La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L’heure bleue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaetane
Langue pendue
Gaetane

Nombre de messages : 492
Age : 55
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 02/05/2009

L’heure bleue. Empty
MessageSujet: L’heure bleue.   L’heure bleue. EmptySam 16 Mai - 2:57

Elle ne se cache pas
Ne minaude, ni ne bat la paupière
Elle se faufile, esquive
Se confie en biais
Glisse dans le flou
S'évade dans l'indécision
Se calfeutre sous ses mots
Vie en elle !

Elle retourne vos interrogations
A gros sabots
Elle dépiaute vos piètres manœuvres
Ses secrets ne sont pas
Un palais déserté

Fausse énigme
Qui ne déteste pas
En organiser le mystère !

Ou peut-être une femme
Qui se pense trop évidente
Et trop insignifiante
Pour ne pas multiplier les masques
Et les rôles
En perpétuelle attente d'être !

L’important, c'est ce qu'on cache
Pas ce qu'on montre
Fagotée comme l'as de pique
Elle se dissimule derrière
Une ahurissante quotidienneté !

Un rien Pimprenelle SDF
Airs de lutin fantôme
L'anorak
C'est pour la pluie
Les tennis
pour le confort
Le pantalon bleu délavé
Pour l'anonymat !

Quant au pull bleu layette
Il ne parait pas de première fraîcheur !

Il n'y a clan, dans tout ça !
Il n’y a mode, là dedans !
Il y a, elle !

Ni misérabilisme affecté
Ni grungitude stratégique
Juste ses trois enfants
Qui profitent de sa présence
A qui elle a donné vie
Et qui réclament
Une bonne part de la sienne !
Sinon, comme tout un chacun
Elle a parfois des envies de s'habiller
Des besoins de beaux vêtements !

Elle s'approche
Tend la main
Vous plante les yeux
Droit dans les pupilles
S'assoit
Commande une bière
Se défait de son déguisement
Et là, tout change !

Un visage qui dés qu'elle parle
Se met à émettre !

Oui, mais elle n'émet pas
Ce que d'ordinaire, diffusent les gens
Elle ne bat pas la campagne de ses cils de blé mûr
Ils sont foncés et longs, au naturel !

Ne minaude pas
S'évite moue boudeuse
Et aguicheries chattes !

Chez elle, …


Conquête de séduction
Elle ne vient pas renifler vos attentes
Pour savoir comment
Elle va vous satisfaire à minima
Elle préfère vous jauger pour décider
Comment elle va s'appliquer
A vous décevoir au maximum.
Ce n'est pas en vain qu'elle désigne
Le sens de l'esquive
Comme son principal trait de caractère.

Je suis un mensonge qui dit la vérité !

Elle s'applique surtout à se tenir à distance
Respectable de la problématique vrai-faux
Elle fait l'éloge de l'incertitude
Se gargarise de la grisaille du doute
Elle déteste par-dessus tout
Tout devoir trancher
Choisir, exclure
Préférant l'aquarelle au fusain !

Où elle était le jour de sa naissance ?

Avec une certaine indifférence
Une professionnelle de la schizophrénie
En travaillant déjà secrètement
A inventer ses chemins, à venir…

La désirante sans objet
Une femme libre, qui tente chaque matin de se libérer
Se passionnant …

Ce passage …
D'une indifférence masochiste
A un sadisme indifférencié
Elle le revendique !

Mais, elle s'est toujours connue violente
Sous les bonnes joues d'adolescente prolongée
Sous les taches de rousseur
D'une poil-de-carotte très malléable
Très disciplinable…

Jusqu’au prochain carrefour !

Elle connaît cette violence en elle
Cette noirceur extrêmement contrôlée
Ce besoin d'agresser en mineur
Avec une force d'autant plus tranchante
Qu'elle vous parait inoffensive, émoussée
Sa « garcerie gaie !

J'ai, en moi, une sorte de noyau dur
De résistance
Un côté pas très rond, pas très gentil
Mais assez jubilatoire
Un aspect guerrier, vengeur …
Et qui m'amuse !

Elle a encore des facettes à découvrir
Elle peut aller très loin clans la vraie noirceur
La cruauté, la "mälevolence"
A aussi le chic
Pour faire bouger les lignes
Sans qu'on y prenne garde !

Elle adore les glissements progressifs
Et insoupçonnés des attitudes
Et des comportements
Elle n'est définitivement pas
Dans les grands airs qu'on brasse
Dans l'hystérie pâmée !

Elle reste l'exacte !

L'une est une secrète qui garde
Le pouvoir
Sur sa vie et aime
Le pouvoir
Sur les vies
L’autre est une effusive qui perd
Pied dans la vie
Et finit au fond des piscines
De sa mal-vie !

Il y a mieux pour se cogner à la dureté des temps
Pour cabosser sa personnalité
Des plaies et bosses du vécu
D'où le besoin d'introspection, d'analyse
Et l'art de couper les cheveux en quatre
De dire tout et son contraire
De se noyer dans la dialectique !

Mais ce narcissisme intellectualisé
N'en fait aucunement une péroreuse
Sinistre et prétentieuse !

J’aile sens de l 'humour et de l'autodérision !

Elle vous dessine en mots décrit…
Ces petits mouvements
De la pensée qui
Précèdent la pensée !

On ne peut s'empêcher
D'y lire une évocation de son jeu à elle
Fait de trembles imperceptibles !

Car l’étonnant
Est sa façon de refuser d'exposer :

Un point de vue
Un choix
Sa tendance

A se déterminer par rapport aux autres
Comme si les gens sûrs d'eux, la fascinaient !

Elle, elle aime nager dans l'indécision:

Ma seule certitude est mon manque de certitudes !

Son parfum
C'est «L'Heure bleue» !

Ni que, parfois, lui viennent des lapsus
Qui la font vous traiter de «salaud» !
Revenir en haut Aller en bas
Bobonhomme
Langue pendue
Bobonhomme

Nombre de messages : 4045
Age : 99
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

L’heure bleue. Empty
MessageSujet: Re: L’heure bleue.   L’heure bleue. EmptySam 16 Mai - 4:36

Que dire de plus! L’heure bleue. Autre062
Revenir en haut Aller en bas
 
L’heure bleue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fleur bleue - gentiana gracilipes
» Heure Sautante
» épinette bleue
» Heure exacte
» Heure d'agnelage?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Pause Café :: A coup de plumes-
Sauter vers: