La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ma noire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Ma noire...   Dim 24 Mar - 19:59

Je ne fais couver que des poules soie ... dans des caisses que je trimballe allègrement, avec la poule dedans, et saute ou pas à terre, et hop je la mets au soleil pour la forcer à se dégourdir, et hop je la mets à la maison... mais ce sont des poules soie... en ce moment j'en ai une qui depuis 3 semaines couve ses pattes (on n'en est qu'à son 2ème chapelet... un poème !) , alors je la fichais dehors, et le soir, sur le perchoir...

Depuis 2 semaines elle a compris....elle couve le perchoir
En tout cas chaque fois que je suis obligée de lui en laisser l'occasion.


Chaque fois que je la vois je ne peux pas m'empêcher de me faire un film et de la sous-titrer avec une voix de papa-papoute (cf Têtes à claques) "si z'y crois très foort, en mon rêve, ben si z'y crois fort fort, z'aurais des pousssins. Faut y croire très foort" qu'elle fait en fermant un peu les yeux " Z'y crois touzours touzours... un zour tu verras z'aurais mes pousssins". Et elle couve son perchoir.

vu comme elle s'y prend (deux mois la fois d'avant ! 1er chapelet ! j'ai dégainé les voyages en carton et le paracétamol et j'en passe... à en tourner chèvre !...donc pour l'arrêter ben...)... elle pourrait bien avoir raison à la fin ! (et me forcer à changer d'avis car je ne voulais pas que celle-là éduque de poussins).

"ze les vois dézà : il y a poussin, poussdeux, pousstrois..."

"...puis poussquinze, pousseize..."


"..."
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 7:52

Elle a finalement arrêté alors que l'idée commençait à me plaire (je voulais montrer une couvée à mes nièces).
Donc ...elle pond. Et faut que ça se sache. Un vrai hérault médiéval, la plus sonore de toutes (ça dure 5 à 10 minutes, sauf si je suis à proximité et que je viens ... elle est si fière de son oeuf ou quoi ?
Elle peut, ils sont gros et spécialement bons...

Hier j'étais à la maison toute la journée... voilà ma cocoricote qui lance de grands signaux... mais elle ne devait pas pondre ce jour là à ma connaissance, par contre... me vient l'idée de vérifier... (mes poules ont chacune leur pondoir)
bon, alors j'ai une poule qui annonce triomphalement que sa copine pond.


;meuhhhhh;
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme & Laetitia
Langue pendue


Nombre de messages : 262
Age : 44
Localisation : Fr
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 9:19

j'adore la façon de raconter

J
Revenir en haut Aller en bas
Hizel
Langue pendue


Nombre de messages : 793
Age : 34
Localisation : Wepion (Namur, Belgique)
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 9:51

Terrible ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
un jour à la fois
Langue pendue


Nombre de messages : 1061
Localisation : dans le vent!
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 10:53

"Faute de pain, on mange de la galette!!", k'elle doit de dire.....
Revenir en haut Aller en bas
marie2maman
Langue pendue


Nombre de messages : 1202
Age : 32
Localisation : Sainte-Brigitte de Laval
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 12:33

J'ai tellement rie!!!!!!

Y t'est jamais passé par la tête de devenir écrivain commique de bande dessinée d'animaux de basse-cour!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Rabout
Langue pendue


Nombre de messages : 191
Age : 36
Localisation : St-Sauveur, Québec
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 12:38

Revenir en haut Aller en bas
Jérôme & Laetitia
Langue pendue


Nombre de messages : 262
Age : 44
Localisation : Fr
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 14:20

marie2maman a écrit:
Y t'est jamais passé par la tête de devenir écrivain commique de bande dessinée d'animaux de basse-cour!!!!!

Très bonne idée !

et pourquoi pas des petites histoire comme ça sur ce forum,

allez, zy crois fooort !

J
Revenir en haut Aller en bas
Ginette Gauthier
Langue pendue


Nombre de messages : 200
Localisation : Ste-therese
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 16:03

Quand y a une bonne nouvelle, il faut que ça se sache!!
Revenir en haut Aller en bas
Paulette
Langue pendue


Nombre de messages : 1128
Age : 64
Localisation : Nicolet
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 16:18


Tout ce qu'elle nous font dire les cocottes
très bien raconté
c'est surement ca qu'elle se dit ta Petite Noire si
ce n'est pas encore pire
Revenir en haut Aller en bas
patricia81
Langue pendue


Nombre de messages : 289
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 19:01

Quelle bonne histoire. Je ris tout haut devant mon écran... Aie, ce qu'elles sont attachantes!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 18 Avr - 19:33

marie2maman a écrit:
J'ai tellement rie!!!!!!

Y t'est jamais passé par la tête de devenir écrivain commique de bande dessinée d'animaux de basse-cour!!!!!

un peu comme incroyable là, ben en fait, tu lis dans mes pensées... ça m'a tant traversé l'esprit que moi qui n'ai pas la patience de dessiner, j'avais tenté quelques croquis ! (puis m'étant arrêtée là, j'ai fait...le post !)

Oui Ujalf, Paulette... elle doit sacrer ! mais non... aussi peste avec les poules (c'en est un problème) qu'adorable avec moi. Même pas un coup de bec, jamais. Pourtant elle sait faire voler les plumes, cette jalouse là.
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Lun 17 Juin - 18:39

"Oh...encore ? non non, poulette...on ne se couche pas par terre ! allez, allez, on arrête de couver... On se perche, viens ! "





Mais enfin...? tu ne vas pas... couver le perchoir, voyons !



Oooh...écoute allons... tu n'as pas d'oeufs...tu n'as même pas de coq...







Revenir en haut Aller en bas
Paulette
Langue pendue


Nombre de messages : 1128
Age : 64
Localisation : Nicolet
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Ma noire...   Lun 17 Juin - 19:04

Eh   bien !!!  Elle te   dit  surement   : Trouve le moi le  coq
ou  trouve moi   des  œufs intéressants   Lolll   
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Lun 17 Juin - 19:10

egg-zactement, m'dame !
Revenir en haut Aller en bas
France Dé.
Langue pendue


Nombre de messages : 1619
Age : 61
Localisation : Coaticook, Estrie
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Mar 18 Juin - 9:31

Je n'avais pas vu ce post.  Tu es une artiste Kes.  Vivement un beau coq bien en forme maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
lacstjean
Poule semi-sauvage dure à convaincre


Nombre de messages : 16396
Age : 67
Localisation : Québec, Lac St-Jean et Ignace, Ontario
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Ma noire...   Mar 18 Juin - 11:39

Comment ça qu'il m'était passé sous le nez ce post?????????
Je déteste quand un post qui me fait rire autant m'échappe!
Décidément.....la lumière m'aveugle ce matin! Doit y avoir une fêlure quelque part!
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Mer 19 Juin - 19:21

bon, ben mon petit Pierre, vu que j'ai appris avec consternation que je ne lirais plus pendant deux mois tes lumineuses élucubrations et ne te verrai pas chanter en direct le bonheur de ton paradis mais seulement en mode nostalgique;pet;, je te conseille d'aller lire avant ton départ quelque complément sur le post mon nouveau repro. Pis ramène moi des photos, vu que j'aurais bien trinqué avec vous !;biere04;
Pis t'inquiètes pas pour l'escalier et Fabi qui veut te faire maigrir, les copains ont déjà prévu les antidotes. (mais fais z-y des longues marches, à l'escalier, vu que c'est dangereux de pas voir ousqu'on mets les pieds). :hé!:
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Mer 19 Juin - 20:09

Je m'étais mise en quête d'un beau parti pour ma blanche, mais la quête fut long et ma doué ! que de rebondissements, de contre-temps en déconvenues !
Il faut vous dire...que j'ai eu des déboires l'an passé. En fait j'ai tout perdu, sauf une poule blanche et quelques oeufs, que - comble, pas de chez moi - je m'étais fait poster pour avoir une noire juste pour l'ornement.
Ma noire est donc une survivante. Et je peux vous dire... Enfant unique : enfant gâté.

Ma poule toute dédiée à elle, ne mangeant plus pour mieux la gaver, etl'autre s'est faite couver jusqu'à presque 4 mois ! Et moi, découragée de sélectionner (c'est revenu finalement...on ne passe pas un virus, on le met en dormance au mieux !), je l'ai apprivoisée d'emblée... gâtée pourrie.

Rendue que j'étais à replier les survivants dans mon propre salon le temps de re sécuriser le poulailler, je leur y ai aménagé une volière en panneau mobiles.Que bientôt je leur ai ouverte une heure par jour... Entendre la télé ? normal... Le frigo ? ben il est là...tu l'ouvres ?

En plus, elle avait eu la bonne idée d'être une poule, ce que je savais d'emblée car issue de croisement sexable à la naissance. Donc à garder.

Poules de luxe, poules de salon. Ben tiens... c'est mignon les pépiements, mais 2 mois en continu, comment dire... je leur ai laissé le salon.

Le moment que je préférais, c'était les petites sorties. La poule faisait un bain de poussière, la miniature faisait pareil à côté, presque sous son aile, si synchronisée que c'était comique.  On picore maintenant ?...attends, ze picore moi aussi...Ooh, un gros ver !! moi, moi !  ok, tu te nettoies l'aile gausse ? ben moi aussii ze peux le faire. Le seul geste qui n'est pas comme les grands, c'est boire... caricaturé, tout tendu sur la pointe des pattes et la tête renversée à outrance.

Ne doutant de rien, ni de la taille des vers de terre qu'elle se sentait capable d'ingurgiter (z'veux l'gros, z'veux l'plus gros ! donne dooonne... ze l'prends !) ni du respect que les chats devaient à son rang.
Donnant des coups de bec sur celui de sa mère pour obtenir tout morceau vu, puis filant avec le plus gros bout de quoi que ce soit, comme si l'autre allait le lui reprendre.
En donnais un autre à la poule ? revenait dare-dare en lâchant précipitamment le premier.
J'ai fait l'erreur (une fois) de la prendre à hauteur de mes yeux pour je ne sais plus quoi alors que je mâchais..;eh bien, les coups de bec ne sont pas symboliques ! Elle avait faim. Ce qui m'a montré qu'elle avait parfaitement lu mes "parties de corps".  Et moi, faute de bec, la lèvre enflée ! En fait je n'avais jamais reçu de vrai coup de bec avant...mes poules faisaient semblant...

bref, la tite princesse qui n'doute de rien. Elle a grandi :


Le premier oeuf de ma noire

se rend bien à la caisse pondoir utilisée par sa "mère", et où je laisse toujours un oeuf de plâtre comme aide mémoire.
Je retrouve le faux oeuf dehors à 2 pieds de là. Tiens...elle l'a fait rouler (il manque un côté à la caisse à 1/3" près, car je l'ai surbaissé). Je le remets.
Le lendemain, le faux oeuf est au beau milieu du poulailler...à 6 pieds de là. Le message est clair :
"Cui-là, l'est pô bon ! z'en veux pô !"   (ça  promet une très  bonne couveuse, alors on lui pardonne...)
Vire aussi les oeufs de sa mère. (Ah...si elle ne veut que ses oeufs, ça va compliquer, ça là, pour la faire couver...).

Vire aussi tout le foin fin qui garnit la caisse, pour s'y mettre plus à l'aise. Et décide finalement de faire le nid avec - mais juste à côté, à même le ciment.
Satisfaite : "il était pas bien, mais là il est mieux comme ze fait". - on en débattra un moment elle et moi...

Et elle  vire sa mère quand même de la caisse
"C'est mon pondoir !  Vhouuuh !"


L'autre opère un repli stratégique devant l'oiselle déchaînée qui la charge -qu'elle même s'en serve ou non - dès que la mère veut pondre... La mère élit philosophiquement la haute caisse qui sert de réserve à cendre, et qui devient son nouveau pondoir attitré. Parfait, je n'aurais pas de mal à distinguer les oeufs, ça évitera les problèmes quand j'aurai le coq blanc.

Ma noire pond, très vite, de beaux gros oeufs bien qu'issue d'un petit et fragile. Mon programme nutrition /croissance est bon en tout cas.

Elle a pondu.


"Ze couve maintenant..." (cf début post)



"Ze veux des tas de pousssins....Tu ssais, moi ...z'avais pas de frères ni de ssseurs... Les autres poussins i peuvent être avec leurs frères et leurs sssoeurs, mais moi non...ze manzais touuute sseule...tout le monde était mort, et ma maman ben elle était parent izolé, dur dur... Si on avait été pluzieurs, on aurait manzé enssemble et z'aurais même pas voulu les plus gros bouts !... bon, ou alors zuste pour commander les autres, mais ssa ss'est normal, ss'est passque ze ssait mieux.



Ze veux une graaande famille, pasque z'ai pas connu ssa tu sais... avec plein de pousssins et une belle maizon. Pasque nous on avait pas de poulailler : on vivait en réfuziés. Ss'était dur, mais z'ai touzours touzours été courazeuse et endurante.

Et maintenant ZE VEUX des pousssins !!! z'en veux z'en rêve ! "
...première couvade... juste deux petits mois de 31 jours... trois fois rien. Bon...quatre.


Dernière édition par Keskékoz ! le Mer 26 Juin - 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet:    Mer 19 Juin - 20:36

Seulement elle est aussi très attachante. Une voix nasillarde de vieux klaxon, absolument désarmante tant elle est drôle (Wak-Wak !) ; court sur ses pattes emplumées en évoquant irrésistiblement un jouet mécanique... et le charme déluré des enfants dégourdis un peu insolents et affectueux.

Les chats filent doux, d'ici ou de passage. Terrorise même le gros matou sauvage qui impressionne tout le monde par ses feulements (bon...il a très peur de tout en fait, chat battu et rendu boiteux, c'est pourquoi il feule ; même entre deux "mias" de bébé-chat qu'il a fini par me sortir à force de patience, tout bizarres sur cet imposant costaud...ses feulements, c'est de l’esbroufe).


A grandi. S'ennuie quand sa mère pond et vient me coller dans les jambes en me racontant sa vie à petits caquètements tranquilles. Si je ne suis pas là, se rabat sur la compagnie des chats. Court sur ses pattes mécaniques du fond de la cour dès que je m'assieds sur le perron pour un en-cas. "wako-wako- WAko ?"..."oui... tiens, mange..." (en tant que coq intérimaire je ne peux pas faire moins, je baisserais dans leur estime).

Insolente, me file des coups de bec dans les bottes le matin : le temps que je serve le repas est trop long... et ça dès que je tourne le dos vers la boite en fer ! Je la rabroue, mais il en faut plusieurs couches pour l'impressionner. Puis tente de détourner l'attention par d'affectueux "o-O-O ?".


Dernière édition par Keskékoz ! le Sam 29 Juin - 20:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
France Dé.
Langue pendue


Nombre de messages : 1619
Age : 61
Localisation : Coaticook, Estrie
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Jeu 20 Juin - 10:14

Ton histoire est tellement bien racontée.  On a envie d'avoir la même petite famille. 
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Mer 26 Juin - 19:04

Comme je vous disais dans un autre post (http://coop-la-basse-cour.forumactif.com/t14036-mon-nouveau-repro)  je fis arriver le prince charmant, tout blanc, destiné à ma blanche.

L'animal étant seul en quarantaine, et afin de rassurer ce sauvageon affolé pour empêcher une maladie de stress, je lui montrai les "filles". Je m'attendais à "déchoir" aussitôt de mon statut de coq-intérimaire, et à ce qu'évidemment elles n'aient plus d'yeux que pour le chevalier blanc, et je m'y préparai, je dois dire, avec un tout petit pincement de cœur, quand même. Ne plus les voir accourir enthousiastes en me voyant... ne plus aller se coucher à ma simple suggestion...

Les présentations furent faites à travers une double rangée de grillage, crainte de maladie respiratoire oblige. 

De la part des poules j'attendais des exclamations surexcitées... Et le coq ?
Ah ! c'est qu'il n'en avait jamais eu, des poules à lui (ses voisins, oui...) ! Il vivait jusqu'alors avec son frère... alors des poules ! des vraies ... et rien que pour lui ! il en fit rapidement grand cas.

La réciproque ne fut pas vraie. Un coup d’œil à mon appel, et sans un commentaire, elles repartaient déjà. Il fallut une poignée de grain pour les attirer.

La blanche n'entra même pas dans le poulailler. La noire s'approcha,  scruta par la grille, son attention se détournant quand même progressivement du grain au coq, et, son intérêt enfin éveillé, s'approcha à nouveau. Très à l'aise dans ses papattes elle s'adressa familièrement au coq, comme une gamine délurée.
J'eu le choc - ...dois-je avouer telle chose ?- de m'apercevoir que d'avoir tant écouté ma noire me "causer" en différentes circonstances, je comprenais tout ce qu'elle lui "disait"... (comme les langues qu'on a juste écouté, je comprends mais ne sais pas parler la langue !...je vous le mets dans la mienne - du moins... tel que je l'ai perçu !).

"Rhoo... y a un nouveau !... moi z'veux voir qui ss'est ! Z'y vais !... Salut t'es qui ? t'es dans une caze toi ?... Et ssa va ? ...alors comme ça t'es dans une caze, pis t'es là, quoi ... attends comment z'entre ? et ssinon tu fais quoi dans la vie ? coq ? z'peux manzer tes graines ? "

Lui, penché à sa hauteur, écoutait gravement le bavardage étourdi de la jeunette, qui essayait à présent un bec à bec à travers les barreaux. La blanche restait en retrait, méfiante. Zut...

Le coq : "Ouk ! Ouk ! Ouk (etc) : 

"Mesdames, mesdames, me feriez vous l'insigne plaisir de partager un dîner avec moi ? regardez un peu ce que j'ai trouvé, j'ai un granulé ... un granulé, il n'y a pas plus exquise nourriture au monde  !! et bien je vous le donne ! il est pour vous il est délicieux ! il est tout à vous et moi z'aussi pour vous servir !




"Euh... la blanche ! la blanche ! viens voir ti-mari...ok, gros-mari..." La noire cessa bientôt de s'y intéresser. Le soleil brillait dehors, l'herbe était verte..
Les belles, indifférentes, ayant jeté un oeil, tournèrent tout simplement les talons.

Au grand désespoir du délaissé, dont les ouk-ouk montèrent frénétiquement dans les aigus... évoquant tout à fait un chimpanzé.

Plus tard, jardinant, je l'entendais chaque fois que je remontais, soliloquer mélancoliquement "... une excellente nourriture au demeurant...à manger...une excellente nourriture, excellente". Les ouk-ouks, redescendus, trahissaient un espoir déçu qui ne veut pas baisser les bras.


Si je vous parle de ma blanche et de son coq dans le post de ma noire... c'est que j'avais décidé d'exaucer son rêve. Les premiers oeufs fécondés de la blanche seraient pour elle.

Il restait beaucoup de questions... le coq débutant et la poule inexpérimentée trouveraient-ils le mode d'emploi avant sa prochaine couvade ? et ma noire, experte à virer du nid les œufs en plâtre comme les œufs de sa mère, les acceptera-t-elle ? peut être avec la quantité...
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Sam 29 Juin - 16:32

il fallait donc que le coq coche, que la poule se laisse cocher, et que la noire puisse couver... en acceptant pour une fois des oeufs qui n'étaient pas les siens. Et d'abord, encore plus dur, de faux oeufs périmés, le temps de la tester.

Alors, poussinera, poussinera pas ?

« fais toi-z-en pas, ma noire, je vais t'arranger ça » que je lui ai dit.
Le coq et la poule, on les laisse s'arranger. Restaient quelques points  à régler avec ma noire, pour tout synchroniser et ne pas perdre un mois si possible : restait une dizaine d'oeufs à pondre à la blanche.

J'avais prévu le coup, j'ai remarqué qu'en fin de ponte la noire commençait à harceler cette blanche quand celle-ci allait pondre...à vouloir lui prendre sa place.

Alors petit à petit, au lieu de juste prendre les oeufs de ma noire, je mettais à la place, sous elle, des oeufs pas consommables (ils se gardent tant qu'ils ne sont pas couvés, ils sèchent doucement et se liquéfient dedans), en les glissant sous la poule avant qu'elle ne se lève, et de façon qu'elle me voie enlever un oeuf mais en remettre un - pour rassurer. Elle ronchonnait au début, mais ensuite, la manoeuvre étiat comprise.

En même temps, ça me permettait de tester sa capacité... une débutante souvent, je me tiens à 5 ou 7 oeufs. Sa mère, elle, avait pris 4 jours à arriver à tenir 6 oeufs sans en laisser refroidir un ou deux... mais là...je sentais du potentiel, puis vu la saison quasi fichue, j'avais bien envie de charger la barque... mais jusque où ?

J'avais aussi un autre problème...comme par le fait exprès, mes deux poules qui - jamais - n'avaient pondu dans le même nid, se sont mises à se les échanger du jour où j'ai eu le nouveau coq, derechef. Ma noire - qui n'avait jamais toléré personne - ne trouvait rien de plus agréable que la colocation, d'un coup. Et voilà que l'autre s'y mettait aussi. Ca pour être synchrones ...  

Etape un, réattribuer les pondoirs.
Mes poules se sont parfaitement synchronisées sur les jours de ponte et les pauses, mais cette blanche pond en fait toutes les 26 heures... la noire par contre pond à heure fixe, avec un jour de pause par-ci par là. Grâce au décalage horaire et un jeu d'enfermement à tour de rôle, complété par le grain très fin des oeufs de la noire pour départager, le mélange fut évité (espérons le).

Etape deux... elles sont parfaitement synchronisées sur les chapelets, donc ça devrait être parfait...oui mais - compter 3 - 4 jours pour s'assurer que la poule reste effectivement en couvade. Et on ne veux pas que les oeufs à couver attendent... donc essayer de décider la noire à couver plus vite... vu que son chapelet type  est un peu plus court de 2 oeufs, restait une petite marge de sécurité. Comment ça je me chauffe la tête ? Mais non, je m'intéresse, c'est pas pareil ange 

Là, vu tout ce qui avait précédé depuis le début du post, je n'étais pas trop inquiète.

Hem, hem...

Ma noire joue au bonneteau


Bon, histoire de l'accélérer un peu, on va lui laisser de plus en plus d'oeufs. Donc, elle pond un oeuf frais, je l'échange pendant que tu es dessus ni-vu-ni-connu-j't'embrouille : t'as vu ?  je l'prends .
bon regarde bien ... je le remets (oui, mais un faux)...c'est ton oeuf donc...

Mlle se lève plus tard, elle est encore en plein chapelet, sera prête à couver plus tard Reste donc 3 oeufs... c'est qu'elle trépigne la Keskékoz, elle se sent d'humeur taquine...et impatiente. En rajoute un, en rajoute deux... guette la réaction de la noire qui revient par là ce joli mercredi après-midi...

La prend...la met en vue du nid avec 5 oeufs... réaction peu probable de la noire et pourtant ...pile devant les oeufs comme si elle avait vu le petit Jésus, lâche un bruit émerveillé

" OooOhhh....mais...mais...essse-ce que ze vois... ? ...oooOh des bébééés ! ze savais que vous zalliez venir, ze le savais moi... Oh mignons ti-zoeufs ,vous zavez pas d'maman ...vous zallez être tout froids... faites-vous z'en pas mes petits, ze va vous arranzer ssa, ze suis làà, làà... Ssa va aller, maman est làà. Métnant... ze couve..."


Ni une ni deux, chapelet fini ou pas fini, monte dans le nid. Se met avec d'infinies précautions sur les oeufs, se tortille pour glisser ses pattes dessous bien comme il faut et puis... attend ; le soir, elle y est encore. Voyons le matin... Le matin aussi. Elle sort manger puis y retourne bien vite.

Ah qu'elle est merveilleuse !   Et Keskékoz de se frotter les mains, sautillant joyeusement avec son pot-à-lait sur la tête. Y a pu qu'à augmenter le nombre chaque jour voir combien ma noire en tiendra chauds ! Sept ? huit  ? neuf ?


Dernière édition par Keskékoz ! le Sam 29 Juin - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Sam 29 Juin - 18:23



Revenir en haut Aller en bas
France Dé.
Langue pendue


Nombre de messages : 1619
Age : 61
Localisation : Coaticook, Estrie
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Ma noire...   Sam 29 Juin - 18:32

Voilà une bien belle suite à une bien belle histoire. Elle a l'air très bien installée ta noire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma noire...   Aujourd'hui à 18:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma noire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tache noire sur coupes de ficus
» couleur noire-argentée
» quartzite noire
» Devinette noire. ( Trouvée : Ipomoea batatas ' Blacky ' )
» Belette, Croisée Fox noire et feu - MONTAMISE - (n° 10-4F) 04/01/10 *Reprise*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: La Basse-cour :: Les Poules-
Sauter vers: