La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Reproduction - Gestation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kike
Bavard


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Reproduction - Gestation   Mar 1 Mar - 18:35

Age des reproducteurs.
Il est possible de faire reproduire les races précoces à 6 mois, mais il est préférable d'attendre l'age de 8 mois pour les femelles et de 12 mois pour les mâles. Leurs développements osseux et musculaires seront complets.

La reproduction.

Le lapin est toujours disposé à l’accouplement, chez lui le rut est permanent.
Il n’en est pas de même pour la lapine qui a des chaleurs qui durent 4-5 jours et se reproduisent à intervalles de huit dix jours si il n’ y a pas d’accouplement.

Le voisinage du mâle suffit pour les développer, mais il faut éviter de livrer aux avances du male une femelle qui n’aurait pas manifesté des signes de chaleur.
Certains signes observés sont le manque d’appétit, une inquiétude, la lapine est sur le qui-vive, elle bouleverse sa litière, peut même construire un nid, court sans cesse, se couche et dresse la queue quand on l’approche et lui plaque la min sur le dos.
En période " sans" la lapine au repos est en boule, les membres antérieurs allongés, les membres postérieurs ramenés sous le corps, le dos voussé.
Pendant les chaleurs la lapine est allongée avec l'arrière-train relevé.
Pour déclencher les chaleurs, vous pouvez mettre un peu de litière souillée du mâle dans le clapier de la femelle. Après quelques jours à se shooter des effluves  masculines, la dame sera toute disposée à un bref exercice qui a fait toute la réputation du lapin.
Les lapins sont plus actifs la nuit que le jour, préférez donc  la tombée du jour ou le petit matin pour mener la lapine dans la case du mâle.
Ne placez pas le mâle dans le clapier de la lapine, il passerait son temps à renifler sa litière et les parois de la case..... l'inspection du lieux peut être longue, et votre patience limitée.

L’accouplement se termine par un brusque spasme nerveux qui renverse le mâle en arrière en lui arrachant un petit cri.
Sans faire l'apologie du voyeurisme, il est conseillé d'assister à la saillie, pour être certain qu'elle a bien eu lieu.


Certaines littératures diront de laisser la femelle si elle accepte les avances, plusieurs heures, voir une journée complète avec le mâle.
Les accouplements se succéderont et la fécondation sera plus certaine. D’autres déconseillent de laisser la femelle trop longtemps avec le mâle, afin qu’ils ne s’épuisent pas.
Ne risquez pas de laisser une femelle non disposée avec un mâle, elle risque de le blesser en le griffant et le mordant, le mâle ripostera et les blessures peuvent être sévères.

Un mâle peut saillir trois ou quatre lapines par semaine. Il est préférable qu’il ait un ou deux jours de repos entre les rencontres. Et pour stimuler et échauffer ces messieurs dames, vous pouvez leur donner de l’avoine les trois quatre jours précédent l’accouplement.

Palpation : constatation de gestation.
Au bout de douze à quinze jours, en palpant avec précaution et délicatesse le ventre de la lapine, on peut sentir des petites boules dures, le chapelet d'embryons. Pratiquez avec douceur, caressez en appuyant doucement le ventre avec la paume de la main. Si vous ne sentez rien, n'insistez pas, laissez le temps au temps. Une pression trop forte du ventre peut détruire les embryons.

La fécondation est assurée de réussite les jours qui suivent la mise bas de la lapine, MAIS, la nouvelle gestation peut nuire à l’allaitement. Celui-ci  affaiblit et fatigue la femelle, lui imposer une grossesse pendant cette période risque de mettre sa santé et celle des lapereaux à l’allaitement en danger.
Il est donc préférable que vous laissiez  pleinement la mère s’occuper de ses petits et de leur allaitement pendant 6-8 semaines.
A l’état sauvage, le lapin nourrit ses petits en terrier jusqu’à l’age de deux mois.
Les petits sevrés, accordez à la lapine une semaine de remise en forme et de profitez de cette semaine pour lui apporter l’échantillon de litière du mâle.
Huit jours avant la naissance, nettoyer le clapier et apporter de la paille, du foin en abondance.
Veuillez à ce qu’elle ne manque pas d’eau fraiche et donner lui un peu d’huile de foie de morue (ou de poisson), ou un concentré de vitamines que vous trouverez soit chez le vétérinaire soit en animalerie.

La lapine porte 30-31 jours.
Mais on a pu constater des gestations courtes 28-29 jours et des gestations record de 40 jours !!! Ce sont des faits rarissimes, comptez une moyenne de 30 jours.

Une boite à nid n’est pas absolument nécessaire, mais veillez à ce que le clapier de la lapine soit dans un endroit calme, sans trop de passage, que les chiens et chats ne viennent pas les renifler, les observer.
La lapine a besoin de tranquillité pour mettre ses petits au monde et organiser son nid. Le stress peut anéantir une portée, la mère abandonne ses petits ou  accouche de façon désordonnée, laissant les nouveau- nés hors du nid, ils périssent par le froid.

Le moment arrivé : «  la petite mère prend position au-dessus du nid et y laisse tomber le premier de la nichée. Elle lui fait bon accueil et lui donne les premiers soins : elle le dépouille, en le léchant, de toute humidité nuisible, afin de le préserver du froid. Cela fait, elle attend la venue du suivant, qu’elle dépose dans le nid de la même manière et auquel elle prodigue les mêmes soins, sans variantes pour les autres jusqu’au dernier » Eug. Gayot, Les Petits Quadrupèdes de la maison et des champs, t. Ier, P353)

Tableau des portées

Accouplements                Naissances     Sevrage

1 er janvier                     1 février   20 mars        
1 er avril                                     1 mai                   20 juin
1 er juillet                                     1 août                   20 septembre
1 er octobre                     1  novembre   20 décembre


Préférez laisser les petits sevrés dans leur clapier d'élevage et laissez leur  la litière quelques jours après la séparation d'avec leur mère.
L'odeur maternelle va limiter le stress de la séparation.
Il faut surveiller attentivement les lapereaux à ce moment, le stress peut causer des problèmes intestinaux fatals pour eux.
Ces quelques jours passés un nettoyage en profondeur du clapier s'impose. Jusqu'à l'âge de 3 mois les petits pourront rester ensemble, ensuite il faudra séparer mâle et femelle.
Placez la mère dans un clapier désinfecté.


Alimentation des mères.

à venir

Alimentation des lapereaux sevrés.
à venir.


Bibliographie :
Lélevage du lapin - G Lissot - Flammarion
Guide vétérinaire du cultivateur - Librairie A. Taride
Le Clapier de grand rapport - Isabelle De Jouffroy D'Abbans - Maison de la bonne presse.
Ce que mangent nos lapins - R. Nollet - Rustica.
Revenir en haut Aller en bas
 
Reproduction - Gestation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reproduction - Gestation
» reproduction, gestation, mise bas, élévage etc...
» reproduction de xypho
» Reproduction Colisa Labiosa
» La reproduction de l'écureuil de Corée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Dossiers - Documentation :: Lapins-
Sauter vers: