La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 a vos tricots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bourdon febrile
Joyeux Luron


Nombre de messages : 2157
Age : 57
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: a vos tricots    Ven 25 Jan - 13:26

Une bonne idée

Revenir en haut Aller en bas
verobou
Langue pendue


Nombre de messages : 3150
Age : 36
Localisation : Dans un rang près de Drummondville
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: a vos tricots    Ven 25 Jan - 13:32

Est-ce que c'est ton oeuvre, ou une photo trouvée sur le net?

Véro ;bisou;
Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron


Nombre de messages : 2157
Age : 57
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: a vos tricots    Ven 25 Jan - 13:34

sur le net, je trouve l'idée bizarre, pas certain que les poules aimeraient, dans le blogue la petite madame était sérieuse, c'était sa solution pour sortir ses poules.
Revenir en haut Aller en bas
Cot-cot
Langue pendue


Nombre de messages : 2848
Localisation : Région de Lotbinière
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: a vos tricots    Ven 25 Jan - 17:01

La couleur est super belle mais je n'utiliserai pas mes aiguilles à ticoter pour des poules...

De plus comment font-elles pour battre des ailes au besoin sans tout déplacer...

Par contre voici ce qu'il y a sur mes aiguilles en ce moment:



Un foulard pour mon cou...

Désolé Bourdon d'avoir polué ton post mais l'occasion était trop belle!
Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron


Nombre de messages : 2157
Age : 57
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: a vos tricots    Ven 25 Jan - 17:16

il est chanceux ton cou.

tu travaille-bien
Revenir en haut Aller en bas
Cot-cot
Langue pendue


Nombre de messages : 2848
Localisation : Région de Lotbinière
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: a vos tricots    Ven 25 Jan - 17:26

Merci Bourdon! :embarras:

En fait c'est mon premier tricot autre que des lavettes et essuie-mains.
Revenir en haut Aller en bas
Florence
Yodel-la-Ï-Ou !


Nombre de messages : 4637
Age : 36
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 17/10/2011

MessageSujet: Re: a vos tricots    Ven 25 Jan - 18:06

Mouais... spécial quand même
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Sam 26 Jan - 17:56

Oh ! oh ! oh, j'aurais voulu que tu m'entendes éclater de rire devant l'écran !


Les pauvres... nus-pieds !
J'attends la suite avec impatience !



Je connaissais les selles (sortes de vestons) pour les poules déplumées/écorchées, trop choyées par les coqs, mais pas pour les poules trop choyées par les tites mémés !


Dernière édition par Keskékoz ! le Sam 26 Jan - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Sam 26 Jan - 18:03

Re-marre-que :







remarque, on peut panacher - tant que c'est utile autant que ça soit joli...faut assumer les regards des voisins après... parce que... aller deviner à quoi ça sert !
Revenir en haut Aller en bas
PlumeSauvage
Les fossettes


Nombre de messages : 720
Localisation : ici
Date d'inscription : 13/01/2013

MessageSujet: Re: a vos tricots    Sam 23 Fév - 23:44

ça sert à protéger le plumage du dos des volailles..... alors à quoi ça sert?
Revenir en haut Aller en bas
maricali
Langue pendue


Nombre de messages : 1708
Age : 57
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 8:45

à les protéger des ardeurs du coq ?
Revenir en haut Aller en bas
PlumeSauvage
Les fossettes


Nombre de messages : 720
Localisation : ici
Date d'inscription : 13/01/2013

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 9:10

oui maricali :chut: j'osais pas l'dire hihi
Revenir en haut Aller en bas
maricali
Langue pendue


Nombre de messages : 1708
Age : 57
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 10:18


J'avais déjà lu quelque part que quelqu'un avait sa poule blessée sur le dos à cause du coq qui revenait à la charge trop souvent
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 10:49

Certes, il y a des coqs ardents et des poules qui ne savent pas se défendre, au point d'avoir des os qui cassent,ou parfois juste pas assez de poules pour un coq, mais disculpons par un cas étonnant un peu les coqs ! Pas de sexisme !
Attendez, je vais prendre courage de vous copier deux courts extrait de livre :D... je pensais rattraper mon jardinage d'hier, mais le printemps du samedi est remplacé par l'hiver, et en plus bien qu'il neige depuis 8 ou 10 heures d'affilée, elle ne tient pas
puis ça fait un moment que j'avais envie de partager ce petit livre avec vous, pourquoi pas ce passage !





"
Je n’aimais pas les coqs.
Je les trouvais hautains, ridicules avec leurs poses arrogantes, leur crête stupidement dressée, leur jabot de « petit chef » gonflé. Je transposais sur ce pauvre animal une aversion certaine pour les attitudes machistes, et j’avoue être tombée dans un travers que je déteste : l’a priori négatif en toute méconnaissance de cause !
Cette mauvaise impression s’évanouit dès que je les regardai vivre.
Le coq est une bête épatante, voire attendrissante.
Dans une basse-cour il est le père et le protecteur de tous. Il prend soin des mères, des poussins, veille à la bonne entente de sa petite tribu. J’ai vu par exemple un coq s’interposer, physiquement, pour séparer deux poules qui se « crêpaient le chignon ». Il se plaça entre elles pour les séparer, se tournant vers l’une, puis vers l’autre, en émettant un sourd caquetage qui visait nettement à les raisonner – du genre « Allons, allons, les filles ! Allons, du calme… »
Son rôle ne consiste pas seulement à cocher les poules les unes après les autres, d’une manière qui nous semble brutale et extrêmement soudaine, sautant sur leur dos et s’y maintenant à l’aide de ses ergots, le bec fermement accroché aux plumes de leur cou. Il fait là son devoir de reproduction et les poules sont en général consentantes, voire… demandeuses. Ensuite il veille, surveille, protège son monde avec beaucoup d’attention et de bienveillance.
Ainsi, s’il trouve quelque chose de bon, il ne l’ingurgite pas égoïstement mais appelle ses poules avec les jeunes poussins éventuels, et leur désigne du bec ce qu’il a trouvé pour les encourager à le manger. Ce faisant, il émet un typique caquetage, semblable à celui des mères nourricières et qui signifie nettement « Tiens, tiens, prends, tiens ! », en émiettant un peu cette nourriture au sol, pour la rendre plus facile à ingurgiter par les petits.
Je fus très surprise et attendrie la première fois que je vis un coq agir ainsi. Je crus que c’était exceptionnel et que celui-là était particulièrement gentil. Je m’aperçus ensuite que, bien installés dans leur rôle de « patron » de la basse-cour, ils agissaient tous de même, se servant en dernier après leur famille.

(............)
Mais qu'en est-il de sentiments plus personnels, comme la sympathie, l'aversion pour un individu, l'élection d'un être préféré qui dépasseraient la loi générale régie par l'instinct ? chez les gallinacées par exemple ? (...)

Ce pur instinct reproducteur, c'est ce qui anime le coq que j'ai actuellement, qui "honore" toutes ses poules équitablement - ce qui m'a donné cette année des flopées de poussins en salve ! - Sans éprouver apparemment de sentiments extraordinaires à leur égard.
Pourtant, j'ai connu une exception.
(...)
Or, cette année-là, mes couvées furent aux 3/4 ratées, car la plupart des oeufs étaient clairs [pourtant] mon coq était "bon", comme dit l'ami Robert. Quand il se passe quelque chose de bizarre, c'est toujours par un détail inhabituel qu'on commence à s'en rendre compte.
Je n'étais pas occupée tous les jours à épier mon coq, bien sûr, mais, mon attention étant éveillée, je surveillais mieux ce qui se passait dans ma volière. Je notais alors qu'une de mes poules avait le dos presque entièrement dépourvu de plumes sur les côtés, signe que le coq la cochait régulièrement (...) Le plumage des autres poules semblait curieusement intact...
Deux semaines plus tard, ma pauvre poule pelée au-dessus des ailes commença à être blessée, la peau attaquée à son tour. Je m’inquiétais pour elle, et encore davantage quelques jours plus tard quand je constatais que ces blessures étaient devenues des plaies béantes, la chair ouverte jusqu'à l'os !
Je râlai contre mon coq en le traitant de brute, étonnée toutefois qu'aucune des autres poules n'ait de semblables marques, et je décidai d'isoler la pauvre cocotte sanguinolente pour la soigner. C'est dans ce cas qu'un cloisonnement léger à l'intérieur de la volière peut s'avérer utile. La victime fut installée avec tout le confort dû à son malheureux état, et j'amenais sur place mon "panier vétérinaire" pour nettoyer les entailles, les désinfecter, les enduire de Bétadine cicatrisante, tout en plaignant fort la pauvre bête d'avoir affaire à un obsédé furieux.

De l'autre côté du grillage, le coq me regardait faire avec un oeil apparemment innocent. Chaque fois que je venais renouveler mes soins, il était là, juste derrière le grillage...
La poule de son côté, mangeait bien, campait souvent dans le coin où le coq était posté, et je me disais qu'elle n'était pas rancunière. Son dos guérisssait rapidement (...)
Vint le jour, enfin, où la peau fut presque complètemetn reconstituée et je décidai de la rendre à la vie communautaire du poulailler. Je me disais qu'avec un peu de chance, la saison avançant, mon coq obsédé serait un peu calmé - d'ailleurs il semblait toujours aussi peu intéressé par les autres poules, ce qui me rassurait pour ma protégée.
J'ouvris donc la porte...
En vérité j'eus à peine le temps de l'ouvrir entièrement, ma main tenait encore le battant, lorsuqe ma poule franchit le seuil en hâte et, A MES PIEDS, s'accouva, aplatie au sol, comme les poules font pour attendre le mâle.
Une seconde de plus - je n'avais toujours pas lâché la porte - et le coq était sur elle, sans se soucier du tout de ma présence à 20 centimètres. Les deux gallinacées s'accouplèrent frénétiquement, sous mes yeux, juste devant mes bottes, et, la chose accomplie, repartir côte à côte vers le centre de la volière, très évidemment contents de ces retrouvailles.
Eberluée, je regardais la poule s'ébrouer joyeusement après l'acte, suivre son mâle, et je compris soudain que je m'étais trompée : elle n'était pas une victime. Les blessures de son dos étaient dues à un excès de manouvrière qu'elle même suscitait, comme je l'avais vue faire devant moi. D'ailleurs, un peu plus loin, après un tour de promenade, le couple recommençait à copuler joyeusement.
J'étais stupéfaite. S'étaient-ils donc manqués à ce point ?
Je les observais très attentivement les jours suivants. L'idylle se poursuivait et je n'eus plus de doute : les ardeurs de mon coq étaient destinées à cette poule, exclusivement, et il ne touchait pas aux autres.
Je compris alors le semi-échec de mes couvées (...)
A ma grande surprise, car je n'avais jamais entendu parler d'un pareil phénomène, j'étais témoin d'un cas exceptionnel de...passion ! Comment appeler autrement ce qui liait ces deux animaux naturellement polygames, au point de les rendre amoureusement exclusifs ? Je ne l'aurais pas cru si je ne m'avais moi-même vu.
(...)

Anny Duperey, Le poil et la plume


Revenir en haut Aller en bas
PlumeSauvage
Les fossettes


Nombre de messages : 720
Localisation : ici
Date d'inscription : 13/01/2013

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 13:05

J'avais déjà remarqué qu'un coq dirigeait les poules vers la bonne nourriture... Mais c'est certainement surprenant le comportement d'un coq ainsi décrit. Si jamais j'ai un coq, j'aurai un autre regard c'est certain! Merci Keskékoz, ce fût enrichissant!
Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron


Nombre de messages : 2157
Age : 57
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 13:30

tres intéressant,

Un ti-gars entre dans la maison et dit à sa mère :
- Man j'ai vu le coq grimper 10 fois a matin
Sa mère lui répond :
- Va dire ça à ton père,

- Pa ? Man m'a dit de te dire que j'ai vu le coq grimper 10 fois a matin.
Et le père lui demande :
- Est-ce que les 10 fois c'était avec la même poule ?
- Non !
- Alors, va le dire à ta mère, elle comprendra !
Revenir en haut Aller en bas
maricali
Langue pendue


Nombre de messages : 1708
Age : 57
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 13:35

J'ai déjà remarqué un coq avoir une préférence pour une poule plutôt qu'une autre mais cela n'allait pas jusqu'à l'exclusivité...
Revenir en haut Aller en bas
Keskékoz !
Langue pendue


Nombre de messages : 7379
Localisation : entre la chaise et le clavier !
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: a vos tricots    Dim 24 Fév - 13:56

Bourdon !


En fait Anny Duperey dit que coqs et poules sont polygames naturellement, c'est surtout naturel chez la poule domestiquée... donc naturel, façon de parler.
Les races sauvages de poules reconnues comme "originelles" font des couples, donc peut être une résurgence chez ce coq et cette poule (ou admettons deux animaux qui se sont élus, après tout,...ou une poule jalouse, j'en ai une aussi qui arrache les plumes des autres pendant qu'elles ont leur calin... sa propre mère...Oedipe chez les poules ). Ça se trouve encore dans certaines races de combattants, pas toutes.

En tout cas tout le monde a pu constater qu'il y a des préférences interindividuelles, soit entre poules et coqs, soit entre poules tout court.
Ah, mes deux premières... tendres comme un couple de pigeon, c'était un vrai zen de les regarder. Jamais un cri, jamais une dispute, et elles se faisaient des politesses au coucher...que c'en était comique ! ("Permettez que je m'allonge ici ? - je vous en prie, je m'écarte ... permettez que je m'allonge ici à mon tour ? - je vous en prie, je m'écarte" (et ainsi de suite !)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a vos tricots    Aujourd'hui à 22:06

Revenir en haut Aller en bas
 
a vos tricots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tricots malins ~~ adresses ...
» Les tricots de Diana17
» Modeles tricots
» Gardez vos poils ! :-)
» tricots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Pause Café :: Les Niaiseries-
Sauter vers: