La Basse-Cour
Ici nous formons un arc-en-ciel d'horizons divers et d'enrichissements mutuels.

La Basse-Cour

Forum de Partage d'Expériences, Conseils et Informations sur le Petit-Elevage, poules, canards, oies, cailles, dindes, lapins.... Poules en villes, Poulailler urbain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 entretien du pommier

Aller en bas 
AuteurMessage
Isav
Langue pendue
Isav

Nombre de messages : 1383
Age : 33
Localisation : Ascot Corner (Estrie)
Date d'inscription : 17/10/2010

entretien du pommier Empty
MessageSujet: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyDim 27 Mai - 15:12

bonjour,

est-ce qu'il y en a parmi vous qui savent comment entretenir (taille, traitement) un jeune pommier d'environ deux ans? j'ai fait une folie et j'ai eu beau consulter plusieurs site, je reste mélangée, surtout pour le traitement. quoi mettre et quand? j'ai même vu un site ou ils recommandaient de shooter de l'urine humaine 3 fois dans l'été! :téfou:

pour ce qui est de la taille, j'ai compris que je devait pour cette année enlever les fruits (en garder un ou deux pour le plaisir mais éliminer les autres ) afin que l'arbre puisse mettre son énergie à sa croissance, ensuite enlever les gourmands et les branches qui poussent à la verticale... sinon, je taille quoi, et quand?
Revenir en haut Aller en bas
Agricurb
Langue pendue
Agricurb

Nombre de messages : 1149
Localisation : Québec
Date d'inscription : 06/04/2012

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyLun 28 Mai - 13:13

Bonjour Isav.

Bravo pour ton achat.

La priorité pour l'implantation c'est les racines. Il faut voir à ce que le sol soit propice côté pH et mettre des mycorhyzes. Ne lésine pas sur l'arrosage, du moment que tu ne noie pas ton arbres non plus.

Tu peux y aller avec un bon compost pas trop riche en azote (donc un vieux compost). Si tu veux mettre de l'urine, dilue la beaucoup ou laisse la macérer (l'odeur infecte éloigne les chevreuils du jardin) pour diminuer la teneur en azote en brassant souvent (se volatise dans l'atmosphère).

Il faut y aller molo avec la fertilisation lors de l'implantation car les radicelles en formation sont très sensibles à la surfertilisation. Et les radicelles en formation à l'implantation, je te le rappelle, selon moi, c'est ta priorité. Avant d'augmenter les doses, attend le passage du premier cycle complet des saisons.

Si tu fertilise ton arbre avec du liquide, n'oublie pas de le faire aoûter. Une fertilisation riche en azote augmente les risques de mauvais aoûtement, c'est à dire la préparation des tissus végétaux par la lignification. Les plants trop fertilisés sont sensibles aux gels car leur bois est resté vert. Pour des arbres matures bien établi, le risque est négligeable, mais quant on implante, il faut éviter car le plants n'a ps un bon réseau racinaire lui permettant de compenser rapidement les pertes hivernales, donc il faiblit.

Finalement, lorsque ton arbre sera bien établit (2 et 3 années) une fertilisation azotée permettra de le faire croître plus vite. Cêpendant, passé un certain nombre d'années, tu voudra réduire la fertilisation azotée car 1) elle augmente les soins en taille par l'apparation d'un nombre accru de gourmands et 2) elle fragilise les branches. De plus, elle retarde la mise à fruit car l'arbre investit d'avantage dans sa croissance en début de saison, ce qui augmente les chances d'avoir des fruits pas mûr en fin de saison.

Pour la taille, on ne taille généralement pas les jeunes pommiers de deux ans sauf s'il leur est arrivé une catastrophe. Tu peux attendre plusieurs années après l'implantation, deux au moins.

Les tailles phytosanitaires ont lieu n'importe quand car elle relèvent de l'urgence (limiter la contamination) et il faut stériliser ton matériel entre chaque coupes. Les tailles de formation ont lieu durant la dormance, de l'automne au printemps. Pour corriger les dégâts hivernaux, en général on taille plutôt au printemps cependant, ça évite d'avoir à repasser.

Quand tu sera rendue à faire des coupes, sache qu'il u y aurra lieu de voir les trucs sur les bonnes et les mauvaises coupes, en attendant ne t'en soucie pas.

Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron
bourdon febrile

Nombre de messages : 2157
Age : 60
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyLun 28 Mai - 18:30

daccord avec agricurb,

il a bien fait le tour, :super: juste un petit grain de sel; de prévoir une protection du tronc pour l'hiver, les rongeurs (campagnol) font des dommages terribles.

Pour le traitement, vérifie dans des livres ou des sites québecois, les saisons, les varétés et les bobos sont bien différent, le CRAAQ entre autre.

L'idéal en partant c'est prendre des variétés résistant à la tavelure, la variété vulgarus malus canadidum tirem, c'est pas l'ideal.

Quelle variété as tu ? nain, semi-nain, pour le fun.

Quand on pulvérise, faut faire gaffe! les abeilles S.V.P.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Isav
Langue pendue
Isav

Nombre de messages : 1383
Age : 33
Localisation : Ascot Corner (Estrie)
Date d'inscription : 17/10/2010

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyVen 1 Juin - 22:50

bonsoir,

merci agricurb pour la réponse plus que complète et désolée pour le délai un peu long de réponse! ouf, avec la fin de l'année à l'école j'suis dans le jus pas à peu près!

donc pour cette année je ne me préoccupe pas trop de fertiliser. je l'ai planté avec de la terre pour plantation d'arbre, comme recommandé par le vendeur et j'ai complété de boucher le trou avec du fumier de cheval composté sinon je n'ai rien ajouté et mon pommier se porte à merveille. je suis soulagée de voir que je n'ai pas à tailler cette année, parce que tout me semblait bien à sa place sur ce petit arbre! il a fleuri très joliment et je vais lui laisser 3 ou 4 pommes pour qu'il puisse se consacrer davantage à sa croissance.

une dernière question... l'an prochain, quand je vais lui laisser plus de pommes... je traite avec quoi pour qu'elles ne soient pas infectées de vers?

bourdon, le nom qui est inscrit sur la fiche du pommier est Malus pumila 'Cortland' quant à la taille, il doit être semi nain, il disent 5 m de hauteur par 5 m de circonférence. et promis si je pulvérise, j verrai à éloigner les abeilles... si elles le veulent bien!

Revenir en haut Aller en bas
bourdon febrile
Joyeux Luron
bourdon febrile

Nombre de messages : 2157
Age : 60
Localisation : st-didace et manawan
Date d'inscription : 11/11/2011

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyVen 1 Juin - 23:36

cortland, c'est pas une variété résistante a la tavelure, et elle est beaucoup attaquer par certain insectes.

le traitement classique, huile de dormance, beurrer le tronc, etc...
pour l'idée de chasser les pollinisateurs avant de mettre ton insecticides, pas une bonne idée, tu veux des pommes, tu as besoin de pollinisateurs. Tu dois traiter au bon moment et sécuritairement. Je vais te donner des trucs bio si tu veux pour la tavelure. http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab330-04.htm


et pour les insectes carpocpse; http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab330-01.htm

mouche de la pomme: http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab330-02_F.htm

hoplocampe de la pomme: http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab330-03.htm

voici un peu ton pommier et la façon de le conduire http://www.agrireseau.qc.ca/reseaupommier/documents/FICHE%20CULTURE%20%20ROYAL%20COURT.pdf
pas exactement le même ; petite nuance génétique seulement Agricurb pourra mieux l'expliquer.

Il existe des variétés maintenant plus résistantes, si jamais tu veux avoir un autre pommier, plus rustique, et demandant moins de pesticide, dit moi ta région et je te trouverai un pépinieriste qui en fait.

les apiculteurs encourage beaucoup les variétés demandant moins de pesticides, j'ai des fraises, framboises, bleuets, pommiers, pruniers, et je ne traite jamais. Je ne réussis pas toujours bien, des fois je perds beaucoup, d'autre fois je récolte beaucoup. Une bon fruit qui goûte bon c'est bien, un bon fruit safe c'est pas pire aussi.

Je m'excuse d’être un peu teteux avec les pesticides, et casseux de party,
on ne pourra s'en passer totalement, mais si on peu réduire l'usage on doit le faire. entretien du pommier Smilies2

Revenir en haut Aller en bas
Isav
Langue pendue
Isav

Nombre de messages : 1383
Age : 33
Localisation : Ascot Corner (Estrie)
Date d'inscription : 17/10/2010

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptySam 2 Juin - 12:04

bah non bourdon, tu n'es pas casseux de party! entre traiter mes pommes aux pesticides et mettre des pièges je préfère les pièges, surtout que j'en ai seulement 1! merci pour tous ces liens, ils sont bien documentés et faciles à comprendre. je vais tenter de le mettre en application cet été!

Revenir en haut Aller en bas
Agricurb
Langue pendue
Agricurb

Nombre de messages : 1149
Localisation : Québec
Date d'inscription : 06/04/2012

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyLun 4 Juin - 22:29

Bonsoir.

Isav. On considère les semi-nains allant de 3-4 mètres. De 5-7 mètres ce sont des semi-standards. Il y a une "plus value" commerciale sur les nains, alors certains exagèrent à mon goût. Ne soit pas déçue pour autant, cet arbre pourra te rendre heureuse.

Bourdon, les liens de EAP sont excellents.

J'ai lu la fiche d'Agriréseau. C'est très bon également. J'adore Agriréseau, mais, comme plusieurs choses sur ce site, ce n'est pas adapté à une échelle domestique, notamment concernant le tuteurage (palissage). Pour les nains et les semi-nains, c'est pas du luxe, mais avec un seul arbre, le seul système valable qui ne soit pas trop encombrant est de planter un poteau à côté de ton arbre. Avec plusieurs, on installe des "lignes" un peu comme des cordes à linge. On voit très bien sur la fiche. Une bonne alternative de palissage pour un seul arbre doit être installé le long d'un mur ou d'une clotûre. Intuitivement, les gens ne sont pas portés à planter à ces endroits.

Isav, je parie que tu as planté ton arbre de façon isolée. Si c'est bien le cas, cette option n'est pas pour toi (mais tu peux reprendre remarque), vois plutôt ce qui suit. Si effectivement il s'agit d'un semi-standard, comme tu n'en a qu'un, tu peux laisser tomber le tuteurage sauf les premières années. Avec plusieurs, parfois ils sont supportés (presque toujours lorsque jeunes) mais le plus souvent, pas du tout par la suite.

Pour la conduite, sur la fiche, les portes greffes que je reconnaîs sont tous des nains ou semi-nains. C'est pour ça que la technique de conduite de la tige centrale suportée est recommandée car elle ne contraint pas la vigueur des arbres, or les greffons (les racines) nains sont moins vigoureux (la vigeur réfère à la croissance végétative). De plus, on peut se domander, combien d'arbres peut-on suspendre sur une corde à linge? Faut évidemment que ce soit de petits...

Donc Isav, si tu a un semi-standard, tu peux démarrer avec cette technique (ige centrale supportée) mais tes pommes un jours seront en partie hors de portées car cette technique éloigne la zone productive du sol avec le temps. Pour tes premières années garde la flèche comme recommandée sur la fiche, puis, adopte la taille en gobelet vers 2014 et/ou la taille suisse vers 2018. La taille en gobelet stimule moins la croissance verticale que la conduite sur tige mais plus que la taille suisse.

Ça peut sembler compliqué mais ça ne l'est vraiment pas, d'autant plus que tu n'a pas à t'en soucier pour l'instant.

Par contre, un excellent conseil sur la fiche concerne les branches basses (moins de 1.5 m). Il est également mentionné, ce truc est bon, de ne pas laisser les pommes sur la flèche. C'est simplement parce qu'elle supporte mal et que cela réduit sa vigueur. Choisi plutôt les branches basses pour l'instant.

Bon, je ne veux pas être assommant. Tu en sais assez sur la taille pour l'instant. En février prochain ce sera le temps de poser à nouveau des questions. Daccord?

En attendant, j'ai des dizaines de livres sur la taille mais mon favori pour la diversité est "Manuel complet de la taille, Lewis Hill,non daté (mais moins de 10 ans) chanteclerc, Belgique".

Concernant la génétique de la pomme, c'est malheureusement assez désolant les amis. En théorie, lorsque vous regardez un verger de Cortland, ou n'importe quelle autre variété en fait, dites vous que ce sont tous des clones (pour simplifier). Si vous plantez un pépin de Cortland, vous n'obtenez pas un Cortland. C'est comme les hybrides. Pour compliquer le tout, les porte-greffes ont leur propre génétique et sont aussi reproduits par clonage. Ceci dit, j'en sais peu sur ce sujet (la génétique) Bourdon.

Un mot sur la rusticité, chez les végétaux, ceci fait référence à la résistance climatique. Je ne crois pas que ce soit ce sens strict que tu ais voulu utiliser Bourdon, mais je peux mal comprendre.

Pour terminer, je dois vous partager que je ne traite jamais mes arbres. C'est un choix personnel. J'en ai peu et je suis très tolérant. En particulier pour la tavelure. Pour les petites bêtes, je piège, mais mes attentes ne sont pas celles de la tablette d'épicerie. Mes pommiers sont bien aérés par l'air du fleuve et ne sont pas situé dans une région pommicole. Le voisinage des producteurs de pommes peut imposer des choix différents car nos pommiers ne doivent pas être des foyers d'infections selon les règlements. C'est une question de cohabitation.

Un jour j'ai voulu pulvériser de l'argile. J'ai constaté, comme mes pommiers sont installés au chalet, que je n'avais pas les moyens d'une présence assidue pour réaliser les pulvérisations, ce qui est incontournable pour de bon résultats. Ceci est également vrai pour les autres traitements. Donc, mon raisonnement, si c'est pour traiter à moitié et n'avoir pas de bons résultats, autant ne pas traiter et ne pas favoriser l'apparition des résistances ches les ravageurs. Par contre, la taille est impeccable et je gère bien les feuilles et les branches de tailles.


Revenir en haut Aller en bas
Isav
Langue pendue
Isav

Nombre de messages : 1383
Age : 33
Localisation : Ascot Corner (Estrie)
Date d'inscription : 17/10/2010

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyMar 5 Juin - 20:22

bonsoir agricurb,

je crois bien avoir un semi-standard, puisque sa fiche technique indique 5 mètres. pour l'instant, j'ai enfoncé un poteau de métal à côté pour le tuteurer, parce qu'effectivement, je l'ai planté au milieu de la cour! je prend en note qu'en février, je suis supposée te poser d'autres questions hihi! je ne vais pas traiter si ce n'est pas nécessaire, et encore moins cette année puisque je ne vais lui laisser que quelques fruits.

je m'interroge sur les mini-branches qui poussent directement sur le tronc central... je devrais les supprimer? j'ai compris que je ne devais pas y laisser de pommes pousser, mais il me semble que ça doit être encombrant pour l'arbre?

vraiment, merci pour tous les conseils!
Revenir en haut Aller en bas
Agricurb
Langue pendue
Agricurb

Nombre de messages : 1149
Localisation : Québec
Date d'inscription : 06/04/2012

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyMer 6 Juin - 9:21

Bonjour Isav.

Pour faire bref il y a deux sortes de branches qui peuvent s'apparenter à ta description et la décision de conserver ou non est vraiment différente.

Les mini-branches sont des coursonnes. Ce sont-elles qui portent les fleurs et les fruits. De près, elles ont l'air toute ratatinées avec des cercles disposés en anneaux, un peu comme un lombric. L'intervalle entre deux cercle marque la croissance annuelle. Tu peux donc constater que les coursonnes croissent lentement. Les coursonnes peuvent se retrouver à peu près n'importe où dans ton arbre. Elles sont "épaisses" compte tenu de leur petite taille, et plutôt fragiles (cassantes). Il faut les conserver.

Sur le tronc, peuvent apparaître des gourmands qui, s'ils sont mini actuellement, seront très grands bientôt. La croissance des gourmands est rapide (30 à 50 cm par an). Les gourmands sont plutôt "minces" et souples. Plus un arbre est vigoureux, plus il donne de gourmands. En général, leur croissance frénétique donne lieu à une certaine anarchie qui fait décroitre la production de pommes. On ne conserve les gourmands que dans les cas de remplacement urgent de branches cassées. Autrement, il faut les éliminer.

Si tu es amoureuse du look "vieux pommier", tu dois savoir que la production de gourmand décroît avec l'âge du pommier et aussi avec la diminution de fréquence de taille. C'est parce que la croissance est stimulée par la taille. Les pommiers non-entretenus font plein de gourmands et après ils se stabilisent. Ils sont fort jolis mais produisent de plus petites pommes de qualité moindre. Et comme leur vigeur n'a pas été entretenue par la taille (qui stimule la réponse des pommiers) ils cicatrisent moins bien lors des bris.

En général, j'élimine les gourmands sur le tronc lorsque je constate leur présence et, dans la ramure, je les élimines au printemps, une fois par année seulement.

Dans le genre, il y a aussi les rejets de souche qui sont à éliminer systématiquement. Il croissent aussi vite que les gourmands mais proviennent des racines. Tu n'en verra probablement pas dans les premières années. Si tu les transplantes, attention lors du prélèvement car ceci implique d'endommager les racines du plant principal, donc, à faire sur des arbres solidement établis seulement. De plus, la variété de pommes obtenues sera celle du porte-greffe dont l'identité est rarement inscrite sur l'étiquette. Seul le producteur de l'arbre connaît la recette. Certains portes-greffe donnent de bonne pommes, d'autres pas.

Maintenant c'est à toi de décider.

Bon jardinage.
Revenir en haut Aller en bas
Isav
Langue pendue
Isav

Nombre de messages : 1383
Age : 33
Localisation : Ascot Corner (Estrie)
Date d'inscription : 17/10/2010

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyMer 11 Juil - 22:58

bonsoir...

je reviens de ma semaine de vacances et en plus de trouver mes poules dans un pouce d'eau, mon jardin est une sainte horreur et mon pommier semble avoir attrapé une cochonnerie... il y a des boursouflures sur les feuilles, du noir et des trous. pas de trace de fruit non plus. quand je suis partie il y en avait au moins un sain et là il est tout ratatiné. j'imagine que des insectes y pondent des oeufs. je vais vous mettre une photo demain, peut-être que vous pourrez m'aider...

j'suis un brin découragée ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Isav
Langue pendue
Isav

Nombre de messages : 1383
Age : 33
Localisation : Ascot Corner (Estrie)
Date d'inscription : 17/10/2010

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyVen 13 Juil - 8:16

finalement, ne vous dérangez pas... j'ai apporté des feuilles au centre jardin où je l'ai acheté et le verdict est : tavelure...

on m'a dit de ramasser et brûler les feuilles cet automne, puis au printemps de traiter en préventif avec un fongicide.

Revenir en haut Aller en bas
Roadrunner
Bavard
Roadrunner

Nombre de messages : 41
Localisation : à un jet de pierre de PARIS, FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2012

entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier EmptyVen 13 Juil - 15:26

Bienvenue au club alors ! Mes pommiers aussi ont la tavelure. Moi on m'a dit de traiter à la bouillie bordelaise à l'automne, je ne sais pas si vous avez ça par chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




entretien du pommier Empty
MessageSujet: Re: entretien du pommier   entretien du pommier Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
entretien du pommier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solanum...ou pommier d'amour
» Phlomis fruticosa
» devision de Sarracenia purpurea?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Basse-Cour :: Du pré à l'assiette :: Le Potager-
Sauter vers: