisait l'affaire.

Nous, on achète une poche de moulée dite lactina qui contient de la mélasse et des grains floconés de maïs. Elle produit ainsi son max de lait et ça ne goûte pas; elle a environ 2 plats de margarine ( 2 litres) par traite et cela DURANT la traite car, encore une fois, si elle n'est pas soignée PENDANT la traite, ça aura insidance sur le goût du lait...

Pratique quand-même de sortir asvec un farmer qui vole des trucs aux producteurs de lait où il ramsasse!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cot-cot
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2852
Localisation : Région de Lotbinière
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Mar 21 Déc - 16:18

Quelques petits ajouts pour une meilleur qualité de lait...

Une chaudière en ''stainlesss steel'' car le plastique est égratignable permettant ainsi la prolifération de bactéries qui peuvent donner un mauvais goût.

Une bonne ventilation permet justement aux odeurs de sortir du bâtiment.

Refroidir rapidement le lait dès la fin de la traite.

:vach:



Revenir en haut Aller en bas
cachoux
Langue pendue


Nombre de messages : 1948
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Mer 22 Déc - 10:14

Encore une fois on voit a quel point on est rendu habitues au gout fade du lait et du beurre pasteurises! Oui le lait de ferme a un gout particulier, qui est different d'un endroit a l'autre, et le beurre peut etre plus blanc ou jaune depend de la nourriture que la vache consomme. Le servir tres froid aide, et aussi si tu prends la peine d'oter la creme sur le dessus, ca evite aussi des diarrhe, car le lait est beaucoup plus riche si laisser tel quel. Ce n'est qu'une question d'habitude, lorsque je me suis mise a boire du lait de soya, c'est encore pire que le lait de vache, mais en commencant moitie-moitie, maintenant je le bois tel quel. Mais j'adore le lait cru, je n'en ai pas souvent, mais lorsque j'ai la chance d'aller chez ma chum, je me gate! Elle a une superbe vache canadienne!!! :siffle:
Mais laches-pas, c'est comme toute bonne maman qui veut instaurer une meilleur alimentation pour ses enfants (grands ou petits!) elles va avoir de la misere,mais faut perseverer!!!
Revenir en haut Aller en bas
Hellcat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2699
Localisation : Stoke (Québec)
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   Mer 22 Déc - 17:42

J'amais eu de probleme avec le lait de soya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poulaillerdeville.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La traite à la main, du rêve à la réalité!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La traite à la main, du rêve à la réalité!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La traite à la main, du rêve à la réalité!
» Traite à la main, pied dans le bidon... et nettoyage
» pour ceux qui font la traite à la main ...
» traite à la main
» Salle de traite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Les ruminants de haute et de basse-cour-
Sauter vers: