La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
lacstjean

Nombre de messages : 18728
Age : 70
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyLun 7 Sep - 15:37

Tranquille......je viens de voir que tu as réussi à te trouver des t-shirts typiquements publicitaires du Québec! Ça lui va bien à ma belle Lovely! Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Autre062 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Autre062
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue
Tranquille

Nombre de messages : 2629
Age : 56
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 8 Sep - 2:06

J'aime bien cette photo, on y retrouve tout dessus : le sourire de ma fille, les souvenirs du Québec et la bonne nourriture saine de TN :super:
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.fr
olivia1303
Nouveau


Nombre de messages : 1
Localisation : Québec
Date d'inscription : 05/05/2014

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyLun 5 Mai - 19:33

bonjouuur! alors j'ai lu ce qui a été écrit précédemment. je n'ai que 15 ans mais je sais que je veux vivre simplement, mais, n'ayant pas grandi sur une ferme, je me sens comme trop... j'ai pas de mots. trop «pas de la campagne» meme si j'habite dans un village. voila pourquoi je veux avoir ma ferme (j'aime beaucoup l'agronomie). bref, j'ai lu et ça m'a un peu découragée.. quels seraient vos conseils?
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyLun 5 Mai - 21:32

Comme tout agronome recommanderait à un producteur pour sa relève...Aller te former en conséquence!  Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Smilies2 Tu auras ainsi trois options: partir ta propre ferme, travailler dans le domaine ou les deux en même temps. Tu as plein de DEP, DEC ou Bacc reliés à l'agriculture qui s'offrent à toi. Tu auras l'occasion d'être en contact avec des agriculteurs qui chercheront peut-être de la relève! Alors avant tout, il ne faut pas te décourager car ça en vaut la peine.
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
sonia74

Nombre de messages : 893
Age : 46
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 3:56

j ai pas pris le temps de lire tous les posts etm en excuse! je vais peut etre dire des choses déja dites avant...
je ne sais pas comment est gérée l économie agricole du quebec mais ici en france les agricole tire la langue grave! ils survivent avec les aides du pays et de l europe sans ça une bonne partie mettrait la clé sous la porte.
maintenant l idée de se diversifier et de faire aussi des chambre d hotes et du tourisme est très bonne mais c un boulot énorme à mon avis.
après si ceux qui veulent se lancer on quelques chevaux et on le bol de vivre en pleine nature ça peut attirer beaucoup de gens! et sachez qu en france vos paysages font rever et votre accent fait tourner de l oeil tant on le trouve adorable (merci pierre garand et autres lol)!
mm l hiver peut plaire à certains qui veulent se perdre dans le calme.
avec mon homme on fait partie de ce que l on appelle ici les travailleurs pauvres. on bosse tous les deux mais on tire la langue tous les mois! c aussi une des raisons qui m on pousser à vouloir faire mes propres poulets mm si à l arrivée ils me couteront plus cher que les poulets vendus dans les magasins premier prix!

vivre de ses productions ce serait un reve mais la societe fait ce qu il faut pour que ce soit irréalisable. j ai encore 5 enfants à la maison et le regard des autres est très important pour eux, ça veut dire sorties, fringues et compagnies.....faut de la monnaie pour tout ça.

on a la chance d avoir presque 2 hectares. les 3/4 sont pour les chevaux pour le moment mais on prepare le terrain en plantant des fruitiers et préparant un bon potager histoire de pouvoir manger correctement quand la retraite viendra. je crois que c le seul moment ou on aura plus de facilité à vivre de nos productions. on fera peut etre un cochon de temps en temps on verra.
mais pour le moment, mm si franchement on lacherait bien notre boulot, on n a pas le choix, ya la maison à payer plus toutes les factures qui vont avec donc ......
Revenir en haut Aller en bas
Audinette
Langue pendue
Audinette

Nombre de messages : 1528
Age : 51
Localisation : région d'Orléans 45
Date d'inscription : 07/02/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 5:11

Tu as raison Sonia, et concernant les enfants, il faut se rendre à l'évidence, même si on résiste, on doit compter aussi avec l'attrait mais surtout la pression de la société pour les élever surtout quand ils passent les 10 ans. C'est, à mon avis, bien plus vrai qu'il y a encore une quinzaine d'année ...

C'est bien difficile aussi ici, les supermarchés font du tort, mais j'ai l'impression (et surtout je veux y croire) que la consommation prend un nouveau virage, c'est encore confidentiel mais la crise aidant, nous n'aurons pas le choix que de revoir nos modes de consommations.

Concernant l'aceptie exagérée, elle est bien réelle et à tel point que les recherches médicamenteuses s'accélèrent par nécéssité. J'entendais un chercheur dernièrement dire qu'au rythme de la résistance des antibiotiques et autres traitements, sans nouveauté nous serions bientôt rendu à une situation proche d'avant-guerre, avant les antibiotiques .....

Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 10:17

Oui... Audinette. je lisais un doc l'autre jour, certains pensent que c'est encore plus proche qu'on ne pensait, 10 à 20 ans. La revanche des animaux de boucherie depuis la tombe (car c'est surtout l'élevage qui est pointé du doigt), à cause des résidus.

Et il n'y a pas que les antibios, les antiviraux et les anthélminthiques par exemple ...
Le problème c'est que ce sont les vétos d'élevage qui tirent la sonnette d'alarme, et ceux qui pourraient être les plus réceptifs au message (les consommateurs) ne sont que rarement en contact avec eux.

Soutenir le bio, manger moins de viande mais bio... je suis rendue à 2 fois par semaine, plus ma production maison bien sûr.


Sonia a écrit:

j ai pas pris le temps de lire tous les posts etm en excuse! je vais peut etre dire des choses déja dites avant...
Sonia, je n'ai pas eu le temps de lire ton message, j'ai quand même lu les 2 premières lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
Dave_Rex

Nombre de messages : 965
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 11:19

Je ne suis pas certain que la production d'animaux soit le principal responsable de la résistance aux antibiotiques. Comment expliquer que dans l'usine d'épuration des eaux de Montréal, il passe annuellement quelques tonnes de molécules actives d'antibiotiques qui sont rejetées directement dans le fleuve parce que les traitements sont inefficaces contre les antibiotiques et plusieurs autres médicaments? C'est ce qui dit un reportable sur l'état de santé du fleuve St-Laurent qui a passé à l'émission "Le semaine verte". À ce que je sache, il n'y aucun élevage d'animaux sur l'ile de Montréal qui envoie des rejets dans les égouts. Les humains sont de très grands consommateurs de médicaments de toutes sortes.

Pour la relève agricole, comme dit plus haut, de bonnes études aident. Mais s'impliquer dans les "Jeunes ruraux" et la "Relève agricole" (2 associations), ça peut aider à s'intégrer et à apprendre comment ça se passe réellement sur les fermes.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
sonia74

Nombre de messages : 893
Age : 46
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 11:42

je sais qu en france on a la palme d utilisation de medoc de toute sorte! et ça fini souvent à la poubelle . donc danbs la nature. ça passe aussi dans nos urines donc dans la nature!!!

keskekoz je suis pas la seule ici à des fois ne pas avoir le temps de lire 4 pages de post!!!
ca ne m empeche pas de donner mon avis et notre point de vue de quadra français moyens!
j apprécie la critique quand elle est constructive et non moqueuse ou intentionnellement blessante!
Revenir en haut Aller en bas
Audinette
Langue pendue
Audinette

Nombre de messages : 1528
Age : 51
Localisation : région d'Orléans 45
Date d'inscription : 07/02/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 12:13

Dave, je suis aussi persuadée que la relève agricole passe par les études même si ça ne fait pas tout.
Nous avons aussi quelques associations, comme "les jeunes agriculteurs". Ils se démènent pour s'en sortir, être créatifs et créer des évènements pour faire connaître les filières.

Mon fils aîné a choisi cette voie, aux yeux de beaucoup nous sommes insconscients de l'avoir laissé prendre cette orientation par les temps qui courrent mais c'est sa volonté et je crois que pas grand chose ne pourrait l'en détourner. Mais nous faisons aussi une curieuse expérience (on en avait entendu parlé), nous avons eu des refus pour des places d'apprentis postbac car ses parents ne sont pas du métier, donc il n'est pas déjà opérationnel .... heureusement tous ne sont pas comme ça et donne la chance aux nouveaux. D'ailleurs, c'est vraissemblablement un jeune de 25 ans qui reprend la ferme de son père qui va lui donner sa chance.

Beaucoup de médicaments sont jetés à la poubelle car traitement abandonné ou fini avant la fin de la boîte. Une délivrance au compromis pour certains traitements pourrait déjà aider ...
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
Keskékoz !

Nombre de messages : 7380
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 12:15

voulais-tu blesser les autres auteurs du post ? J'ai cité  pour montrer la symétrie de ma remarque : as-tu envie qu'on s'intéresse à ce qu'on va te répondre mais pas à ce que tu as à dire (ou les autres ?) Quel est le  sens ? le risque les autres vont comprendre que ce qu'ils ont dit n'a pas d'importance pour toi mais seulement ce que tu as à dire.
J'ai cité ta phrase pour ne pas que ma remarque aie l'air de tomber comme ça, mais je me rends compte que du coup tu as pu te sentir épinglée.



Je voulais taquiner parce qu'un peu agacée, mais pas te blesser sonia : si c'est le  cas je m'en excuse envers toi, et souhaite expliquer ce qui m'a euh, asticotée à travers, en fait, différents posts. Tu es fonceuse, dans l'action, il y a des avantages, et peut-être un petit revers de la médaille.
Un bon point on est d'accord, on aime de qui est constructif.

En fait en lisant le forum, tu vas voir, il n'y a pas tant que ça d'avis lancés "comme ça", en général il y a un peu d'expérience derrière ; je dis un peu, c'est un peu. Ou bien on attend des réponses justement, de plusieurs personnes.

Je ne parle pas pour ce post là... Ca peut d'ailleurs faire la différence avec d'autres forums. Ca et le fait que les bavards d'ici adorent les bonnes blagues et  arrivent à mélanger ça avec les points sérieux. Ce qui certainement, tu me diras, fatigue un peu ceux qui aiment surtout le sérieux.

Un des effets pervers des forums, c'est que ce sont les moins savants qui parlent... Comme moi. Ou les plus dévoués, mais ils se fatiguent. Et le temps de devenir savants, on est usé de répondre aux questions, cercle vicieux. Un autre effet, c'est que par conséquent les connaissances les plus pointues s'échangent en mp.  Dommage... mais les plus rodés (et ça prend des années) sont souvent découragés de répondre à la longue (ho... hisse).

La difference entre un forum et une conversation entre copains : certes dans une démarche d'entraide amicale, bénévole, en prenant de son temps personnel pour avancer les débutants, on répond, mais ce qu'on dit reste et les gens qui cherchent des infos viennent s'appuyer dessus ; ça reste une démarche d'amateurs, mais on essaie d'avoir un peu de sérieux entre deux blagues, entre nous on peut se dire des bêtises, des fausses connaissances et pas grave, ça s'envolee, ça touche peu de gesn,, mais par écrits publics, il faut voir que les avis vont rester et donc obligent (d'autres) à corriger parce qu'on les a lancé un peu vite.
Parce que d'autres personnes vont lire ça et s'appuyer dessus. Prendre de simples avis comme des connaissances. Et on ne veut pas les fourvoyer. En effet ma réaction n'était pas que sur ce post et je souhaite te dire publiquement, l'effet a dépassé mon intention.
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
sonia74

Nombre de messages : 893
Age : 46
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 14:12

je comprends bien mais je vois pas ou j aurais sortie ma science??? j ai plutot bouquiné tout ce que j ai pu trouver, ici ou ailleurs et posé quelques tonnes de questions qui sont peut etre souvent les mm quand on se lance oui c vrai.
c justement parce que ce forum est du genre bon enfant que je m y suis inscrite sinon je lis, prends ce dont j ai besoin et ciao!
de plus le sujet de CE post en particulier m interesse sérieusement parce que franchement si je pouvais, je vivrais bien en autarcie mais comme j ai pas eu trop le temps ce matin je n ai pu le lire en entier, ce qui sera malgré tout fait.
Revenir en haut Aller en bas
CRSTB
Langue pendue


Nombre de messages : 246
Localisation : québec
Date d'inscription : 08/04/2013

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 6 Mai - 20:48

@ karinelar

Comme il m'apparait que mon grain de sel pourrait t'être utile, alors le voilà !

Plein de commentaires très pertinents ont été fait sur ce post vraiment intéressant.
D'une certaine manière, une bonne proportion des gens qui participent ici, nourrissent le même rêve que toi, et c'est bien légitime.
Alors mon petit coté iconoclaste ressurgit un peu, non pas par plaisir de me mettre à contre pied de l'opinion majoritaire mais...
OUI, je suis convaincu qu'il est possible de vivre d'une petite fermette au Québec en 2014 MAIS
Peut-être pas dans la vision romantique que j'en ai mais davantage dans ce genre de direction :
http://lagrelinette.com/
http://lejardiniermaraicher.com/

Les Fortier et Desroches de ce monde ont fait la démonstration qu'il est possible de le faire. Le livre que Jean-Martin Fortier a écrit l'explique très clairement , chiffres à l'appui. Et ils le font sur petite surface (8000 mètres carrés) et ils n'étaient pas millionnaires lorsqu'ils se sont partis ! Ils savent aussi qu'ils ne le deviendront jamais en faisant ça et ce n'est pas grave. Ils vivent de leur travail sur leur mini ferme. Ça fait parfois des semaines de 50 heures en saison mais ça non plus ce n'est pas grave. Il y a des périodes de l'année plus tranquilles. Ils sont 3 à travailler à temps plein et un à temps partiel car en plus, ils créent de l'emploi  Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Autre062 . Eux ont fait le choix de produire des produits maraichers. À toi de trouver, parmi tes passions, le créneau ( marché de niche obligatoirement) qui te permettra de réaliser ton rêve.

Mon grain de sel se limitera donc à ceci.
Achètes-toi ce livre et lis-le avec attention, il y a là-dedans des tonnes d'enseignement que tu pourras appliquer à ta situation. Les aspects plus techniques du maraichage ne t'intéresseront peut pas beaucoup mais, pour tes besoins, concentres-toi sur les aspects organisationnels surtout : localisation, choix du marché de niche, marketing, productivité. Ce sont surtout ces aspects que tu pourras "importer" dans ton projet.

N'abandonnes jamais tes rêves car eux ne t'abandonneront jamais.


A+

Cyril
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle comme du miel!
Langue pendue
Isabelle comme du miel!

Nombre de messages : 2080
Age : 49
Localisation : Montmagny
Date d'inscription : 12/04/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMer 7 Mai - 9:27

Bonjour....

Voici ma vision de nouvelle (2 ans maintenant) résidente d'une petite ferme non exploitante.

Concernant les antibios et les poissons contenus dans les aliments...oui ça occasionnent sortes de maladies. Tout ce qui est intolérances, allergies, maladies autoimmune et dégénératives, viennent en grande partie de l'alim,entation, l'autre partie de l'environnement. ON fait des choix ici mais c'est encore difficile d'avoir une alimentation 100% bios à partir des magasins en région. ON doit donc produire ou aller dans les grands centres.

Par contre, ça prendrait une belle mobilisation pour arriver à quelque chose. À ce sujet je vous suggère le livre de Maurice Mésségué :¨C'est la nature qui a raison¨. Il est herboriste, mais a aussi été Maire de son patelin où il a réussi à transformer le village en Village bio. Si chacun exige, il recevra. Une lecture tout à fait suave...Il mentionne d’ailleurs à un moment, qu'un bon gigot élevé naturellement au grains reste meilleur pour la santé qu'un potage de poireaux aux pesticides....Pensez-y

Pour ce qui est de trouver sa niche, c'est bien vrai. On ne peut pas tout faire et bien le faire. Par contre, Ti Noël a un point. À moins d'avoir une culture de produits uniques, la transformation reste le salut pour les petits producteurs.

Les jardins de la Grelinette sont aussi un bel exemple. Si eux peuvent le faire, plusieurs autres peuvent le faire et à la limite, pour leur propre jardin . Cultiver vos légumes ce sera déjà ça.

Tout commence avec ce que l'on mange...ne l'oubliez pas.

Isa
Revenir en haut Aller en bas
Cachou89
Langue pendue
Cachou89

Nombre de messages : 1046
Age : 49
Localisation : Bromont, Qc
Date d'inscription : 07/06/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMer 7 Mai - 9:41

D'accord avec Isabelle  ;bisou;
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
Dave_Rex

Nombre de messages : 965
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMer 7 Mai - 16:42

Je ne veux pas être rabat joie, mais je ne connais aucun agriculteur qui ne fait que 50 heures par semaine. Ils font tous bien au-delà de ça.

Pour être agriculteur aujourd'hui, il faut être fait fort et avoir une santé de fer. Il faut aussi être très passionné par ce qu'on fait.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
mariemelade
Nouveau


Nombre de messages : 1
Localisation : Saint-Jacques
Date d'inscription : 27/06/2013

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 7 Juil - 8:56

ahhh je me posais la même question. Nous sommes entrain de structurer notre fermette. La grange est neuve et les divisions pas encore fini. Je n'ai pas de vrai métier et je travail au salaire minimum qui me rapporte environ 250$ semaine. J'ai l'impression d'aller perdre mon temps au travail. J'y met énormément d'énergie comparativement à ce que ça me rapporte. Pendant ce temps, ici, on s’installe pour devenir le plus autosuffisant possible. Difficile d'avancer en ce sens quand on travail. J’ai aussi mes poussins chanteclers qui viennent d'arriver... prochainement les chèrvres laitières et à viande et les lapins à chaire, dindons et oies. Je me suis aussi trouvé un fournisseur de moulée biologique. D'un autre part, le volet ''jardin'' et ''plante'' de notre objectif de vie est assez près d'être 100% opérationnel. J'ai aussi une section médicinale merveilleusement garnie et je transforme tout ça pour faire mes propres médicaments, crèmes et savons. J'ai des connaissances en lacto-fermentation, kombucha, kéfir, yogourt et plus... et le solage de la cabane à sucre est coulé, reste plus qu'à monter les murs et à l'équiper. J'imagine qu'il y a certainement quelque chose à faire avec cela!!! .. en passant, je suis très ouverte pour le troc!!! Ceux et celles qui ont aussi des poules.. surtout des chanteclers, échanger des lignées pour éviter la consanguinité serait une chose plus qu'apprécié dans un avenir rapprochée... (j'ai aussi des plymouth rock barré et un couple de faverolle que quelques mois et des bovans). Mon idée: vendre de la chaire bio, des pondeuses et des oeufs fécondés. Vendre des plantes médicinales et indigènes. partir des boutures de vignes, saules, érable à sucre etc... vendre des pieds de tomates, et autres légumes au printemps... vendre des lapins, vendre les fourrures, organiser des éclosions pour les écoles et les CPE/garderies. Faire visiter le terrain, formations lacto fermentation, vendre un peu de sirop... si mon conjoint travail un peu.. croyez-vous que je pourrais arrivé à un salaire d'environ 200$ semaine (en éliminant ce que ça me coute en essence pour aller travailler c'est ce qui me reste dans mes poches présentement)
Revenir en haut Aller en bas
Galep
Langue pendue


Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 11/02/2012

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMar 7 Juil - 15:38

Je te souhaite bonne chance et $200.00 ce n'est pas un objectif imprudent cependant la manière de faire n'est surement pas sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Dave*
Langue pendue


Nombre de messages : 387
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 02/04/2014

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:56

Un sage m'a dit un jour:

L'argent c'est une succession de zéro. Des zéros ça se remplace.


Moi je te dis fonce, tu as rien à perdre. 200$ par semaine c'est pas beaucoup pour t'acheter des animaux mais tranquillement pas vite tout est réalisable, ;)
Revenir en haut Aller en bas
Petite Bulle
Langue pendue
Petite Bulle

Nombre de messages : 58
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 10/08/2015

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 EmptyMer 19 Aoû - 13:00

En France, de plus en plus de micro-fermes naissent. Bien sûr, ils sont une goutte d'eau parmi l'océan des fermes classiques qui croulent sous les charges et le surendettement. Notre agriculture souffre et disparait.
Mais on y voit une alternative, dans ces micro-fermes !

Apparemment, à condition de ne pas vouloir s'enrichir démesurément, on peut en vivre et même créer quelques emplois, si on arrive à bien développer et diversifier sa production.

Il y a aussi les cueillettes à la ferme qui se développent : les familles viennent ramasser elles-même leurs légumes et fruits de saison et paient au poids. C'est aussi cher qu'une épicerie classique mais le goût d'une carotte qu'on vient de ramasser ou d'une pomme qu'on vient de cueillir par rapport à quelque chose qui est sorti de terre ou pris de son arbre et mis au frigo pendant des jours avant de le manger est incomparable ! Il y a de plus en plus d'adeptes ! En bio ou agriculture raisonnée, ça fonctionne bien en France, mais au Canada, je ne sais pas...
Par contre, ne nous voilons pas la face que se soit la version cueillette ou la version micro-ferme : c'est du travail ! Il ne faut pas compter ses heures, mais si on aime ça, ça devient du plaisir de travailler Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Smilies2

Je vous mets des liens vers quelques articles et vidéos sur ces sujets

http://www.consoglobe.com/micro-ferme-cg

En matière de micro-ferme et de permaculture et agro-écologie, les vidéos de la ferme du Bec Hellouin et de la Graine Indocile sont très instructives !  
Quelques exemples de leurs vidéos, mais ils ont des chaines Y.....e et il y a plein d'autres vidéos

https://www.youtube.com/watch?v=LZVkPsfYKew

https://www.youtube.com/watch?v=1f7PLVfqUoo

Je vous mets le lien vers le site d'une cueillette que je fréquentais assidument quand j’habitais à Dreux pour illustrer mes propos. Et elle était très très très fréquentée !

http://www.jardins-imbermais.fr/

Je pense sincèrement, qu'on peut vivre d'une micro-ferme ou d'une ferme-cueillette. Évidemment, en visant la vente aux particuliers, en s'orientant vers la permaculture, en évitant la mécanisation, etc... et surtout en n'espérant pas devenir millionnaire, mais en vivant normalement et simplement et en ne comptant pas ces heures de travail évidemment ! Mais je pense que c'est possible  Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Smilies2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Blog] Esprit Art de Vivre
» Diaporamas
» [Emission TV] Design Star (HGTV U.S.A)
» Uxeautois du Morvan
» Les oubliettes: mythe ? réalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Association des éleveurs amateurs de Chantecler de la Basse-Cour-
Sauter vers: