La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
karinelar
Langue pendue
karinelar

Nombre de messages : 561
Localisation : La Prairie (Rive-Sud de Montréal)
Date d'inscription : 20/07/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyLun 17 Aoû - 23:04

Allo tout le monde..je ne savais pas vraiment dans quel post placer cette question, mais comme j'ai des Chantecler en ce moment...ben voila...

Aussi loin que je suis capable de me souvenir j'en ai rêvé...ma mère de me dire que je berçais et endormais des pondeuse à l'âge de 3 ans....

Mais maintenant, l'âge des rêves est révolu..qu'en pensez-vous?

Est-ce possible sans s'arracher les trippes de vivre de sa fermette ou bien est-ce que je ferais mieux de commencer à me forcer à aimer ma job de bureaux?

y 'a-til certain d'entre vous qui font cela? si oui comment? J'ai essayé de faire des appels et aussi de voir sur internet...mais sans réponse....

Merci...Karine
Revenir en haut Aller en bas
elevage natou
Langue pendue
elevage natou

Nombre de messages : 2172
Age : 50
Localisation : St-Blaise-sur-Richelieu
Date d'inscription : 15/02/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 0:08

Je pense que si tu veux vivre de ta fermette ou bien que tu sois ben gros et t'arracher les tripes, ou que tu reste petit faire des concessions sur ton train de vie, lâcher ta job que t'aime pas, pour en trouver une que t'aime, et faire moins d'heures pour triper avec tes poules, ç'est sûr qu'avoir un conjoint avec un bon salaire ça aide Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Rire07
Revenir en haut Aller en bas
Valérie Gagné
Langue pendue
Valérie Gagné

Nombre de messages : 1951
Age : 39
Localisation : Trois Rivières
Date d'inscription : 10/08/2008

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 0:10

Je crois a mon avis que c'est très très dure car ont aimerai se partir et mon chum devra travailler ailleur.Tout est rendu cher aujourd'hui.moi j'ai des lapins ,des oeufs des vache a boeuf et des coq a chair .Vivre de sa ,ca marche si tu est dans la production laitière ou producteur de poulet ou une production a grande échelle,mais quand c'est petits sa prend un revenus suplémentaire car tu n'arrivera pas dans ton argent.Moi mes lapin je les vent la moitier du prix que le monde les achète a l'épiserie.Le monde viennent nous voir les agriculteur a petit échelle ou famillial car il savent qu'il vont payer moin cher.Il n'y a pas beaucoup de profil.Mes oeuf je les vend moin cher qu'a l'épicerie pour un produit plus frais.C'est presque impossible quand ont est un petit élevage familliale.C'est se que je pense,mais j'aime se que je fait et ont continue qu'en même.Il n'y a pas grand chose pour la relève personne nous aide.Sa vas mal dans l'agriculture.Un jour il vont se retrouver avec personne comme relève car ils n'ont pas aider .
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 8:24

À court terme, c'est plutôt impossible...Plusieurs personnes se partent de petites enteprises agricoles mais la majorité ne demeurent pas en affaire après quelques années...

Tout dépend également par ce que tu entends par fermette...10 poules, 50 poulets de chair, 2 chèvres, 1 vache...Alors non, tu peux oublier ça. Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies2
Par contre, tu pourrais te partir avec 50 brebis ou 50 chèvres et alors des projets pourraient être rentables.

La connaissance de ton marché est également importante. Tu as la chance de te situer proche de la région de Montréal, ce qui ouvre souvent la porte à la production de viande consommée par des milliers de personnes.

La mode est au rapprochement du producteur et du consommateur. Est-ce seulement une mode ou l'avenir sera rose dans unn tel système? Peut-on penser que ce type de production restera marginale?
Revenir en haut Aller en bas
mademoiselle_nanook
Langue pendue


Nombre de messages : 50
Localisation : Lac Etchemin, Québec
Date d'inscription : 10/02/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 8:28

Je trouve ca dommage mais c'est très vrai...

Ca fait quelques années que j'achete des paniers bio de légumes tout l'été... et malheureusement ce sera la dernière année.

Le ferme ou je les prends devrait soit grossir (ben doublé, passé de 60 à 120 paniers hebdomadaires) ou fermés pour suivre. a 60, elle gère sa petite affaire toute seule mais c'est pas rentable... à 120, on parle d'embaucher du personnel, gérer des paies.... et ça la stresse trop. résultat elle préfère mettre fin à son aventure.

Tout coute cher, oui. Il y a aussi de l'abus du système et je crois que parfois on aide pas nécessairement les bonnes personnes.
Revenir en haut Aller en bas
mademoiselle_nanook
Langue pendue


Nombre de messages : 50
Localisation : Lac Etchemin, Québec
Date d'inscription : 10/02/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 8:35

Je pensais aussi a certains trucs bizarres que reglementent l'agriculture... et qui font que ca faussent certaines données.

Je pense par exemple au quota dans le lait et le fait qu'on ne peut pas boire le lait directement de la ferme sous pretexte qu'on pourrait etre malade.

Je ne suis pas dans ce domaine-là, je ne sais pas si en bout de ligne c'est bon ou non. Mais moi, j'aimerais mieux pouvoir acheter mon lait directement à la ferme et savoir d'ou il vient honnetement... C'est un risque que j'aimerais avoir le droit de prendre comme je le fais avec les autres produits.
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue
Tranquille

Nombre de messages : 2613
Age : 56
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 9:47

Je ne connais pas bien le sujet, encore moins au Québec

Mais, je trouve que les options prises par TN me paraissent intelligentes.

- se grouper en petite coop
- faire du bio certifié
- limiter sa diversité
- transformer soi meme ses produits

Je ne connais rien de la rentabilité de sa ferme, ce n'est qu'un jugement superficiel.

- le regroupement est utile pour diminuer les frais liés à la vente des produits
- le Bio est une 'niche' que peu d'industriels utilisent et qui est en vogue
- se cantonner à certains produits pour ne pas avoir à investir sur tous les fronts
- On trouve ici quelques paysans qui transforment eux-meme leur production, seule issue sur des trop petits volumes qui n'interressent pas les industriels
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.fr
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 10:20

mademoiselle_nanook a écrit:
Je pensais aussi a certains trucs bizarres que reglementent l'agriculture... et qui font que ca faussent certaines données.

Je pense par exemple au quota dans le lait et le fait qu'on ne peut pas boire le lait directement de la ferme sous pretexte qu'on pourrait etre malade.

Je ne suis pas dans ce domaine-là, je ne sais pas si en bout de ligne c'est bon ou non. Mais moi, j'aimerais mieux pouvoir acheter mon lait directement à la ferme et savoir d'ou il vient honnetement... C'est un risque que j'aimerais avoir le droit de prendre comme je le fais avec les autres produits.

As-tu déjà goûté au lait directement de la ferme? Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies2
Prépares-toi pour passer du temps sur la bol les premiers jours... :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 10:23

Tranquille a écrit:
Je ne connais pas bien le sujet, encore moins au Québec

Mais, je trouve que les options prises par TN me paraissent intelligentes.

- se grouper en petite coop
- faire du bio certifié
- limiter sa diversité
- transformer soi meme ses produits

Je ne connais rien de la rentabilité de sa ferme, ce n'est qu'un jugement superficiel.

- le regroupement est utile pour diminuer les frais liés à la vente des produits
- le Bio est une 'niche' que peu d'industriels utilisent et qui est en vogue
- se cantonner à certains produits pour ne pas avoir à investir sur tous les fronts
- On trouve ici quelques paysans qui transforment eux-meme leur production, seule issue sur des trop petits volumes qui n'interressent pas les industriels

Nous autres ici nous sommes envahis de produits biologiques venant de grosses compagnies notamment américaines...Quant tu es capable de faire une épicerie complète en produits bio, on commence à avoir des problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
soso5
Langue pendue
soso5

Nombre de messages : 1193
Localisation : Kamouraska
Date d'inscription : 25/11/2008

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 11:27

Pour connaître le domaine financier, on ne vit pas gras de l'agriculture à moins d'être gros comme l'ont soulevé les autres.

Le pire, c'est que dans la vie, il faut des sous. Quand on est seul sans enfants, c'est plus facile mais avec des enfants, c'est plus difficile la simplicité volontaire. Pour être rentable, prenez seulement un exemple. Avez-vous déjà comparé le brocoli comme exemple? quand il vient à l'épicerie à 0.99$, essayez d'en produire des aussi gros à petite échelle!!!!

Mais attention... La rentabilité, faut pas que ça se compte seulement en sous. Quel bonheur de savoir ce que l'on met dans son assiette... et c'est plutôt un loisir qui peut finir par ne coûter pas trop cher mais on ne peut pas parler de rentabilité à cette échelle.

C'est vrai que c'est un loisir qui prend bien du temps, mais est-ce que vous lâcheriez votre job pour un autre loisir (bicylclette, natation, n'importe quoi qui n'est pas dans le professionnel)? c'est un peu comme ça qu'il faut le voir. Un Cycliste de compétition peut en venir à en vivre, mais une personne comme tout le monde ne fera qu'en faire un loisir. De nos jour, c'est la compétion du marché qui mène et comme ça a été soulevé, si tu as un produit qui se démarque c'est correct sinon, faut combiner...ou vivre de la simplicité volontaire (ce qui n'est pas plus mal)

Juste un exemple... Je connais un employé qui travaille avec moi 40 heures semaine et il a sa ferme de plus de 80 têtes de vaches de boucheries. Imaginez, il fait ça tout seul et il travaille 40 heures...
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue
Tranquille

Nombre de messages : 2613
Age : 56
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 11:59

On voit aussi des fermes qui complètent avec des tables ou chambres d'hôtes, camping à la ferme, équitation ou stages divers. Ce peut être un moyen de compléter les revenus en période creuse
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.fr
soso5
Langue pendue
soso5

Nombre de messages : 1193
Localisation : Kamouraska
Date d'inscription : 25/11/2008

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 14:29

Si je me souviens bien, je crois que ça prend une autorisation de la CPTAQ (gouvernement) et c'est pas automatique qu'ils acceptent.....


Tranquille a écrit:
On voit aussi des fermes qui complètent avec des tables ou chambres d'hôtes, camping à la ferme, équitation ou stages divers. Ce peut être un moyen de compléter les revenus en période creuse
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue
Tranquille

Nombre de messages : 2613
Age : 56
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 15:04

Bien sûr, Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Rire07 Il n'y a pas de raison que seul les Français aient à remplir des tonnes de dossiers Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Rire07
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.fr
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
lacstjean

Nombre de messages : 18275
Age : 69
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 16:47

Je dirais également que ce n'est guère du domaine du possible que de penser pouvoir en vivre. J'ajouterais....même de penser en survivre. La marge de profit dans ce domaine est extrêmement mince, quelques soient les orientations que l'on prenne.
Je voyais récemment à la semaine verte, un producteur de boeuf de boucherie bio, il tire le diable par la queue. Il donnait l'exemple que pour avoir un certain revenu (tu verras que le certain revenu...fait plutôt pitié!) il lui faudrait 120 vaches afin d'avoir 120 veaux par an. Il obtenait un profit de 200$ par bêtes abattues. Fait le calcul, 120 animaux abattus X par 200$ de profit......= 24,000$ de revenus par an. Me semble que tu ne vis pas riche avec ça! Si tu as le malheur d'avoir quelques travaux, rénovations à faire aux bâtiments, t'es mort!
Conseil, garde ton emploi de bureau détestable!
Revenir en haut Aller en bas
mademoiselle_nanook
Langue pendue


Nombre de messages : 50
Localisation : Lac Etchemin, Québec
Date d'inscription : 10/02/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 17:32

Virginie a écrit:
mademoiselle_nanook a écrit:
Je pensais aussi a certains trucs bizarres que reglementent l'agriculture... et qui font que ca faussent certaines données.

Je pense par exemple au quota dans le lait et le fait qu'on ne peut pas boire le lait directement de la ferme sous pretexte qu'on pourrait etre malade.

Je ne suis pas dans ce domaine-là, je ne sais pas si en bout de ligne c'est bon ou non. Mais moi, j'aimerais mieux pouvoir acheter mon lait directement à la ferme et savoir d'ou il vient honnetement... C'est un risque que j'aimerais avoir le droit de prendre comme je le fais avec les autres produits.

As-tu déjà goûté au lait directement de la ferme? Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies2
Prépares-toi pour passer du temps sur la bol les premiers jours... :siffle:

HUmm.. du lait directement du réservoir de la ferme! Je sais qu'on est pas supposer mais dieu que c'est bon. Et contrairement à ce que beaucoup de gens comme toi m'ont dit, je n'ai jamais été malade.

Le problème dans l'histoire c'est pas que c'est bon ou non, est ce que je vais etre malade ou non. Si je vais chez un fermier, il ne peut pas me vendre 1litre de lait... normalement, il ne peut meme pas le boire lui-meme (bcp le font, c'est comme ca que j'ai gouté). C'est ce que je trouve fachant. C'est a moi de juger si je veux prendre le risque d'avoir des crampes non?
Revenir en haut Aller en bas
Valérie Gagné
Langue pendue
Valérie Gagné

Nombre de messages : 1951
Age : 39
Localisation : Trois Rivières
Date d'inscription : 10/08/2008

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 17:49

Ici c'est sa que l'ont boit et ont a jamais eux de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Ti-Noël
Langue pendue
Ti-Noël

Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 23/02/2005

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 18:06

pkoi avoir des crampes.................... et pkoi avoir le flu apres avoir bu du lait de vache cru?

on a tous été élevé avec du lait de vache cru, et personne n,as été malade

ceci étant dit,

pour vivre d'une fermette, on doit tout dabord avoir l,esprit débrouillard,et etre immaginatif en commencant par vendre nos produits le prix qu'ils vallent, ........... vendre en bas du prix du magasin revient a dire qu'on doit travailler a salaire moin élevé que les revendeurs, c.a.d en bas du salaire minimum.


Ceux qui recherche des produit frais de ferme moin cher que le magasin , ne recherche qu,a économiser de leur argent en profitant de votre labeur............................ faite attention aux profiteurs, moi j,ai vite fais de les éviter.
Or qui d'entre vous irrais travailler en bas du salaire minimum????

si ya quelqu'un je l'engage tout suite , on a du désherbage a faire................Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Rire07

le profit d'une petite ferme vient de la 2 iemme et la 3 iemme transformation de nos produits. Si l'industrie le fais pourquoi nous ne le ferions pas nous aussi?


vendre nos produit brut ne paye meme pas notre salaire.........pfffffffffffffff vaut mieux rester assis sur notre derriere et de regarder travailler les autres.................
j,essais a chaque semaine de vendre mes légumes cultivé sans aucun poison a des restaurants, et la plupart regarde le prix du marché conventionel, et nous offre ce prix.............................;finger;

nous on a choisi de payer des salaires au lieux de payer des pesticide qui nous tuent a petit feu a chaque fois que nous en consommont.

On a fais ce chois tout dabord pour nourrir notre famille de facon naturel et sans poisons, (quand on aime nos enfants on fais ce sacrifice), nous somme respectueux de l'environement car nous ne seront pas toujour la, mais les générations futures ont le droit de vivre dans un environement propre eux aussi.

L'industrie et la sociétée d'aujourdhui est completement a coté dla coche...........................les prioritées sont toutes vers le profits, et fuck la nature, fuck les génération future et fuck la santé.


Posez vous la question pourquoi les produits alimentaires qui sont produit dans les autres pays coutent si peu cher?
eux meme en mangent probablement pas, car les pesticide ca fais ­"la job" la production est basé sur les exportations............................le plus de $$$$$$$$$$$$$$$$$ le plus vite possible est le mot d,ordre......................


et vive la galere..................................;finger;


qui a dit que l,etre humain étais le plus intelligent dfe la planete?

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Hein36 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Hein36 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Hein36 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Hein36 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Hein36 Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Hein36

ah oui cé nous meme

moi je dit que nous somme tellement intelligent que nous somme la seule race capable de s'exterminer nous meme.......................................

un minable ver de terre ne saurais en faire autant........................











a méditer. Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies8
Revenir en haut Aller en bas
Bobonhomme
Langue pendue
Bobonhomme

Nombre de messages : 4045
Age : 98
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 19:12

Ti -Noèl t'as tout d'un gourou sauf que tu dis la vérité basée sur la réalité. Alors :révérence: . Je suis ton supporteur.

Et vive les vieux! :tchin:
Revenir en haut Aller en bas
karinelar
Langue pendue
karinelar

Nombre de messages : 561
Localisation : La Prairie (Rive-Sud de Montréal)
Date d'inscription : 20/07/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 19:31

Ouais....vous me confirmez bien ce que je ne voulais pas vraiment entendre!!!! Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Rire07

Il semble que ce soit complexe et peu rentable..bon ok!
Mais j'ai tout de même vu certaines personnes exprimer des idées positives que ce soit au niveau du nombre d'animaux, de la transformation des produits, d'activités connexes qui permettent d'apporter des revenus supplémentaires....

Je dois dire que j'ai lu attentivement toutes vos interventions et que je suis bien contente de voir toutes vos opinions....

Il y a certaines choses qui semblent revenir toutefois et qui semblent être de plus ou moins gros problèmes:

-Le manque de valorisation des produits de la ferme qui sont produits (comme le dit si bien Ti-Noel) sans poison et j'ajouterais avec respect de la terre et des animaux

- La difficulté de demander le prix que le produit vaux réellement (est-ce nous qui n'ausons pas demander le bon prix???)

- Il semble aussi qu'il soit difficile de se faire reconnaitre comme petit éleveur...J'ai déjà ressenti en parlant à de gros producteurs que je n'avais pas ma place, que c'était un genre de chasse gardée...
Revenir en haut Aller en bas
StephaneD
Langue pendue
StephaneD

Nombre de messages : 6456
Localisation : St-Georges-de-Windsor
Date d'inscription : 15/03/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 21:30

Comme la majorité d'entre nous buvons du lait pasteurisé avec seulement 2% de gras, il est plus que probable que du lait cru nous rende malades quelques jours, le temps que notre organisme, et surtout notre foie, soit en mesure d'assimiler le gras supplémentaire. Par contre, ce n'est pas parce que le lait est impropre a la consommation!
En fait, les quotas protègent les grosses exploitations comme nous le prouvent toutes les petites fermes qui ont du fermer faute de moyens de se payer le quota. De nombreuses fermes laitières valent moins cher que les quotas achetés par le cultivateur!
Même chose avec les autres quotas, poulets de chair, oeufs, porc, etc....
Pour le petit exploitant, il ne peut bien sur rivaliser en revenus avec les exploitations qui peuvent se permettre (ce sont souvent des compagnies, pas des familles) d'investir d'énormes montants pour obtenir plus de profit.
Une chose aussi, je trouve quand même spécial, sans nier le droit de nos cultivateurs a faire un salaire décent, qu'au Quebec, contrairement a la plupart des autres pays, les produits locaux soient plus dispendieux que les produits importés....et je ne parle pas que des produits a rabais de la Chine! Même les fromages européens sont souvent moins chers que les notres!
En fait, je crois qu'il y a des choix a faire en société, et nous ne les faisons pas encore....
Revenir en haut Aller en bas
Ti-Noël
Langue pendue
Ti-Noël

Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 23/02/2005

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 22:26

juste pour remettre mon grain de sel, le lait cru a la particularité de laisser monter la creme sur le dessus de la pinte car il n'est pas homogénéisé et la creme étant moin pesante que le lait, elle flote a la surface.
Donc ce lait n,est pas beaucoup plus gras que celui du commerce, surtout si on le compare avec du cheddar qui contient 35% de matiere grasse.
Ceux qui ont déja bu du lait cru, ont probablement fais comme moi et ramasser la creme sur le dessus des pintes pour faire du bon beurre d'habitant.


L'industrie a quand meme réussi a nourrir la race humaine tout comme on le fais avec du bétail...........................Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Rire07
Revenir en haut Aller en bas
Sunny
Langue pendue
Sunny

Nombre de messages : 4095
Age : 57
Localisation : Bois-Francs
Date d'inscription : 10/06/2008

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMar 18 Aoû - 22:39

Je pense comme Ti-Noel :Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? 684487:
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMer 19 Aoû - 8:25

Ah oui tu peux décider si tu veux avoir des crampes ou pas. Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies2
Par contre, à la première intoxication alimentaire, le monde va sortir en disant...pourquoi le MAPAQ n'a pas réglémenté la vente du lait et empêché la vente de lait à la ferme? ;quoi?;

Et la plupart des producteurs laitiers sont bien contents de ne pas vendre leur lait à la ferme car si c'était dérèglementé, ils n'auraient pas le prix qu'ils ont en ce moment... Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies2
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMer 19 Aoû - 8:27

Valérie Gagné a écrit:
Ici c'est sa que l'ont boit et ont a jamais eux de problème.

Ouep l'organisme s'habitude à la présence de certaines bactéries...habituellement c'est juste au début que l'on a quelques petits problèmes... Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Smilies2
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Langue pendue
Virginie

Nombre de messages : 456
Localisation : Saint-Apollinaire
Date d'inscription : 09/04/2009

Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? EmptyMer 19 Aoû - 8:34

StephaneD a écrit:
Comme la majorité d'entre nous buvons du lait pasteurisé avec seulement 2% de gras, il est plus que probable que du lait cru nous rende malades quelques jours, le temps que notre organisme, et surtout notre foie, soit en mesure d'assimiler le gras supplémentaire. Par contre, ce n'est pas parce que le lait est impropre a la consommation!
En fait, les quotas protègent les grosses exploitations comme nous le prouvent toutes les petites fermes qui ont du fermer faute de moyens de se payer le quota. De nombreuses fermes laitières valent moins cher que les quotas achetés par le cultivateur!
Même chose avec les autres quotas, poulets de chair, oeufs, porc, etc....
Pour le petit exploitant, il ne peut bien sur rivaliser en revenus avec les exploitations qui peuvent se permettre (ce sont souvent des compagnies, pas des familles) d'investir d'énormes montants pour obtenir plus de profit.
Une chose aussi, je trouve quand même spécial, sans nier le droit de nos cultivateurs a faire un salaire décent, qu'au Quebec, contrairement a la plupart des autres pays, les produits locaux soient plus dispendieux que les produits importés....et je ne parle pas que des produits a rabais de la Chine! Même les fromages européens sont souvent moins chers que les notres!
En fait, je crois qu'il y a des choix a faire en société, et nous ne les faisons pas encore....

Correction, le porc est encore hors quota bien que l'option soit envisagé ces jours-ci :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty
MessageSujet: Re: Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?   Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivre des revenus de sa fermette: réalité ou utopie?
» Les revenus dans l'élevage.
» Vivre autrement, vivre sans argent (ou presque)
» où vivre pendant le chantier ?
» Poids fermette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Association des éleveurs amateurs de Chantecler de la Basse-Cour-
Sauter vers: