La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dave_Rex
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mar 28 Oct - 16:42

La SEBC n'est pas sous la tutelle d'Holstein-Canada, elle utilise les services d'Holstein-Canada.  C'est très différent.  Avant elle utilisait les services du CLRC/SCEA (Canadian Livestock Record Corporation / Société Canadienne d'enregistrement des animaux).  C'est la SEBC qui gère entièrement la race canandienne.  Il semble qu'Holstien-Canada aide aussi la SEBC à illustrer son standard de perfection.

Peut-être que je suis dans le champ, mais je peux te dire que je suis né sur une ferme laitière.  Nous avons eu des Ayrshire, puis passé aux Holstein et maintenant, mon frère a aussi des Jersey.  Je suis administrateur sur le CA de 2 associations enregistrées sous la Loi des généalogies d'animaux. Ça fait plus de 25 ans que l'étudie la LGA.

Voici la citation de l'objet de la LGA:
Citation :
Objet de la loi
3. La présente loi a pour objet de favoriser l’amélioration des races et de protéger ceux qui élèvent et achètent des animaux en pourvoyant à la constitution d’associations autorisées à enregistrer et à identifier les animaux qui, de l’avis du ministre, ont une valeur importante.

Je crois que l'objet de la loi est assez clair.

Il n'y a pas une seule unique définition au mot pureté d'une race.  Toi, tu y vas d'une définition classique qui ne fait que regarder le pedigree, les ancêtres d'un animal donné.  C'est la façon de penser la plus répandu en Amérique du Nord.  Mais il faut savoir que toutes les races viennent d'animaux sans race définie.  Ce qui fait une race, c'est la sélection qu'on y apporte pour que le cheptel devienne homogène.  Alors, l'apparence et l'utilité d'un animal peut entrer dans sa définition de pureté.  Un animal peut être rejeté parce qu'il n'est assez semblable à ses congénères de race même si son papier dit qu'il est 100% pure.  C'est cette notion que je trouve qu'il manque au Canada en élevage d'animaux.  C'est flagrant dans les élevages de chiens, on y voit plein de dérives, des éleveurs qui se mettent à sélectionner complètement différemment de ce que le standard demande.  On finit par avoir des animaux qui sont "pures" sur papier, mais qui n'ont plus rien à voir avec leur race. Alors pour moi, la pureté implique aussi la rencontre de certains standards.

Voici une liste de bons éleveurs que je connais un peu:
Amandes Ferme J.-P. Côté Inc., Neuville
Britannia Dominique Petit, Saint-Valérien de Milton
Monbriant Ferme Beaudry & Fils Enr., Saint-Valérien de Milton
Les autres sont peut-être bons, mais je ne les connais pas.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mar 28 Oct - 17:02

Je vais te donner raisons. Pour l'enregistrement des taureaux, le seul critère qui est demandé maintenant, c'est que l'animal soit pur à au moins 31/32. Les autres critères ont déjà existés, mais comme il n'y a à peu prêt plus personne qui ont un taureau d'étable, que la sélection des taureaux se fait par les Centres d'insémination, on laisse la responsabilité de la sélection des taureaux aux Centres d'insémination.

Je trouve triste que les associations se délestent de certaines de leurs responsabilités pour les donner à l'Industrie en générale.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17049
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mar 28 Oct - 19:11


Je n'y connais rien de rien en vaches Canadienne, mais je me suis payé la traite avec ce post! Je suis assis sur le bout de ma chaise depuis le début, attendant anxieusement la réplique de l'autre. ange
Je vais vous dire. On voit bien naturellement que vous divergez d'opinion mais c'est un beau post. Ça argumente fort. Le post est mené par deux personnes intelligentes et qui ont pris des infos, ça se voit que vous ne parlez, ni l'un ni l'autre au travers de votre chapeau.
À date....je ne suis pas parvenu à trancher qui gagne! Mais j'en suis arrivé à penser que vous avez tous les deux raison dans votre façon de voir. Je dirais à Col-Hectorz de continuer dans la voie qu'il a choisie et de mener sa petite affaire comme il le pense. Il n'est pas à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Col-Hectorz
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 59
Localisation : St-Urbain Premier
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 29 Oct - 12:22

Bonjour et merci lacstjean

Je suis d'accord avec toi un bel échange qui a su rester polie et civilisé, j’apprécie beaucoup.

J'ai eu d'autres nouvelles ce matin de Holstein;

Si je veux enregistrer des animaux par embryons ou des mâles, ces animaux doivent tous être testés pour le génotype ADN.
Ces information me vienne de la personne en charge de la révision des données chez Holstein Canada.
Pourtant la personne ressource chez SEBC m'avait affirmé le contraire. Pour dire la confusion qui règne là-dedans!
C'est un laboratoire de Saskatchewan qui fais les teste d'ADN, allo les frais en plus des frais du teste et de l’enregistrement + taxe !
Ça dépasse les 100$, mais c'est quand m^me moins chere que vet qui me coute 75$ à 100$ la visite + l’insémination à 60$ et ça à chaque fois et à chaque vache. D'ici 2 ou 3 ans si je réussis à avoir un taureau conforme et valable je vais pouvoir épargner ces frais.
Cela peu semblé exagéré mais c'est toujours chère de se protéger des fraudeurs.
En attendant je continue de payer. Pourtant l’inséminateur m'avait bien dit 10 ou 15$ de frais.
Avec les associations et les contrôle ça s’appel paye pis tais-toi !

Pour ce qui est de l'évaluation de la qualité du lait et de ses composants c'est l'Association de mise en valeur des bovins de race canadienne dans Charlevoix [surtout une association pour la promotion des produits laitiers de Charlevoix] qui s'est accaparé ce marché. Ils ont leur propre liste de taureaux.
Et, sans avoir une certification différente, il ont une sélection différente et un agenda qui leur est propre, selon les besoin de l'industrie des produit laitier du terroir de cette région.
Leur programme d'amélioration de la race vise l'amélioration de la production laitière et de ses composants notamment la caséine avec le "Projet caséine Kappa".

Il ne faut pas mélanger les critères évaluées par un juge dans une compétition ou les critères requis par le commerce avec les critères pour la certification de la pureté de la race.
Les gènes ne sont pas tous dominants, les gènes récessifs pointe le nez au cour des générations
Ainsi un taureau parfaitement conforme avec un bon profil de production laitière accouplé avec une vache tout aussi conforme avec un profil supérieur peut donné une vache avec un faible production laitière malgré tout, et l'inverse est aussi vrai. Tout est relatif dans les choix de la nature.
Ce qui est important pour la certification c'est bien sur la stabilité des gènes de la race.
Vouloir inclure tous les critères requis par un et par l’autre dans la certification est utopiques.
D'abord l'instabilité d'autant de variante serait difficile à contrôler et les animaux certifiés seraient d'autant plus rare et surtout beaucoup trop onéreux pour passer la batterie de teste.
Un beau projet pour Monsanto !
Pour ma part je préfère la démocratisation des protocoles au despotisme des puissantes industries qui ont mainmise sur notre alimentation.
Ce n'est pas de la paranoïa, c'est une réalité; 5 géants se partagent le marché alimentaire mondial et il y font la loi. Si ont remet les reines à un élite il devient le maître des lieux, l'honnêteté, l'intégrité
ne rime pas avec pouvoir et profit corporatif.
Les associations sont aussi forte que leur membres, il n'ont pas les moyens et les mêmes enjeux qu'une corporation qui doit répondre aux investisseurs qui exige un bon pourcentage de profits.
J' entend et je vois souvent des plaintes contre ces associations d'animaux de race au Québec.
Tout comme dans la politique, ont entend beaucoup de belle parole mais dans le concret y'a pas beaucoup de monde qui vote quand c'est le temps.

Je n'ai rien a gagné, je ne suis pas un producteur de lait, j'ai bien travailler avec de vache, la traite, les conduire au champ et tout ça mais c'est dans une autre époque tout a changé depuis, aussi bien dire que je n'y connais pas grand chose, mais je suis un canadien de naissance et mon pedigree remonte à + de 400 ans ici, j’aime mon Québec et ses particularités. Je ne veux pas qu'il devienne beige fond de décor, pour fondre dans la masse, la différence est ce qui fait sa beauté et c'est pour cela qu'il est tant aimé et reconnu dans le monde. Vive la différence !
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 29 Oct - 14:44

Col-Hectorz,
Désolé d'être pointilleux, mais quand tu parles d'ADN pour les mâles et embryons, tu dois vouloir dire "test le filiation par ADN". Ce teste vérifie si l'ADN correspond bien à celui des géniteurs inscrits. C'est pour être certain d'avoir la bonne généalogie et qu'il n'y a pas eu erreur ou fraude.

Le génotypage aussi appelé "génomique" est un autre test pas mal plus compliqué. En fait, on va chercher sur l'ADN une grande quantités de marqueurs (des milliers). Ces marqueurs sont des séquences d'ADN qui varient d'un animal à l'autre, mais on ne connaît rien de ce marqueurs, est-ce ce qui contrôle la couleur du poil ou la rigidité du sabot, on n'en a aucune idée. Par la suite on compare tous ces marqueurs avec plein d'animaux et on tente de déterminer quels sont les marqueurs qui reviennent le plus souvent chez les bonnes vaches. Ensuite, on se met à sélectionner les jeunes taureaux en utilisant ces fameux marqueurs. Le système semble bon en théorie, mais le problème c'est qu'on n'a aucune idée de l'utilité des marqueurs qu'on compare. C'est assez rigolo quand on teste une très jeune génisse et qu'elle tombe dans le top de la génomique et que les centres d'insémination veulent un fils d'elle. Mais une fois qu'elle vêle, elle est petite, laide et ne produit pas beaucoup de lait, juste bonne à faire des boulettes à BigMac... C'est arrivé chez mon frère. La génomique est à la génétique ce que l'astrologie est à l'astronomie, c'est mon opinion.

Les inséminateurs coûtent de plus en plus cher, c'est bien vrai. C'est pour ça que plein de producteurs font eux-même l'insémination. Il faut payer pour le service d'insémnation et payer la semence du taureau choisi. Difficile de s'en sortir en bas de 100$ par saillie.

La Canadienne est réputée pour avoir un taux de caséine kappa dans le lait plus grand que les autres races laitières. C'est très recherché pour faire du fromage de qualité. C'est une caractéristique de la race qui peut la rendre très intéressante.

Tes propos me montre que tu veux travailler à produire de bons animaux. C'est ce qu'on appèle travailler à l'amélioration de la race. C'est vrai qu'il y a plein des critères et qu'on ne peut pas tous les rencontrer en même temps. L'élevage est un art qui demande beaucoup d'expérience et de sagesse.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
Col-Hectorz
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 59
Localisation : St-Urbain Premier
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 29 Oct - 17:17

Bonjour Dave_Rex
Ha-ha c'est pas une formule que j'ai sortie de mon chapeau
En fait c'est comme cela qu'ils appellent cela; une analyse de génotype ADN.
Sur le formulaire de demande du SEBC, dans l'entête il y est inscrite; Analyse de génotype ADN
Et plus loin dans ce formulaire il y a 5 cases à cocher:
1-Vérification de parenté par génotype ADN,
2 & 3-Vérification du père seul.-de la mère seul.,
4-Génotype ADN seulement
5- Kappa-caséine
J'ai cherché un peu pour savoir exactement ce que c'est et j'ai trouvé ça:
"Le génotype est l’information portée par le génome d’un organisme, contenu dans chaque cellule sous forme d’acide désoxyribonucléique (ADN)."
"Le génotype détermine les caractères d’un individu, constituant le phénotype, et se transmet des parents à leurs descendants".
"Le génotype détermine les caractères d’un individu, constituant le phénotype, et se transmet des parents à leurs descendants."
"Le génotype d'un enfant est donc le résultat du mélange d'une partie du génotype du père et de la mère".
Cela veut tout simplement dire les gènes, le mot "génotype" semble être moins répandu.
Quoi qu'il en soit ce genre d'analyse peut être très complexe ou plus simple.
On peut par exemple rechercher les marqueur de la trisomie 21, mais la recherche peut-être plus poussé, la recherche de marqueur de certains défauts connu chez la Canadienne par exemple.
Ou les marqueurs connu de certaines caractéristiques standard de la race.
Le génotype sert bien sur à vérifier la filiation d'un individu mais pour ça faut comparer les 2 gènes
Et si le père n'a pas eu cette analyse la comparaison est impossible. Et il ne peuvent pas l'exiger.
Il doit s'agir du génotypage commun à la race, puisque tout les taureaux n'ont pas été analysés.
Dans ce formulaire des info sur la parenté et demandé et on demande si le génotype ADN à été complété. Qu’est-ce qu'il font si y'a rien sur les parents?
Aucune idée, je vais traversé le pont quand j'y serais rendu.
Comme tu dit les inséminateur coûte de plus en plus chère, mais à voir le gars faire, et la vache se faire aller, je vais surement pas faire ça moi-même-c'est pour cela que je veux un bon taureau.
C'est pas juste l'argent parce que faut l'entretenir ce gros animal là, c'est pas donné.
C'est les installation et l'équipement qui me fait défaut.
Les vache sont en liberté, je n'ai aucune 'stall', ni même aucune entrave.
J'ai fabriqué quelque chose dans un passage mais c'est pas l'idéal surtout pour Micha qui en est à sa première rencontre avec un inséminateur.
La caséine est aussi présente Chez la Jersey et est aussi rechercher pour la production du yogourt et du labney, la caséine à aussi une réputation nutritive et préventive qui ajoute à sa valeur.
Et dans ton dernier paragraphe tu résumes un peu ce que je veux dire par "ne pas vouloir amélioré la race, la préserver sera bien assez pour moi".
Bonne journée à tous, je retourne faire la tournée.
Revenir en haut Aller en bas
papugi
Langue pendue


Nombre de messages : 639
Localisation : Mont St Hilaire
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 30 Oct - 11:16


je suis comme lacstjean et je lis avec attention cet echange interessant et passionne...
moi, connais un ti-peu le vocabulaire en genetique mais que des fermiers ou eleveurs de vache en connaissent autant m'impressionne!
Ca a l'air qu'on ne peut pas etre proprio de vache sans etre geneticien...

Moi, tombee du monde des perroquets dans celui des vaches ..c'est toute une chute ;m,enfin;
dans un nouveau monde pour moi!   :))


J'espere que tu nous donnera encore des nouvelles de passiflore...

bonne journee
Revenir en haut Aller en bas
Col-Hectorz
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 59
Localisation : St-Urbain Premier
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 30 Oct - 17:58

Bonjour papugi

Bien sur que vous aurez des nouvelles de mes Canayennes !
Commw dans bien d'autres domaines où tu dois te commettre avec des commerçant instruits, tu n'as pas le choix d'apprendre leur langage ou tu te fais 'enfiroiper'.
Dans le domaine agricole d’autrefois, les fermiers qui, pour certain ne savait pas lire, il y avait un honneur à préserver, un code d'étique. Aujourd'hui, c'est une cote à la bourse qui fait le prix pour certains, ou un jeune universitaire qui vient leur enseigner comment 'séclé' le "soigneur automatique".
Sans compté les savants conseils d'un gouvernement qui est gouverné par le lobbying des précieux conseiller corporatifs.
Dans tout ça faut s'y retrouver, ou être bien chanceux; bon nombres de fermes sont perdues et démantelés, par malchance croient-ils[elles].
Combien d'entre vous ont du apprendre, à leur dépend, le langage des financiers ?
Revenir en haut Aller en bas
Col-Hectorz
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 59
Localisation : St-Urbain Premier
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Un google + des vaches Canadienne   Ven 31 Oct - 16:18

Bonjour

Une nouvelle communauté se forme sur Google+ autour de la race bovine Canadienne.
Si cela vous intéresse, je vous donne le lien >
https://plus.google.com/communities/103283992640255841040
J'espers que ça va bien démarrer, c'est tout récent.
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Lun 3 Nov - 7:55

Bonne idée cette page, je lui souhaite tout le succès qu'on peut !
Revenir en haut Aller en bas
papugi
Langue pendue


Nombre de messages : 639
Localisation : Mont St Hilaire
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Ven 7 Nov - 9:49

bon matin,
j' ai vu recemment un documentaire sur la derniere ferme laitiere a Beloeil...un genre de stagiaire y passait 21 jours pour filmer tout ca...

sincerement, a voir la vie des ses vaches laitieres, faudrait ne plus boire de lait ni manger de fromage car on entretien cette torture animale industrialisee...c' est l' horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Sab111
Langue pendue


Nombre de messages : 50
Localisation : montérégie
Date d'inscription : 16/05/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 19 Nov - 9:09

Honnêtement, la vie des vaches laitières n'est pas pire que celle des vaches de boucherie ni que le porc.

En fait selon moi, le pire de tous étant le porc et le moins pire étant la vache laitière. Au moins, beaucoup de vaches laitières vont dehors en été... Les porcs, c'est de la torture pure.
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 19 Nov - 13:06

C'est vraiment drôle de lire ces commentaires qui disent comment il est merveilleux de voir les vaches dehors l'été. Mais saviez-vous que dehors, il y a des mouches, bien plus de mouche qu'à l'intérieur des bâtiments où il y a une bonne ventilation? Saviez-vous que les vaches n'aiment pas le soleil ardent de l'été? Elles préfèrent de loin être à l'ombre et à la fraiche. Saviez-vous aussi que les pâturages rendent les vaches très vulnérables aux parasites comme les vers intestinaux? À bien y penser, les étables modernes et bien ventilées sont bien plus confortables que la plupart des pâturages... À comparer à la vie que mène bien des humains, les vaches laitières du Québec sont pas mal confortables dans les étables ultra-modernes....

Dave
Revenir en haut Aller en bas
roussette
La fouine du forum
avatar

Nombre de messages : 1119
Age : 64
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 19 Nov - 13:16

C est ce que je pense aussi Dave!!Mais c est une comme une cage dorée....Je suis partagée , ne sachant quoi penser sur ces étables a milles vaches. ;quoi?;
Revenir en haut Aller en bas
Sab111
Langue pendue


Nombre de messages : 50
Localisation : montérégie
Date d'inscription : 16/05/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 19 Nov - 13:43

C'est vraiment drôle de lire les gens qui pensent que c'est mieux d'être enfermé dans une stall de 3-4 pieds de large avec une chaine à la tête, avec ce que ça amène en problèmes, plutôt que d'être dehors.
Normalement un troupeau entretenu aurait du produit anti-mouche et serait déverré à intervale régulier.

Quand tu parle de bien ventilé Dave, tu parle de quelle façon? Parce que ce qui est bcp utilisé c'est la ventilation naturelle. Si c'est de ce dont tu parle, oublie l'avantage de rester en dedans pour ne pas avoir de mouches et de vers....  Alors dans la plupart des établissements du Québec, je t'assure qu'il y a des mouches dans l'étable. Ah oui, peut-être que 2-3 producteurs riches ont l'air climatisé, des entrées à double portes et des bâtiments si étanches qu'aucune mouche ne peut y entrer, mais c'est loin d'être la vie de la majorité des vaches Canadienne.

Ça ne tient pas la route d'empêcher un animal d'aller dehors à cause des mouches, puisque la majorité des établissements ont des mouches à l'intérieur AUSSI.

Pour l'ombre, des arbres, ça fonctionne en général très très bien. Facile d'entretien, naturel, beau..
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Mer 19 Nov - 15:31

Roussette, bien d'accord avec toi sur le questionnement des étables à 1000 vaches et plus. Heureusement au Québec, nous n'avons qu'une seule entreprise qui dépasse le cap des 1000 vaches. Il faut dire que les fermes comptant plus de 200 vaches sont rares aussi. Nous sommes chanceux de toujours avoir une majorité de fermes laitières à taille humaine.

Sab111, la plupart des étables à ventilation naturelle ont aussi un système de ventilation en tunnel. Quand il fait chaud comme en été, c'est la ventilation en tunnel qui fonctionne et c'est très efficace contre les mouches.

Tu essayeras ça de te coucher en plein soleil dans un pâturage pour voir combien de temps tu vas résister aux mouches, moustiques et autres insectes piqueurs. C'est sans parler de la chaleur suffoquante! Ensuite, essaies de te coucher dans une stalle dans une étable moderne. Tu verras, le choix est facile...

Des stalles à 3-4 pieds, c'est pour des chèvres. Dans les étables modernes, les vaches Holstein ont entre 5 et 6 pieds de large. Pour la longueur, c'est 6 pieds et plus. C'est sans parler de toutes les sortes de matelas ou tapis qui sont mis sous les vaches pour leur rendre ça le plus confortable possible. Les vaches confortables produisent plus de lait et vivent en meilleure santé plus longtemps. Les producteurs ont tout avantage à donner à leurs animaux le plus de confort possible.

Les insecticides et les vermifuges ne sont pas miraculeux. Les mouches finissent toujours par s'habituer aux insecticides. C'est la même chose avec les vermifuges, les parasites finissent par développer de la résistance. Le plus efficace, c'est que les aliments des animaux ne soient pas en contact avec leurs déjections. Dans un pâturage, c'est le paradis pour la transmission des parasites...

C'est plate à dire, mais il y a des éleveurs de canadiennes qui n'ont pas les moyens de se payer de bons bâtiments modernes et confortables pour leurs animaux. C'est aussi le cas avec d'autres races.

La vie à l'état sauvage et natuelle n'a rien de bucolique. Les films de Walt Disney, ça n'a rien à voir avec la vraie vie. À l'état sauvage, les animaux luttent pour leur vie à chaque instant. Les proies sont toujours sur le nerf à éviter les prédateurs tout en tentant de se trouver de la nourriture. Les prédateurs sont toujours sur les nerfs pour se trouver des proies pour survivre. La plupart des animaux sauvages meurent parce qu'ils se font manger vivants et les autres meurent bien souvent de faim ou de maladie. C'est vraiment bucolique! C'est fou comme les humains sont de plus en plus loin de la réalité de la vie sauvage et naturelle.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
Sab111
Langue pendue


Nombre de messages : 50
Localisation : montérégie
Date d'inscription : 16/05/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 20 Nov - 9:12

Lol, toi t'es ptete loin de la réalité naturelle et sauvage! Moi je pars en traineau avec mes chiens, on couche dans les igloos, on chasse notre nourriture.. L'été on est en camping dans les régions les plus sauvages du Québec. Tous mes animaux sont élévés dans les situations qui rapellent le plus leur état naturel, et moi en tant qu'humain je suis probablement la plus travaillante et la plus proche de la terre que tu puisse voir. Je suis presque auto-suffisante en potager, en viande, en poisson, etc. Je fabrique mes propres meubles, je fais mon pain, ma bière, certains de mes vêtements, mon compost, mon poulailler, etc. C'est probablement plus proche de la réalité sauvage des humains que ta propre vie et tes films de Disney ;)

Tu sais.. la vie des animaux sauvage est plus courte que les animaux qu'on dorlote, ça oui, c'est certain. Oui, ils luttent pour leur vie. Oui, une vache au naturel produirait moins de lait, elle ne serait pas forcée à vêlée et à maintenir la production si longtemps.

Parcontre, la vie naturelle est des plus stimulantes. Un poule qui aurait le choix de vivre dehors et mourir à 5 semaines versus une poules qui vivra 4 ans dans une cage de broche de 1 pied carré, laquelle tu pense qui aura une vie plus intéressante? Lutter pour sa vie c'est CORRECT. C'est ça, la vie. Un perroquet dans la vie sa passe sont temps à chercher des grains, à fuire les prédateurs. Des poules ça picosse parterre, les cheveux courent, se minouchent entre eux, grattent le sol, etc.

De plus en plus on tend à essayer de donner des "activités" aux animaux. Leurs faire chercher leur nourriture, les faire marcher, les faire jouer - on appelle ça de l'enrichissement. On doit stimuler leur cerveau un peu! Ce n'est pas si difficile d'avoir des arbres dans les champs, j'ai pleins d'amis qui l'ont fait pour leurs lamas, chevaux, vaches. Lorsqu'on ouvre les portes de l'étable, les animaux sortent.. donc ils préfère l'extérieur. Les portes restent ouvertes, les animaux pourraient rentrer s'ils le voulaient, mais non.. malgré de beaux tapis à la fine pointe de la technologie dans leurs stalles, ils préfèrent le sol extérieur. Si les champs sont assez grands, ce n'est pas rempli de merde et de boue, il y a pas tant de mouches. Je jardinne juste là, à leurs côtés, pendant 6-7 heures par jour.. et jamais de chasse-moustique. Je rentre avant 19hrs, car là c'est pénible. En pleine journée, non.

M'enfin, on voit que ton but est plutôt d'être baveux et gagner ton point, au lieu de vraiment partager :) C'est ok, c'est souvent le cas sur internet. On veut être le plus fort, on se fait baveux, on fait nos petits ironiques. Dans ce cas, je te laisse à ta bataille :) Mais je préfère de loin les conversations plus douces et plus posées. Chacun ses choix quand à l'élevage des animaux. Ceci a simplement commencé quand j'ai dis que l'élevage du porc était le pire des élevages intensifs du Québec.. je ne rabaissaient même pas les vaches laitières! Ce sont les mieux traitées de l'industrie Québecoise. Je ne sais pas en quoi tu t'es senti aussi attaqué, pauvre petit.

Au plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17049
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 20 Nov - 14:54

Hé ben là, 100 miles à l'heure d'accord avec Sab111! Pas un animal sauvage sur la planète va préférer la captivité à la vie dure de la liberté! Peu leur importe les mouches dans un choix pareil.
Tiens, regardes le celui-là, je l'ai pris fin juin dernier. Il était couvert de mouches. Les orignaux en viennent à perdre la tête dû aux mouches. Mais offre leur le choix d'une bonne étable versus la vie au grand air pour voir! Ouvres les portes de ta belle étable moderne et laisses le choix pour voir! Voyons donc! Absurde.
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 44
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 20 Nov - 15:20

bon aller je mets mon grain de sel!!!

sab111, heureusement que zom ne lit pas ton dernier post, il serait deja en train d attendre l avion pour venir squatter et si j avais pas autant d enfants et un peu plus de courage, je prendrai un billet aussi serieux, quel pied!!
maintenant pour ce qui est de la liberté des animaux, je vous donne mon point de vu.
ce sont des animaux et il ne faut pas l oublier! les humaniser c est leur manquer de respect.
j ai acheté ma jument en nov 2009. la mono du club ou je montais la choisie et est allée la cherchez pour moi. et ce pour la simple raison que je suis beaucoup trop coeur d artichaud, trop nulle pour bien choisir.
quand je me suis pointée, j ai rencontré une jument alezane, oreilles couchées si bas que j ai cru qu elle en avait pas et les dents en avant. quand je suis rentrée dans le box, elle a tourné le cul. elle cherchait à mordre chaque fois que je la sellais.......sa vie d alors, c était 23h sur 24 dans un grand box avec des potes autour.
suite à un différent avec la mono ( oui j ai un caractère de chien, certains ici le savent lol), j ai embarqué ma jument dans une pension ou elle etait beaucoup plus en pré.
elle restait vraiment très chiante dès qu elle etait en box. elle etait pourtant à l abris de la pluie, qu elle n aime pas et des mouchent qui la saoulent grave.
depuis le 6 juin 2010, elle vit dans son pré, chez nous avec un bosquet d arbres pour abris (pas eu le temps de lui en faire un en dur).....en ben tous les gens qui ont connu Legende à son arrivée n en reviennent pas de ce qu elle est devenue. elle est adorable et je ne la remettrai jamais dans un box, meme pour des soins.

les animaux sont fait pour etre en liberté. je sais que ce n est pas tjrs possible et je ma vie de reve à moi, elle est revolue depuis longtemps ( vive la famille ingalls), mais on peux essayer de faire de notre mieux.
si on me donnais un vrai choix entre la vie d aujourd hui, moderne, et une vraie vie naturelle, je signe pour la nature tout de suite, meme si ça veut dire se laver les fesses dans le ruisseau froid, casser la glace, apprendre à tirer, pas d electricité, voyager à cheval, putain je signe quoi. mais comme je refuse d imposer un choix si difficile de vie à mes enfants, ben j ai pris une option pour ma prochaine vie.....

voila j ai fini de vous saouler lol
Revenir en haut Aller en bas
Dave_Rex
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Granby
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 20 Nov - 17:01

C'est certain que l'idéal serait que tous les animaux soient dehors et sauvages comme à l'époque de l'homme de néendertal. Mais depuis l'homme de Croma-Nion, les humains ont domestiqué bien des animaux pour subvenir à ses besoins (se nourrire, s'habiller, se déplacer, cultiver, chasser, se défendre, etc). Pendant des milénaires, tous les humains avaient des animaux vivants très proches, avaient des contacts à tous les jours avec des animaux. Mais depuis quelques décennies, la majorité de la population n'est plus en contact avec les animaux. La très grande majorité de la population ne sent même plus le besoin d'avoir des animaux pour vivre. Quand les gens sentaient qu'ils avaient des animaux pour vivre, la question du "bien être animal" ne se posait pas. La question du "bien être animal" un phénomène très récent.

Je crois qu'on s'entend tous pour dire que les animaux sauvages vivent une vie difficile et qu'ils ont besoin de liberté pour vivre. Les animaux domestiques n'ont pas les même besoins de liberté grace à la domestication.

Il reste que nous avons toujours besoin des animaux pour vivre même si ce n'est plus vraiment senti par la majorité des citoyens. Au fil des ans, des techniques d'élevage toujours de plus en plus productives ont permis aux humains d'aujourd'hui d'avoir une vie aisée. On peut se poser la question du "bien être animal" et imposer de nouvelles normes aux producteurs agricoles. Mais il faut être cohérent avec ce qu'on demande. Par exemple, quand on demande de changer les méthodes d'élevage et que ceci occasionne beaucoup plus de mortalité que les méthodes traditionnelles, ceci a un coût. La très grande majorité des changements qu'on demande aux producteurs occasionne des coûts de production supplémentaires, mais aucun revenu en plus. C'est certain qu'on peut améliorer le confort des animaux, mais cela a un coût et personne ne semble vouloir l'assumer chez les non producteurs agricoles, chez les consommateurs.

L'idéal serait que tout le monde fasse comme Sab111, c'est à dire produire soi-même ses légumes, ses fruits, élever soi-même ses animaux, être autosuffisant. Mais imaginer que tout le monde décide de faire ça. Je crois qu'il n'y a pas assez d'espace au Québec pour faire cela. Je n'ose même pas imaginer ce que ça serait à l'échelle mondiale où les densité de population humaine sont infimement plus grande qu'au Québec. Même si juste 50% de la population voulait faire ça, ça serait complètement impossible. Nous sommes donc prisonnier de nos modes de production actuels. Il faut donc être conscient qu'il est impossible de tout changer radicalement.

Il faut savoir qu'en agriculture, les marges de profit sont très minces. Personne n'a intérêt à négliger le confort des animaux. Tout est penser à ce que les animaux soient confortables, qu'ils vivent bien, qu'ils ne se battent, qu'ils ne s'entretuent pas. Plus un animal est confortable, plus qu'il devrait être payant. Avec cela en tête, faudrait que tout ce qui est demandé aux producteurs aillent dans le même sens. Le problème, c'est que bien des normes impossés ne vont pas du tout dans ce sens. Dans certains cas, ça cause beaucoup de mortalité chez les animaux parce que ça leur donne la chance de se battre, de s'entretuer.

Rien n'est simple en agriculture et l'antropomorphisme n'a pas sa place. Je pense qu'au lieu de critiquer l'agriculture, il serait mieux de l'encourager.

Dave
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 44
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 20 Nov - 17:13

En fait je crois que le pb c qu on est trop nombreux...et en plus j ai fait 6 enfants ...pfff

Disons que si on ne surconsommait pas de tout, peut être qu on n aurait pas besoin de surproduire et que l on respectera it plus la planète et les bêtes qui y vivent
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 17049
Age : 68
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Jeu 20 Nov - 22:50

En fait, tout est relatif, comme tout est une question de choix personnels.
Je suis allé en Haïti il y a longtemps. Sur ce qu'ils nommaient l'autoroute transhaïtienne, un chemin de terre battue à l'époque, vivaient un tas de gens. Ils avaient des lopins de terre d'environ 50 pieds par 50 pieds. Tous étaient clôturés par une espèce de haie de cactus très dense. Dans cet espace minuscule, ils avaient tous des poules, un ou deux cochons, un jardin (clos) ET une maison. Les animaux circulaient comme ils voulaient dans la maison, si si, aussi bien les cochons que les poules. Bon, ils n'étaient évidemment pas totalement auto suffisants.....mais quand même, pas si loin, dans grand comme un mouchoir de poche.
Il est aussi vrai qu'en pays tropical, on mange beaucoup moins de viande qu'ici, que les fruits sont en quantité énormes et bon marché. Au Brésil par exemple, il y a des arbres fruitiers partout, même en pleine ville, dans tous les terrains vagues. J'ai beaucoup vu les enfants cueillir ces fruits gratuits avant de prendre le chemin de l'école. Ils approvisionnent ainsi la famille gratos et vendent le surplus.
Ce que je veux dire, c'est qu'il nous serait TOUS possible de nous approcher de l'auto suffisance......si nous le voulions. À peu près personne ayant une résidence dispose de moins de 50 X 100 de terrain. Converti ça en jardin productif au lieu de gazon et déjà, tu fais un pas de géant en ce sens. C'est juste que nous n'avons pas ENVIE de le faire.
Mais envisageons. Si les gens font ça, il se libère d'ÉNORMES surfaces pour l'élevage qui devra compléter ce que les gens ne peuvent produire chez-eux. Tsé qu'on leur améliore l'espace vital à nos animaux d'élevage!
Mais....il ne s'agit ici que de pure rhétorique et du rêve en couleur. De plus, avec notre climat de fous, bien sûr que les étables sont essentielles. Mais la vie au pré n'en est pas moins possible et souhaitable pendant plusieurs mois par an. Cela n'est pas parler en mal de la production agricole que de dire ça. L'agriculture, c'est notre pain et notre beurre, l'assurance que nous allons survivre! Ce ne sont pas les dollars qui sont comestibles!
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 44
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Ven 21 Nov - 1:25

Oui au fait je reviens sur l histoire de ma jument...je vis en France et dans le sud ouest en plus...on est très loin de votre climat. Elle n aurait pas le choix sinon
Revenir en haut Aller en bas
shetann
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 4041
Localisation : Laurentides,Qué.
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Ven 21 Nov - 9:27

L'idéal pour les animaux seraient de vivre dans les deux mondes, je m'explique: quand les conditions climatiques sont bonnes, tout le monde dehors et lorsque ça se détériore on permet aux animaux de s'abriter à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
sonia74
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 44
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   Ven 21 Nov - 17:36

A l ancienne quoi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma nouvelle vache Canadienne - Passiflor La Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon rêve , ma vache canadienne enfin !
» Ma nouvelle vache Canadienne - Micha La Noir
» Rapport 10ème anniversaire de la Loi sur les races animales
» Vaches Canadiennes
» Vaches Canadiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Les ruminants de haute et de basse-cour-
Sauter vers: