La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Petite histoire Quebecoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tranquille
Langue pendue


Nombre de messages : 2508
Age : 53
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Petite histoire Quebecoise   Jeu 8 Fév - 10:15

UN ACCIDENT DE TRAVAIL ASSEZ BIZARRE ...
une crisse de bonne histoire:
Cette histoire est on ne peut plus vraie car elle est tirée des archives du service des immeubles de l'école polytechnique deMontréal...

LE TRAVAIL DU RÉCLAMANT CONSISTAIT A DESCENDRE DU TOIT D'UN ÉDIFICE DE DEUX ÉTAGES UN SURPLUS DE BRIQUES QUIÉTAIT RESTÉ SUR LE TOIT.

QUESTION : Monsieur, auriez-vous l'amabilité de raconter les faits de l'accident ? Votre réponse est enregistrée.

RÉPONSE : J'pensais sauver du temps. J'ai fixé un madrier avec une poulie en haut de la batisse et j'ai passé une corde dans la poulie avec les deux bouttes qui descendent jusqu'a terre. J'ai attaché un baril vide au boutte de la corde, pis j'le monte en haut de la batisse. Ensuite j'attache l'aute boutte de la corde à un arbre. Là, j'monte sul toit, pis j'remplis le baril de briques. Ensuite, je r'tourne en bas pis j'viens pour détacher la corde pour faire descendre le crisse de baril, mais le tabarnac de baril est benque trop pesant pour moé et avant que je réalise quoi que ce soit, hostie, le baril me monte en l'air yenque d'une chotte. Là, chu trop haut pour lâcher la corde, j'ava pas le choix, j'ai tenu la corde en hostie. A moitié chemin, j'rencontre le crisse de baril qui descendait; j'en ai recu un calvaire de coup sur l'épaule; tabarnac que ca m'a fait mal...Mais cé pas toute; moé je continue à monter; Rendu en haut, j'me pette la tête sul câlisse de madrier, pis j'me prends les doigts dans l'hostie de poulie... J'pensa parde connaissance. Quand l'baril touche à terre, le fond pette pis l'baril se vide. Asteur, ciboire,chu plus pesant que l'baril ; ca fa qu'hostie là j'descends en tabarnac; pis à moitié chemin en descendant, j'rencontre encore le crisse de tabarnac de baril qui, lui, montait. Y m'a pas manqué l'calisse, y m'a pogné drettes'une jambe; chu v'nu blême. Rendu en bas, j'mécrase sul calisse de tas de briques... J'pensa mourir là. Rendu là, j'me rappelle pu grand chose; chu tout étourdi, ca fa que j'lâche la crisse de corde, pis l'baril se met à r'descendre, pis me calisse un coup s'a tête; pis j'me r'trouve à l'hopîtal. C'est pour cà que j'demande un congé de maladie.

SERVICE TECHNIQUE DES IMMEUBLES
22 OCTOBRE 1975
ECOLE POLYTECHNIQUE
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.spaces.live.com/default.aspx
isa
Langue pendue


Nombre de messages : 2241
Age : 51
Localisation : AVEYRON
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Jeu 8 Fév - 10:30

Revenir en haut Aller en bas
http://zounetterecettes.canalblog.com/
Bobonhomme
Langue pendue


Nombre de messages : 4045
Age : 96
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Jeu 8 Fév - 12:11

Le vocabulaire me parait familier.
Ça ressemble à une émission du coyote et du road runner.

:super:
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue


Nombre de messages : 2508
Age : 53
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Jeu 8 Fév - 12:17

Je vois vraiment pas pourquoi tu dis que le vocabulaire est familier ?
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.spaces.live.com/default.aspx
Bobonhomme
Langue pendue


Nombre de messages : 4045
Age : 96
Localisation : En banlieue de Drummondville, Qué.
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Jeu 8 Fév - 12:31

Je crois que dans tout pays il y a plusieurs accents régionaux.
Aussi cet accent est différent de celui qu'on retrouve en Gaspésie ou au Lac St-Jean.
Revenir en haut Aller en bas
isa
Langue pendue


Nombre de messages : 2241
Age : 51
Localisation : AVEYRON
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Jeu 8 Fév - 12:58

A ce propos, l'accent le plus impressionnant que j'ai pu entendre lors de mon court séjour chez vous, c'est celui de la Mauricie!!

La ;meuhhhhh; , quand Maud s'y mettait....
Revenir en haut Aller en bas
http://zounetterecettes.canalblog.com/
Evelyne
Langue pendue


Nombre de messages : 447
Localisation : Lac Kénogami, Québec
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Sam 10 Fév - 1:05


J'ai beaucoup rit.

Et pis, chu d'accord pour l'accent, d'ailleurs vous devriez avoir remarquer qu'on a pas tous le même accent ici, c'est évident ange







Non?
Revenir en haut Aller en bas
Tranquille
Langue pendue


Nombre de messages : 2508
Age : 53
Localisation : Aveyron - France
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Sam 10 Fév - 6:02

déjà, dans notre petite France, un chti, un corse, un breton ou un marseillais ont des accents tellement différents ... alors, dans un pays aussi étendu que le votre, ça ne m'étonne pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://yvespuech.spaces.live.com/default.aspx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite histoire Quebecoise   Aujourd'hui à 20:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire Quebecoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite histoire de mon défunt Pogona
» La petite histoire de cacao
» petite histoire qui a failli tourner au drame
» Petite histoire
» petite histoire touchante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Pause Café :: Les Niaiseries-
Sauter vers: