La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sauce à spaghetti de Lucl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucl
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 63
Localisation : Trois-Rivières, Québec, Canada
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Sauce à spaghetti de Lucl   Sam 18 Jan - 16:57

Me revoici après une très longue pause. Cette sauce à spaghetti je la fais depuis plus de 35 ans maintenant.


Sauce à spaghetti Luc
Luc
Difficulté : Facile
Préparation : 25 minutes
Cuisson : 2 1/2 heures
4 gros oignons hachés, émincés,
2 branches de céleri, émincés
4 carottes en rondelles,
2 gousses d'ail, émincés
1 piment vert émincé,
2 cassots de champignon, tranchés
1 kilo 100 de boeuf haché mi-maigre.

Ajouter:
1 grosse boîte de tomate en dées,
1 boîte de soupe aux tomates,
1 boîte de jus de tomates,
1 boîte de consommé,
1 boîte de pâte de tomates,
1 boîte de sauce tomate
Ajouter moins de 1/4 c. à thé de:
Clou de girofle moulu,
Ciboulettes,
Fines herbes,
Estragon,
Orégano,
Sel,
Épices italiennes.
Ajouter 1 c. à soupe de persil,
1/2c. à soupe de piment,

Instruction 1
Dans un gros chaudron à fonds épais, mettre un peu d’huile de canola, chauffer et ajouter les légumes tranchés.
Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit bien chaud.
Ajouter le bœuf haché et mélanger jusqu’à ce que la viande blanchisse.
Ajouter les conserves et les épices, bien mélanger et cuire à feu très faible pendant 2 1/2 heures.

Bon appétit
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Sam 18 Jan - 17:43

Ca a l'air bon ! j'ai l'impression que le Québec mange souvent de la sauce tomate, ou bien c'est juste une impression ? Ca doit m'arriver 4 ou 5 fois l'an. Faut dire que j'adore les spag juste au fromage, ou bien à la carbonara.

C'est marrant, vous avez gardé le nom italien de l'origan. Je suis curieuse tu sais...

canola, je sais que c'est colza, mais cassot, ça correspond à quelle quantité ?


Epices italiennes, ce serait quoi ? des herbes ?
Revenir en haut Aller en bas
un jour à la fois
Langue pendue


Nombre de messages : 1064
Localisation : dans le vent!
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Sam 18 Jan - 19:26

un cassot, c'est une barkette; les champignons sont vendus dans des contenants (barkettes) de 227 grammes (8 onzes) et habituellement, ce sont des champi blancs, bin ordinaires.

pour les "épices italiennes", c'est un mélange vendu comme ça: le manufacturier mélange genre de l'origan, du basilic,...., broit le tout et met ça en tites bouteilles ke tu achètes à l'épicerie. Moi, je mets certaines des fines herbes de Luc (assurément pas du clou de girofle !! ;meuhhhhh;   ) et je mets aussi des feuilles de laurier.

huile de canola, tu peux y aller avec de l'huile végétale, comme tu peux mettre de l'huile d'olive ou d'avocat; l'idée, faut ke l'huile soit capable de supporer la chaleur pour cuire les légumes.

Pour ton info, K, mé ke tu viennes nous wouoir au Quebec, la sauce à spague (spaghetti), c'est pas de la sauce tomate, c'est de la sauce à la viande. Pis du spague au Québec, on en mange!!!!

le top, c'est kand tu as de la viande de bois hachée. Dans ma recette, c'est 1 livre de boeuf, 1 livre de porc et 1 livre de veau ou agneau; en fait, c'est selon ce ke tu as de viande hachée mais avec de la viande de bois (chevreuil, orignal), ça donne un bon "boost" à la sauce.

il y a autant de recettes de sauce à spaghetti k'l y a de personnes ki en font, je pense!!!!

et c'est sans compter ke tu peux avrier les nouilles (pâtes alimentaires) ke tu utilises: pasta spaghetti différentes grosseurs, nouille macaroni, linguine, fettucine, ...... The sky is the limit!!!
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 16897
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 0:09

Ohhhhhhhhhh que tu viens d'éveiller ma glande salivaire cancéreuse toi ma torbinouche de Kes! T'auras ma mort sur la conscience et j'irai te hanter jusqu'à la fin de tes jours!

Un spaghetti CARBONARA! Le top du super top pour moi ce machin là! Pis LE carbonara, aussi étrange que ce puisse être, c'est à Baie Comeau, sur la Côte-Nord du Québec que je l'ai découvert. Un petit restaurant Italien tenu par un véritable Italien baragouinant le français sur le boulevard La Salle. Ohhhhhhhhh ciel qu'il connaissait ses classiques le bonhomme. Je n'ai jamais pu retrouver d'équivalent nulle part. Pis je ne connais personne qui sache faire un carbonara nulle part. C'est bien ma veine hein?

Si tu as quelque secret qui rend ça mangeable, dis, tu en mettrais la recette sur le forum? Je me demande même, si ça ne prenait pas nécessairement un chef confirmé, dans une tentative désespérée de regoûter à ça, si je ne me lancerais pas moi-même!
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 12:43

bin sur ma conscience j'ai plutôt que je n'ose pas te demander quand c'est que tu revois le toubib... pis si ton moral tu tiens la barre, mais tu fais tout comme en tout cas :)


coudonc ! du gibier en vulgaire viande hachée ! pour une sauce à spag en prime ! mais je te mange ça religieusement, moi, mariné au vin et aux aromates, servi avec une délicate cuillerée de gelée de groseille (ou de coquelicot, mais ça que veux-tu, c'est du Keskékoz).

Je te crois bien que ça doit être bon.

On m'avait offert du champagne, qui est resté et s'est éventé après ouverture : plus de bulle. J'ai mangé le meilleur lapin de ma vie. Pouf, un point partout !!



Carbonara, plat de maquis, les carbonari, les soldats italiens qui n'avaient pas le temps de cuisiner se faisaient ça.
Je pense qu'ils n'avaient pas la crème sous la main, mais remplaçaient par le jaune d'oeuf. On a amélioré la recette avec le fromage encore, pour être complètement sûr de ne pas mourir d'un manque de choléstérol.

Les pâtes, al dente, dans beaucoup beaucoup d'eau salée (ne brûle pas l'eau)

Faire griller dans son propre gras de fins morceaux de lard non fumé, à feu doux (les italiens les servent coupés en miniature, mais mon papa français en mettait d'un quart de pouce par un demi ou plus).

Là, tu arrives par là-dessus : ôter le lard de la poêle à frire, (je ne sais plus vos mots ...) quand ils sont dorés et croustillants (les déposer sur un papier absorbant) puis déglacer à la crème fraîche. Tu peux jeter l'huile (le gras) avant, pour ne garder que les sucs attachés au fond de poêle, ce sont eux qui donnent les sucs.
Une bonne cuillère à table généreuse (pour 2 personnes) que tu jettes aussitôt dans la poêle hors du rond, et tu tournes vite la crème partout sur le fond de la poême (...lapsus ...linguae bien sûr ^^) avant qu'elle ne refroidisse, avec la spatule en bois pour décoller tous les bons sucs. Comme la poêle est encore chaude, ça va frétiller, mais comme tu es hors du feu, tu ne la cuis pas trop, on ne pousse pas le suicide jusqu'au bout.

Tu verses la crème du déglaçage sur les spag, puis les lardons.

Oui, c'est un plat pour te tuer à coup de cholestérol, je devrais arrêter là... mais vu que tu ne cuisines pas, il n'y a pas de mal hein !!

Là tu passes aux circonstances aggravantes : option, jaune d'oeuf cru... oui ! cru, et non, c'est bon et pas bizarre du tout une fos touillé. inutile de mettre la crème si tu mets l'oeuf, en principe c'est ça la vraie recette. L'autre c'est la version française. D'ailleurs en vérité, ce ne sont pas des lardons mais de la joue de porc.
Dans tous les cas, ne pas ajouter d'huile, juste leur gras qui à feu pas trop vif va sortir.

Pas mettre le jaune sur les pâtes brûlantes à l'avance mais chaudes, pour ne pas le cuire, c'est ça qui fait un enrobage à se damner. La crème aussi tu me diras.
Dans les restaurants, le jaune est présenté dans une demi coquille d'oeuf (évidemment lavée) posée dans les pâtes joliment au sommet, mais là j'ai peur que ça soit trop dur pour votre côté américain.

Et le fromage.

je résume : recette italienne : joue de porc en petits morceaux (ou jambon type pancetta en variante plus légère), spagh, jaune d'oeuf cru et fromage au service.

recette française : ajouter du cholestérol et des graisses cuites.


donc tu vois que la recette italienne, faite par des soldats élevés à la mamma italienne, dans le maquis, pour se caler les joues faute de mamma, et sur un feu de camp, ne nécessite pas d'avoir approché les fourneaux ni de savoir qui s'appelle casserole, ni qui s'appelle poêle.



En pratique souvent je saute la phase crème, je colle juste le jaune d'oeuf, et du gruyère fraichement râpé. Je n'aime pas le parmesan (parmegiano) en tout cas celui qu'on trouve en France, mais en principe c'est ça qu'il faut, que tu râpes sur l'assiette.

Même si tu persuades Fabi, il y a une partie de cette tambouille de soldat que tu devras opérer (mais dans l'assiette, ... ça va aller courage) : car il faut remuer les pâtes chaudes sans trop trainer pour faire fondre le fromage, mais pas trop tôt pour ne pas cuire l'oeuf.
Revenir en haut Aller en bas
Lucl
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 63
Localisation : Trois-Rivières, Québec, Canada
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 15:18

Hé ben dit dont Keskékoz Un jour à la fois t'as très bien répondu, je le félicite.  Ben non, on ne mange pas comme vous autres.  Ici au Québec, le spaghetti italien n'a rien d'italien mais c'est certainement nous autres qui a la meilleure recette.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 15:43

Citation :
"c'est certainement nous autres qui a la meilleure recette"

tu es très italien jusque dans tes réactions ha ha ! ça c'est incarner !

A vrai dire comme tu auras pu noter à mes remarques entre recette italienne et version français, ou entre edam et mimolette peut être, dans un autre post, je suis bien trop gourmande et curieuse pour avoir les papilles chauvines ! je goûte tout et j'essaie d'apprécier mêmes les choses "juste un peu différentes" (c'est plus dur que pour les franches nouveautés, comme les oeufs de cent ans ou le jaquier, au fond).

Voilà comment j'ai découvert et appris d'une chinoise une recette de soupe "des familles", qui est ... le bon vieux pot-au-feu des familles, avec une cuillère à thé chacune de quatre épices différentes (dont la cannelle, ...la cardamome ? la coriandre graine et zut j'ai oublié le reste.

Je suis donc sûre que je trouverais ta recette absolument délicieuse, et si elle est meilleure que celle de mon papa, ben... je me serais régalée deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 16897
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 18:31

Tu me soulèves un énorme doute Kes avec le carbonara. Je ne parviens pas à me souvenir si celui de Baie-Comeau qui m'a tant flatté le palais contenait des lardons ou si comme ce qu'on trouve ici en terme de carbonara c'était du bacon fumé.

Ça me soulève d'autant plus une question existentielle que le lard, quant à moi, n'a JAMAIS fait partie des choses comestibles.

Pis ça remonte à loin car ça démarre à ma naissance. Ça levait le cœur de mon père depuis sa naissance à lui alors tu comprends bien qu'il nous a transmis sa répugnance. Ça s'est amplifié significativement alors qu'ayant autour de 10 ans et passant mes vacances estivales au chalet sur les rives du lac St-Jean que ma marraine louait d'un agriculteur, je passais souvent mes journées chez celui-ci à lui servir d'aide.

J'y ai vécu sans doute les plus belles et extraordinaires expériences de ma vie d'enfant. Tout autant que certaines autres qui me foutaient des peurs bleues! Dans les peurs, comptait pour beaucoup, la charge qui m'avait été attribuée de nourrir les cochonnets. Je devais pour ce faire me balader avec deux immenses chaudières remplies d'une bouette contenant du lait, du pain rassis que l'agriculteur se rendait ramasser à la boulangerie du village, une poudre quelconque et tous les restes de table plus des verdures. J'étais donc pour mes 10 ans, chargé comme une mule. Or, avant d'atteindre l'enclos des petiots, il me fallait traverser celui des adultes. Sont mauditement pas fous ces salauds là hein? Ils me voyaient venir des millénaires à l'avance avec mes gros sabots! Et ILS m'attendaient! La générosité et le sens du partage, c'est pas leur fort aux cochons quand il s'agit de bouffe! Pis c'est gros en estifie ces bestiaux là! Il me fallait ruser à ne plus finir simplement pour oser ouvrir la porte de l'enclos et ensuite surtout prendre mes jambes à mon cou plus souvent qu'à mon tour. C'est que je n'ai jamais été trop certain que ce n'était pas carrément moi qu'ils voulaient se foutre derrière la cravate ces salauds! J'en avais une peur bleue!

Pour les merveilles que j'y ai vécu, citons faire les foins! Où, pour être plus près de la vérité, le ramassage du foin. Ce cultivateur n'avait pas de tracteur, il utilisait exclusivement des chevaux. Or, pour moi, cet animal revêtait un caractère mythique. Une licorne ou un centaure attelé à ces charettes ne m'auraient pas ému davantage. Donc, je maniais maladroitement le broc et chargeais un peu de foin dans ces grandes charettes puis, lorsque la montagne était complète, j'accompagnais l'agriculteur qui conduisait l'attelage à la grange et participais au déchargement. JUSQU'AU JOUR OUUUUUUU! Ce que j'avais espéré à en rêver toutes les nuits arrive. L'agriculteur m'agrippe, me lance sur le sommet de la montagne de foin et me dit: Bon..à toi maintenant, ramène nous cette charrette à la grange!  ;meuhhhhh;  ;meuhhhhh;  ;meuhhhhh;  ;meuhhhhh;  ;meuhhhhh;  ;meuhhhhh; 

Je suis tout fin seul au sommet du monde, sur cet immense tas de foin qui sent le paradis et qui a été bien foulé aux pieds, guides aux mains. J'ai les yeux comme des soucoupes. MOIIIIIII? C'est MOIIIIIII qui vais conduire?????????????? Ben oui c'est toi, y a personne d'autre sur la charrette! MOIIIIII....tout seullllllll? Je bêle, mieux que la chèvre de M. Séguin! Hey...me voilà le maître du monde! Superman, Tintin, Martin le Malin, l'Homme Araignée, c'est de la ptite bière qui n'existent même pas encore à côté de moi! Je SUIS LE ROI! Pas de couronne? M'en contre fiche! Le monde est à mes pieds!

Je claque un peu les cordeaux, mon carrosse royal se met doucement en branle. Je n'en reviens juste pas! La sortie du champ approche, hou la... faut que je vise juste la porte n'est pas très large! Bingo, je passe pile dans le trou de la serrure! Me voilà dans le rang, chez les grands de ce monde! J'espère voir défiler l'amérique pour qu'elle constate qu'elle est à mes pieds, mais comme c'est un cul-de-sac et que mon agriculteur est le dernier au fond, la foule est rarissime. M'en fout, je demeure le roi, les chevaux suivent mes commandements au doigt et à l'œil. De ça surtout, je n'en reviens pas! D'ailleurs, pour m'en convaincre, je fais aller mon attelage comme un homme ivre. Tire un peu sur le guide gauche, ça va à gauche, guide droit, ça va à droite. Je sais bien que ma conduite n'est pas totalement orthodoxe, mais s'il y avait moyen d'allonger le trajet de quelques centaines de kilomètres, je prendrais bien cette route plutôt que l'habituelle. Tout de même un peu inquiet du jugement du proprio des chevaux, je me retourne de mon sommet dominant afin de lui jeter un œil scrutateur. Il est appuyé sur son broc dans le champ, près de la seconde charrette semi chargée et m'observe, sourire en coin. Je garderai toujours à l'égard de cet homme une reconnaissance éternelle d'avoir osé faire ça! Dieu la sensation pour un ti-cul des villes! Pis totalement conscient de la confiance qu'il me démontrait. Je ne me suis plus jamais senti aussi HOMME qu'à ces instants là!

Mais....je m'égare j'ai l'impression!  ange 

Là où je voulais en venir, c'est que pour diner, cet agriculteur et son épouse mangeaient en tout et pour tout, un ÉNORME morceau de lard qu'ils étalaient sur du pain frais. J'étais donc nourri rigoureusement de la même manière. La première fois, ignorant totalement ce qu'était cette masse mollassonne, et voyant que c'était tout simplement le diner, j'ai mordu dedans. J'ai passé la demi-heure suivante à me chercher un prétexte pour m'éloigner afin de libérer ma bouche de cette horreur. J'ai finalement pu me baisser sous la charrette et y cracher le morceau. Mon meilleur copain d'alors y était paisiblement étendu. Il n'a fait qu'un bond et a sauté sur mes restes ce que voyant, j'avais découvert le meilleurs moyen de me débarrasser de mes diners pour le reste des vacances. Je suis à partir de là, de bon pote du chien de l'agriculteur, passé au rang des personnes les plus éminemment fréquentables qu'il ait connu. Jamais je ne reverrai du lard disparaître sans laisser de traces avec une pareille rapidité!  ange 
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 18:46

Merci pour les "aérations" ;)

au lieu de lard, tu mets ce qui te plait, pancetta, jambon cuit, ça qué tou veux !

Ton histoire chevaline me restera dans le coeur, je sens déjà qu'elle y a fait son nid, tout chaud. Tu t'y entends à écrire, mais celui-là est de tous ceux que j'ai lu et je n'ai pas les premières années du forum, ton plus joli morceau.


Quant à ta descrition de lard, qui me laisse perplexe car ça ne semble être que le gras qui se trouve sous la couenne, pour moi dans les lardons, il y a des bouts de gras mais surtout des bouts de viande, entre (puis je ne suis pas non plus de l'époque où on trouvait que le gras était le meilleur, j'aime qu'ils en aient juste assez pour qu'il fonde dans la poele et les frire).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Keskékoz ! le Dim 19 Jan - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 19:10

En tout cas, Lucl, je ne sais pas si j'aurais le courage de faire ta recette, mais je pense bien que je le prendrais un jour, du boulot avec tous ces ingrédients, mais elle a l'air somptueuse ! je l'ai copiée, pour préambule à un jour de folie des grandeurs. Les cassots de champignons dansent là dedans en vedette, miam ! le clou de girofle moulu, rareté ici, j'en ai un sac, et le piment doit bien corser la chose, plus peur de ça depuis mon séjour africain. Je suis curieuse de voir l'association avec les saveurs des herbes, car les deux choses appartiennent dans mes expériences gustatives à deux univers différents. Bref ça m'plait boucoup !

peux-tu m'éclairer sur le consommé ? c'est un genre de bouillon, je pense, mais plus exactement du consommé de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre
avatar

Nombre de messages : 16897
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 20:19

Ahhhh OK, tu m'ouvres des horizons qui chantent avec tes précisions. Vois-tu, mon agriculteur, son diner, ce n'était que 100% pur gras. Il n'y avait pas un poil de nez de viande là-dedans. Pis comme mon vocabulaire cuisine est aussi mince que mon portefeuille d'actions, pour moi, lardons c'était lard, blanc bonnet, bonnet blanc quoi! Là tu m'éveilles des souvenirs qui effectivement devaient être des lardons dans mon carbonara suprême. Je pensais à bacon car c'est ce qui lui ressemble le plus et c'est je crois bien aussi ce qu'on retrouve dans les autres que j'ai essayé par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Dim 19 Jan - 20:42

Non, tu as raison Pierre, c'est moi qui en expliquant la recette demandée ai parlé par habitude de lard en pensant aux lardons, car vois-tu, le bloc de lard je ne l'ai jamais connu, juste du lard de poitrine, qui est le bloc qu'on débite en tranches d'un quart de pouce d'épais, ou en lardons.

donc la recette demandée étant résolue et nous ayant valu ce beau souvenir d'enfance, revenons-en à la recette de Lucl : moi itou problème de vocabulaire, comme je disais, pour savoir ce que je dois employer pour la ligne "consommé", svp.


Revenir en haut Aller en bas
Lucl
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 63
Localisation : Trois-Rivières, Québec, Canada
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Lun 20 Jan - 9:02

Keskékoz ! a écrit:


peux-tu m'éclairer sur le consommé ? c'est un genre de bouillon, je pense, mais plus exactement du consommé de quoi ?

En fait, c'est du consommé de boeuf (284ml) Si vous n'avez pas se produit chez-vous, tu peux utiliser la même quantité de bouillon de boeuf.  ;meuhhhhh; 

Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   Lun 20 Jan - 9:14

merci !  :vach: 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauce à spaghetti de Lucl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauce à spaghetti de Lucl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauce à spaghetti de Grosminet
» Sauce à spaghetti de Lucl
» interdit au ligne terrestre ?
» Sauce spaghetti aux côtelettes de porc
» Souper Spaghetti chez 4 BALZANES - entre forumeurs???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Du pré à l'assiette :: Les Recettes :: A toutes les sauces !-
Sauter vers: