La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).   Sam 22 Juin - 8:31

Stephaniestew a écrit:
Keskékoz, qu'est-ce qu'une résistance?



Une résistance, c'est en fait lorsque l'usage d'un médicament provoque la sélection des souches de bactéries, de vers ou autres, les plus résistants. Et le médicament n'est alors plus aussi efficace.Le problème étant que les microorganismes se multiplient bien plus vite que les chercheurs en biochimie : en clair, nous disposons de moins en moins de médicaments efficaces.


Cela vient avec un usage qui n'est pas méticuleux sur le dosage par rapport au poids de l'animal ou sur l'emploi "pour voir", ou bien si on utilise la même molécule trop de fois de suite. C'est pourquoi il faut lire la composition des produits pour vérifier qu'on alterne. Cela vient aussi d'utiliser les antibiotiques "au cas où", ou de ne pas aller jusqu'au bout de leur emploi (idem pour  les anticoccidiens et d'autres choses).

Sélectionner une souche pathogène est ce qui se passe quand on n'emploie pas la dose exacte ; soit la sous-dose, qui n'élimine que les plus vulnérables (donc ce sont les plus dangereux qui survivent et se multiplient).
Soit, curieusement, la surdose, qui affaiblit l'animal traité.

Par exemple : si tu donnes un anti-coccidien, le premier jour, 50 % (pur exemple) des coccidies sont éliminées : restent les 50 % les plus solides; Le deuxième jour, il reste  30% des encore plus résistantes. Le troisième jour, encore les plus résistantes, même s'il ne reste que 5 à 10 % ; ensuite du a 3 jours de pause...et tu es censé refaire 3 jours, pour achever le lot. Mettons que tu oublies, que tu décales, que tu sautes un jour : les survivants se multiplient pendant ce temps, non seulement les plus virulents, mais ils sont à nouveaux plus nombreux...

Quand on s'en remet à la soif de l'animal, donc à son état de santé et à la météo à la fois, les surdoses ou sous-doses sont inévitables. Et donc...

C'est pourquoi l'eau de boisson est un pis aller, valant pour les élevages massifs ou industriels, puisqu'on n'a pas encore mis en place de système de distribution individuelle à la chaine, par comprimé appétant ou autre circuit d'isolation temporaire, pour ces derniers.
Dans les élevages industriels où l'on sait en général (et en théorie...sans compter les aléas des tuyauterie et autres) combien de boisson par tête de bétail, les résistances apparaissent quand même : c'est même marqué comme contre-indication sur les boites de vermifuges par exemple "ne pas employer si l'on suspecte une résistance au produit" ... ce qui ne manque pas d'ironie puisque les mêmes boites indiquent la distribution par l'eau.


D'où l'intérêt de calculer la dose par kilo de poids vif.

et de varier les molécules d'une saison à l'autre ou d'une année à l'autre tout au moins...

Enfin, dans le cas des coccidies, il faut être conscient
1-qu'il y a de bonnes et de mauvaises coccidies
2- que les bonnes sont nécessaires à la flore intestinale efficace
3- que les poulets développent leur immunité aux coccidies à mesure qu'ils les rencontrent
4 - que les anti-coccidiens détruisent indistinctement bonnes et mauvaises coccidies, mettant à zéro le microbiote (la flore intestinale).

Et donc qu'il semble judicieux de ne s'en servir qu'en cas de menace avérée, les coccidioses étant une multiplication qui dépasse l'animal et le met en danger.
A associer avec des vitamines et de l'ultra-levure.

quelques recherches sur internet, par molécule ou par nom de médicaments permettent parfois de trouver les calculs tout faits.
Revenir en haut Aller en bas
Ronald
Langue pendue


Nombre de messages : 373
Localisation : Adstock
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).   Sam 22 Juin - 15:21

Merci, encore une fois, Keskékoz pour sa générosité dont tu fais part dans toutes tes interventions. C'est admirable! Bonne continuité et au plaisir de te lire.
A+ Ronald
Revenir en haut Aller en bas
stephaniestew
Langue pendue


Nombre de messages : 843
Localisation : Charlesbourg, Québec
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).   Sam 22 Juin - 19:29

Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron


Nombre de messages : 2157
Age : 57
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).   Sam 22 Juin - 19:50

Merci, de nous faire partager tes connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).   Aujourd'hui à 5:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qu'une souche résistante ...de microbes (Réponse).
» Souche spiruline
» Phénotype BCI ( pur souche )
» Pb repiquage souche de micro vers????????
» guppy souche sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Les Poules-
Sauter vers: