La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.

Aller en bas 
AuteurMessage
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17434
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Lun 19 Fév - 12:10

Je me demande si vous avez ça en France.
Évidemment, tout le monde sait que la vie, les activités, sociales et culturelles sont plutôt limitées dans les villages. C'est pas ici que sont les grandes salles de spectacles, les orchestres philarmoniques, les cinémas, les grands centres commerciaux. Absolument rien de ça ici.

Sauf que.....on a un substitut. Hé oui, la vie sociale y est, en fin de compte, carrément plus active que dans les villes. Ayant vécu mes 50 premières années en ville, je ne connaissais pas cet aspect de la vie villageoise. J'ai bien pu avoir un léger aperçu à l'occasion, du coin de l'œil, en passant au-travers du village où j'ai mon chalet au Québec, mais c'était alors un coup de chance et de toute façon insuffisant pour que j'en réalise l'importance.

Mais depuis que je suis à Ignace et membre du cercle d'amis de René, je le vis régulièrement. Dans nos villages, la vie sociale peut être intense. La plupart des résidences possèdent leur garage, or, c'est le garage qui tient lieu de salon, de taverne, de lieu où tous les potinages se font. Bref, René tient garage ouvert à l'année. C'est quand même un lieu étonnant. N'importe qui y a accès n'importe quand. Personne ne frappe avant d'entrer. On entend arriver un véhicule puis la porte s'ouvre à la volée et vla un nouvel arrivant. Salutations à la ronde, chaleureuses poignées de main et tout le monde se réinstalle. À l'ouverture de la porte, notre regard se pose sur 5 ou 6 motoneiges. L'une à le capot ouvert et son proprio est à y apporter des soins mécaniques avec l'aide de deux ou trois autres gars. Devant les machines, trois tables sont alignées en une longue table autour de laquelle de nombreuses chaises permettent à un groupe important de poser leurs fesses et d'y vider bières sur bières. Sur le mur du fond, l'établi, des tablettes, des tiroirs et une phénoménale quantité d'outils soigneusement rangés, accrochés, suspendus, en ordre de taille, de puissance, de facilité d'utilisation. Sur la mur côté droit....encore une tapisserie mur à mur d'étagères croulant sous une impressionnante collection d'outils, de machines, de bric à brac mystérieux. Il y a de TOUT, du bidule le plus récent servant à recharger le téléphone cellulaire de René aux filtres à l'air et à l'huile pour motoneiges ou ses pick-up de déneigement, aux tubes de plastique servant à remplacer la ligne d'amenée d'essence . Et René sait avec précision où se trouve la totalité de tout ce bazar. Le dernier tiers de son établi sur le mur du fond est réservé à entreposer les caisses de bière avec lesquelles il abreuve la masse des ''survenants'' (certains diraient des nouveaux arrivants). Quasi personne arrivant avec ses propres provisions, René joue le rôle du pourvoyeur. Je lui ai souvent dit que les gens abusent de lui allègrement et perso, j'ai toujours refusé d'exploiter sa trop grande générosité. C'est donc avec ma propre bouteille de rhum Brésilien que je me suis joint au groupe pour la fête suivant le Poker Run (une importante randonnée de motoneige annuelle pour laquelle les gens viennent de Dryden, Red lake, Thunder Bay afin de participer) samedi dernier.

Prenant place tout contre le dernier tiers de son établi mais sur le mur de droite, un frigo permet de conserver une impressionnante quantité de bière et d'alcool au frais alors que la partie du haut fourni glaçons à qui en a besoin. Samedi dernier, en plus, René avait installé son gril au propane en bout de cette longue table et il y faisait cuire saucisses à hot-dog et boulettes de steak haché afin d'en garnir les pains adéquats et nourrir la foule. Perso, c'est un truc qui me laisse les yeux ronds et complètement déstabilisé. Ça doit lui coûter un bras, une terre en bois deboutte cette folle générosité. Or, faut pas penser que le lendemain, il reçoit compensation en se rendant ailleurs, pas du tout. C'est TOUJOURS chez-lui que ça se passe. Nous nous sommes donc joints à eux Fabiana et moi ce samedi soir vers les 6 hr 30 et n'avons quitté qu'à 1 hr 15 minutes du matin (oui, j'étais beau joual.....traduire par complètement garlo.....ahahahahaha....., en effet ça se nomme aussi ivre, saoul comme une botte, les pieds ronds, équilibre précaire, pas en état de conduire, Fabiana s'est occupée de ramener son vieux débris!). Il y avait quelques siècles que je n'avais pas fait pareils abus! Reste que tout ce temps, c'est un va et vient constant au garage. Vers les minuits est arrivé une jeune personne d'une générosité exceptionnelle avec son corps, connue de tous comme l'offrant à qui veut s'en occuper et même à tous groupes de copains en mal d'amour, avec ses deux petits garçons de pères inconnus. Elle est de la famille de grands amis d'enfance de René mais n'étant pas du tout de nos générations, je me suis toujours demandé qu'est-ce qu'elle venait fiche là! Pas fort pour ses si jeunes enfants non plus! Pffffffff!

Par contre, il ne faut pas croire que René est le seul à tenir salon dans son garage. Il y a ça partout. Hubert (prononcer YOUBEURT) notre ami et chef de la police d'Ignace a le même, Mike Ferrara un autre ami pareil et lui en plus est musicien, fort bon joueur de guitare alors chez eux, c'est la plupart du temps musical, et c'est ainsi partout dans le village.

Le lendemain, Julie nous disait qu'ils ont filé ainsi, dans le garage, jusqu'à 3 hr du matin.
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17434
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Lun 19 Fév - 21:55

Les fins de soirée ressemblent parfois à ça! Un que le sommeil éthylique a gagné alors que la bonne humeur règne chez son voisin! C'est un garage double et les tables en font la largeur complète.
Revenir en haut Aller en bas
shetann
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 4142
Localisation : Laurentides,Qué.
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Mar 20 Fév - 16:47

J'ai bien aimé ce que tu nous as raconté, on avait l'impression d'y être! Tu racontes drôlement bien! Chaque village a son poste de rencontres si je peux dire; le p'tit resto du coin ou les gens se retrouvent au p'tit matin et y demeurent jusqu'au diner, d'autres se rencontrent dans le garage d'un copain comme tu racontes....dans mon coin je vois régulièrement un groupe se retrouver au Tim's Horton (resto à beignets et muffins) à tous les jours de la semaine à la même heure pour jaser, prendre un café, blaguer et on voit bien à les regarder ô comment ils apprécient leur rencontre, on les entend rire, se taquiner, on les voit sourire, bref ils sont heureux!
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17434
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Mar 20 Fév - 17:26

Bien vrai Shetann, c'est un truc que j'apprécie vraiment d'un village! Les gens se connaissent tous et les relations interpersonnelles sont constantes. Tellement différent de la froideur des villes où tout le monde s'ignore. Un autre truc qui m'avait grandement étonné, ce sont les saluts. Tout le monde se salue, s'envoie la main lorsqu'ils se croisent, que tu sois en voiture ou à pieds peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Lapin extatique (de savane)
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 65
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Mer 21 Fév - 12:00

Ca ne risque pas d'arriver chez nous !

Dans le quartier tout le monde est terré derrière des murs et des d'au moins trois pieds.
Le seul hurluberlu qui a une murette que l'on peut enjamber, c'est moi
Je supporte mal de me sentir cloîtré.

Le petit signe de main ne se pratique qu'entre amis ou connaissances proches.


Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17434
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Mer 21 Fév - 18:29

Tu vivrais le même problème que moi au Brésil alors! Murs de 4 mètres de haut tout le tour des maisons avec portes de prison aux serrures multiples pour l'accès et dont le sommet est garni de pointes de verre ou de métal ou encore carrément électrifié. J'étouffe carrément coincé là-dedans. Je suis obligé de me désemprisonner régulièrement afin d'aller prendre un bol d'air de rue!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Lapin extatique (de savane)
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 65
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Ven 23 Fév - 16:04

Au Brésil, il ont sûrement quelques raisons, alors que dans mon quartier ce n'est que pour se cacher et éviter les voisins !

Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17434
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   Ven 23 Fév - 17:35

Au Brésil, je crois que les débuts de cet emmuraillement était plutôt culturel. Les premiers à construire arrivaient du Portugal....et je crois que c'est pas mal comme ça là-bas, enfin, j'imagine. Cependant, la situation s'étant beaucoup envenimée et la violence étant maintenant monnaie courante, oui maintenant ils ont de très bonnes raisons.
Chez la mère de Fabiana, alors que Fabi était gamine, malgré le mur hérissé de tessons de bouteilles, un mec a réussi à s'introduire et tentait de pénétrer dans la maison par la fenêtre du salon. Il a été reçu à coup de manche de balais et s'est éclipsé à toute vapeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un truc me fait rire dans les petits villages Canadiens.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un truc vite fait : le Strammer Max
» anecdote marocaine qui nous a bien fait rire (de nous....)
» elle m'a fait rire
» trous dans hosta
» Aujourd'hui qu'as-tu fait dans ton jardin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Pause Café :: Vingt Milles Lieux sur la Terre-
Sauter vers: